Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 26 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chanou, etiennv, SHALE

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Mon amour

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon amour

Message  Pétale le 01.02.13 17:50

J'ai rencontré un homme il y a plusieurs mois qui, dès notre premier rendez-vous, m'a laissé entendre qu'il avait des problèmes avec l'alcool.
Je suis tombée amoureuse de lui et je lui ai dit que je me contenterai de cela : être amoureuse. Je lui ai expliqué que je ne le soignerai pas, que je ne pourrai pas l'aider.

Au fur et à mesure du temps j'ai vu qu'il y avait en lui une vraie souffrance dont il niait l'importance. J'ai vu aussi qu'il était vraiment dépendant du produit et qu'il cherchait à créer cette relation de dépendance entre nous.

Plusieurs fois je lui ai répété que je ne l'aiderai pas, non par manque d'humanité, mais parce que je sais pour l'avoir vécu moi-même que si on veut se sortir d'une galère on doit le faire tout seul, sinon ça ne fonctionne pas.

J'ai fait quelque chose, je ne sais pas si c'est bien ou pas, je ne sais pas si cela va l'aider ou pas. Je lui ai montré d'un côté tout ce qu'il était capable de faire (aimer, rire, se projeter dans le futur, construire une autre vie), et je lui ai aussi dit qu'il y avait quelque chose qui le détruisait, je ne pensais pas à l'alcool en soi, je pensais que les relations avec sa famille le détruisaient.

Un jour, je me suis mise en colère parce que je me suis aperçue que je n'avais plus qu'un symptôme en face de moi : c'est quand que je bois ? Je lui ai dit que maintenant j'avais compris qu'il était alcoolique et que je l'acceptais et que je l'aimais. Il m'a dit que je lui disais quelque chose de méchant "alcoolique". Peu à peu il a refusé de communiquer, puis il a rompu par mail sans plus vouloir me parler.

J'ai vu en lui, au-delà de la dépendance à l'alcool, quelqu'un de très sensible et de merveilleux. Qu'il boive ne me posait pas de problèmes en soi, je pars du principe que chacun fait ce qu'il souhaite. Ce qui m'a le plus énervée c'est cet espèce de suicide programmé, inéluctable. Comme si quelqu'un qu'on aime nous disait tous les jours : "T'as vu je suis en train de me tuer et je ne veux pas que tu me le dises.".

C'est comme s'il souhaitait que je sois dans le déni alors que je voyais. C'est horrible de vivre cela. Je te vois mourir et je ne dis rien.

Il me manque chaque jour, je ne sais pas si je le reverrai. Je veux absolument respecter sa décision de rupture, je pense que c'est une manière de lui montrer qu'il est capable de rompre sans détruire. Je voulais juste qu'il comprenne qu'il est digne d'être aimé et respecté en tant qu'homme, mais qu'il est seul à pouvoir se sortir de ce qu'il vit.

Voilà, je témoigne parce que c'est drôlement difficile quand même. Je suis très en colère pas contre lui mais contre l'alcool, contre sa souffrance, contre ceux qui le font souffrir.

Pétale
Assidu
Assidu

Féminin 01/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  Pétale le 01.02.13 19:06

Je parcours en même temps ce forum qui m'apporte beaucoup de réponses. J'avais besoin de témoigner d'abord.

Ensuite je voulais expliquer le titre du post, ça vient d'une chanson de Barbara (qui ne parle pas de l'alcoolisme) "Mon amour malade, ma douleur d'aimer"

Mon parcours rapidement : je sors d'une relation conjugale très longue et très violente. J'étais en fin de thérapie quand j'ai rencontré cet homme. Grâce à la thérapie je ne sens plus le sentiment de culpabilité, ce qui a beaucoup dérouté cet homme qui a bien essayé de me mettre sur le dos son comportement parfois surprenant.

Grâce aussi au travail fait en thérapie, je sais pour l'avoir vécu, que l'on ne s'en sort que seul. Mais je sais aussi qu'il y a parfois des rencontres qui font avancer.

Je sais aussi que je suis hyper-fragile face aux dépendances et qu'assez vite je me suis dit qu'à le fréquenter trop j'allais devenir aussi dépendante que lui, j'ai des interdits mais je le vis sans aucune souffrance, c'est comme ça c'est tout.

Je sais aussi qu'entrer dans une relation d'aide est une façon de recréer de la dépendance, et je ne le voulais pas. Je savais que je ne pouvais pas vivre avec lui dans l'état dans lequel il se trouve, mais je ne voulais pas le quitter, il n'attendait que cela parce qu'il a construit tout un discours sur le fait qu'il subit tout.

Paradoxalement, j'étais plutôt fière de lui quand il m'a dit qu'il allait me quitter. J'étais en colère mais fière aussi, je me suis dit : "Bravo, c'est bien, tu commences à avancer."

Pétale
Assidu
Assidu

Féminin 01/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  SHALE le 01.02.13 19:09

Tu as tout à fait compris qu'il faut qu'il s'en sorte tout seul. Mais à priori, je pense qu'il est encore dans le déni, c'est pourquoi il a si mal accepté que tu lui dises qu'il était alcoolique.
Je ne sais pas si tu as l'occasion de communiquer avec lui, si oui, tu peux lui repréciser les choses:
-l'alcoolisme c'est une maladie
-tu es consciente qu'il ne peut s'en sortir que s'il le veut
-tu sais que tu ne peux pas l'aider tant qu'il n'est pas dans une démarche de soin
-mais tu peux aussi lui dire que tu vois ça comme un suicide programmé et que tu en souffres de le voir mourir à petit feu..
Ensuite tu laisses tomber, tu verras bien comment il réagira.
De toute façon, quand il est alcoolisé, ce n'est pas la peine de vouloir parler avec lui...
Bienvenue sur Onsaide, au fait!!

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  Pétale le 01.02.13 19:27

Merci beaucoup pour le message de bienvenue.
Je lui ai dit et même écrit tout ce dont tu parles.

En lisant un peu tout ce qui est écrit dans le forum je voudrais juste dire que chacun est dans son histoire de vie et qu'il n'y a pas une histoire de vie qui serait parfaite. Parce que je sens quand même beaucoup de culpabilité de la part de ceux qui sont malades de l'alcool.

Qu'on se sorte de l'alcoolisme n'est pas moins merveilleux que de se sortir de toute autre épreuve. Ce que je voulais qu'il comprenne c'est qu'il avait le choix, et que quoi qu'il choisisse je ne voulais pas le juger. Tu veux mourir : meurs mais ne me force à te regarder mourir. Si tu veux vivre, je suis là, cela je lui ai dit aussi.

J'ai aussi fait très attention à faire exactement ce que je disais. Il n'y avait aucune surprise avec moi.

Après, il faut aussi comprendre que l'on peut aimer très sincèrement des gens malades de l'alcool, pas parce qu'on a la volonté de sauver quelqu'un, mais parce que la personne que l'on rencontre est simplement belle et l'alcool n'a rien à voir avec ça.

Pétale
Assidu
Assidu

Féminin 01/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  littlewing le 01.02.13 21:13

Bonsoir Pétale
Je souhaite que tu trouves sur le forum, toute l'aide que tu mérites, j'ai trouvé très émouvant la façon dont tu parles de ton ami! Merci! onsaidiens
avatar
littlewing
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 11/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  cristal le 01.02.13 21:29

tu es très lucide dans tes propos Pétale et on sent que tu as beaucoup travaillé sur toi au cours de ta thérapie Very Happy

c'est beau de te lire et très enrichissant aussi même si on sent beaucoup de souffrance derrière tes mots si vrais

il n'est pas prêt pour quitter l'alcool,tu l'as bien compris,tu as vu qui se cache derrière l'alcool alors même qu'il ne le voit pas et ne veut pas le voir.
ce qui est terrible avec le malade alcoolique,c'est de le voir refouler,renier tout ce qu'il y a de plus beau en lui pour ne mettre en avant que ce qui est laid et surtout,tout ce qui le répugne.Dans l'alcool,j'etais tout ce que je détestais,hors alcool,je suis devenue tout ce que j'admirai chez les autres sans oser imaginer le voir chez moi un jour.

il y a des personnes qui arrivent a voir la beauté intérieure au delà de la boue qui les cache,tu en fais partie ,je ne sais pas si c'est un atout ou un inconvénient car ça fait mal de réussir a voir tout ce gachis Crying or Very sad

merci en tout cas de ton témoignage,je le trouve poignant et il me touche beaucoup,essaye de prendre du recul et de vivre pour toi maintenant,tu ne pouvais pas dire de mots plus convainquants que ceux que tu as dit,laisse les faire leur chemin et qui sait,atteindre leur but

bienvenue parmi nous Pétale

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  Pétale le 03.02.13 20:45

Merci pour vos messages. J'ai lu beaucoup de choses sur le forum et aussi sur le net. Jusqu'à présent pour moi l'alcoolisme c'était juste comme de prendre un médicament, je ne pensais pas qu'il pouvait y avoir autant de souffrance et du coup je comprends d'autres choses par rapport à ce que nous avons vécu ensemble.

D'abord que nous étions trois dans cette relation, moi qui ne suis pas jalouse pour un sous, j'étais devenue très jalouse mais je ne savais pas de qui, c'était plutôt de quoi ...

Je me demande aussi dans quelle mesure on absorbe les angoisses de l'autre pour les exprimer à sa place. J'ai toujours eu l'impression, à chaque fois que nous nous quittions pour rentrer chez nous, ou aller travailler, que je n'allais jamais le revoir. Le lien était très fragile.

J'ai été très surprise de la pauvreté de son langage, qui s'est réduit au minimum vers la fin.

J'ai été très surprise de son refus de la frustration, je pense que cela représentait une véritable lutte pour lui, très douloureuse.

J'ai été très surprise de son incapacité à gérer ses émotions, et je l'ai beaucoup secoué niveau des émotions.

J'ai enfin été très surprise de l'omniprésence de sa mère au téléphone tous les jours ...

Je suis entrée dans sa vie par hasard, j'ai essayé d'y mettre le plus de bordel dedans en un minimum de temps. Je ne sais pas si c'est bien malin de faire ça aux gens, mais en ce moment je fonctionne un peu comme ça. Je ne supporte plus de voir et de ne rien dire.

Ceci dit il me manque beaucoup, c'est la vie ;-)

Pétale
Assidu
Assidu

Féminin 01/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  SHALE le 03.02.13 21:56

Qu'est-ce que tu appelles mettre le maximum de bordel dans le minimum de temps????

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  Pétale le 04.02.13 12:17

Je lui ai posé plein de questions quand je ne comprenais pas sa manière de penser. Je lui ai dit ce que je voyais, qu'il s'occupait bien de son fils par exemple. J'ai fait beaucoup de renforcement positif, mais il y a chez lui quantité de bonnes idées.

Je lui ai dit qu'on était pas interchangeable : un être humain ne vaut pas pour un autre.

Nous avions beaucoup de projets et moi j'étais à fond dedans. Du coup ça fait changer plein de choses.

Je lui ai dit que je l'aimais, que je n'allais pas lui faire de mal.

Je lui ai dit qu'il devait quitter sa mère, qu'il est alcoolique ...

Voilà, des trucs comme ça. Mais ça le changeait beaucoup vu qu'il est quand même très isolé du reste du monde. Et puis j'ai rangé son appartement, je l'ai aidé à le faire plutôt, à faire du tri dans ses vieux vêtements.

Pétale
Assidu
Assidu

Féminin 01/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  Pétale le 04.02.13 12:32

Il avait une sorte de don pour me faire du bien, quand on était ensemble je me sentais bien mais on ne buvait pas. Lui aussi disait qu'il ne se sentait plus angoissé.

Je lui ai dit qu'il était capable d'apaiser, de rassurer.

Il est simplement une belle personne, et je le lui ai dit.

En plus on avait vraiment des goûts communs, des envies communes, on était sur la même longueur d'ondes.

A un moment c'est comme s'il avait renoncé, comme s'il m'avait dit : "Fais-le tout ça, toi tu peux, moi j'y arriverai pas."

Voilà, il y a eu comme une urgence de lui dire qu'il était rare et précieux et qu'il allait mourir s'il ne se protégeait pas.

Pétale
Assidu
Assidu

Féminin 01/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  cristal le 04.02.13 14:02


A un moment c'est comme s'il avait renoncé, comme s'il m'avait dit : "Fais-le tout ça, toi tu peux, moi j'y arriverai pas."

c'est pas qu'il a renoncé,c'est qu'il est tombé dans la maladie alcoolique et qu'il n'est plus maitre de sa vie Crying or Very sad
effectivement,il n'y arrivera pas tant qu'il sera guidé par ce poison Crying or Very sad
et il a raison de dire que toi tu le peux,alors fais le Pétale

tout les mots doux que tu lui dis,il ne peut pas les entendre et va les retourner contre lui,on ne peut pas faire autrement que de tout retourner contre soi pour se dévaloriser,c'est dans cette déchéance et cette dévalorisation que l'on se reconnait et que l'on se sent a sa place,les mots gentils,on les prend pour de la pitié ou pour de la compassion,ils ne peuvent pas avoir un autre sens pour le MA Crying or Very sad

mais tu les as dit et tu en avais besoin,maintenant,laisse le se faire face et comprendre tout seul qu'il doit lutter pour vivre.
occupe toi de toi et ne laisse pas passer ta vie

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

co-dépendance

Message  Pétale le 13.02.13 12:55

Après avoir beaucoup suivi le fil de Rémy hier, je suis allée lire ce que j'ai pu trouver sur le net sur la co-dépendance et j'ai vu qu'il y avait des livres sur la dépendance affective.

Je commence à comprendre le travail que j'ai fait chez ma psy, et je vois aussi quelles sont ou étaient mes failles.

Je comprends mieux aussi contre quoi j'ai lutté pendant quelques mois avec mon ami MA, je sentais bien que je l'aimais beaucoup et en même temps je sentais bien qu'il ne fallait pas que je m'implique trop, je n'arrivais pas à me sentir libre de l'aimer (je ne sais pas comment expliquer).

En tout cas cela me donne plein de pistes pour continuer à réfléchir, pour pouvoir envisager dans le futur de construire une relation saine quelle que soit la personne que je rencontrerai.

Pétale
Assidu
Assidu

Féminin 01/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  cristal le 13.02.13 15:57

et bien c'est une très bonne chose tout cela pétale Very Happy
on ne peut combattre que ce que l'on connait et tu es entrain de tout comprendre
pense a TOI,fais en fonction de TOi et alors,tu auras la vie qui est faite pour toi

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  Pétale le 15.02.13 19:00

Après avoir lu quelques fils dans la rubrique témoignages, j'ai été très touchée par la violence des relations entre certains MA et leurs parents, ou autres membres de leur famille.

Mais parce que cela me concerne par ailleurs aussi, bref, j'ai écouté cette émission et peut-être que ça peut aider :

Cette émission a pour titre "Parce que je ne vaux rien."

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4559729


Pétale
Assidu
Assidu

Féminin 01/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  Pétale le 17.02.13 12:24

Je suis enseignante auprès d'adolescents en grandes difficultés scolaires. Je vis à Marseille et je travaille avec des ados de centre ville, à Marseille le centre ville est l'endroit le plus défavorisé.

J'ai perdu un élève, au mois de juin 2012, à cause de l'alcool et du shit. S'il n'y avait eu que le shit je pense qu'il ne serait pas mort, mais quand j'ai su qu'il buvait aussi pour se mettre la tête à l'envers j'ai compris que c'était vraiment mal parti.

J'avais croisé ce garçon pendant l'été précédent en centre ville, il était minuit, il avait 14 ans et il était complètement défoncé. A la rentrée je le lui ai dis. J'ai passé l'année scolaire à alerter : infirmière, direction, tout le monde a pris la situation très au sérieux. Les parents ont été reçus, ils n'ont rien voulu savoir, ils n'ont rien fait, pas bougé.

Un jour, à la fin d'un cours il est venu me voir parce qu'il avait quelque chose à me dire. Je n'étais pas tendre avec lui et quand il dormait en classe je m'énervais. Il semblait ému. Je me suis dit : "Enfin, ça y est. Il va venir créer un lien, on va pouvoir avancer." Et puis son copain est passé, lui a demandé de venir vite. Du coup il est parti sans rien me dire et l'occasion de nous parler n'est plus revenue ensuite.

Il est mort, il avait quinze ans. Cet été je devais aller porter à ses parents un cahier que tous les élèves avaient fait en sa mémoire. Je n'y suis pas arrivé, je sortais avec mon copain MA auquel je ne pouvais pas demander d'aide (et surtout pas cette aide-là), je n'avais pas le courage d'aller rencontrer ses parents.

Voilà, cette année j'ai un autre élève de quinze ans addict +++ (alcool + drogues). Je ne suis pas effondrée parce que ce ne sont pas mes enfants, par contre je pense que je dois faire de la prévention autrement. Notamment sur la nocivité de l'alcool dont je n'avais pas conscience jusqu'à ce que je vienne traîner ici.

C'est cela qui me met en colère. Dans ma vie j'ai vu des enfants mourir, dont celui-ci, à cause de l'alcool. Je sais ce que cela signifie de vivre la mort de quelqu'un à cause de ça. Ce qui me met en colère c'est d'avoir l'impression d'être Cassandre, de pouvoir dire je sais ce qui va se passer et d'avoir eu en face de moi quelqu'un qui s'en fout.

Pétale
Assidu
Assidu

Féminin 01/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  SHALE le 17.02.13 14:30

C'est vrai que boire de l'alcool est tellement passé dans les moeurs que personne ne s'inquiète vraiment quand un ado boit de l'alcool, et pourtant, il y aurais de quoi paniquer grave quand on sait comment ça se passe de nos jours!!!
La prévention, il faut encore y croire, même si les avancées sont très légères, mais il faudrait aussi en faire pour les familles qui ont tendance à banaliser ça!!! Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  cristal le 17.02.13 17:51

je pense que la prévention est très importante mais comme tu le dis,il ne faut pas l'aborder de n'importe quelle façon pour que cela ne devienne pas de la répression ou de la morale mais de l'information qui attire l'attention.
je pense que de plus en plus d'ados sont confrontés a l'alcool de nos jours que ce soit leurs parent ou leurs amis ou eux même alors savoir que quelque part,quelqu'un connait,comprend et peut expliquer de façon ludique ou intéressante,ça peut porter ses fruits et permettre a certains de ne plus se sentir seul et incompris.

Si tu as la possibilité et le désir de faire de la prévention auprès des jeunes,fais le pétale pour eux mais aussi pour toi car je pense que c'est aussi important ds un sens que ds l'autre.

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voilà

Message  Pétale le 11.03.13 21:40

Je lui ai envoyé un mail hier soir et lui ai transmis le lien vers ce forum.

C'est un peu comme jeter une bouteille à la mer. Je ne sais pas s'il va la trouver et regarder ce qu'il y a dedans. Si ça va lui donner envie de. S'il va me faire confiance.

Je ne sais pas pourquoi quant à moi je me sens si triste. Parce que j'ai compris, enfin, que je ne le reverrai jamais, parce que j'accepte de le laisser me quitter.

Naïvement je pensais que si j'avais trouvé la force de me sortir d'une relation très toxique et de tourner la page, il la trouverait lui aussi. J'aimerai qu'il la trouve, parce que je l'ai vue en lui, cette force. Mais dans cette maladie de m... tout ce que l'on peut dire à l'autre n'a plus aucune valeur. Cela je le comprends bien.

Je ne sais pas s'il a compris que moi, avec toute l'humanité dont je suis capable, je ne lui ai pas menti. Que mon humanité m'a demandé de lui dire la vérité de ce que je voyais, que je n'aimais pas ce que je voyais. Que je ne voulais pas le blesser en lui disant qu'il est MA, que je n'avais rien à y gagner et plutôt tout à perdre (surtout lui).

Que l'idée de savoir qu'il se détruit m'est et me sera toujours insupportable.

J'ai accepté aussi l'idée de ne plus lutter contre ce que je ressens pour lui, je ne veux pas l'oublier, je ne veux pas ne plus l'aimer, même si ce n'est pas cela que je devrais faire. Je m'en fous, tant que je penserai à lui, je penserai à lui et tant que je l'aimerai, je l'aimerai. Et si ça dure et bien tant pis c'est pas grave. Je ne suis plus dans l'urgence.

Qu'au fond la vie est quelque chose de très étrange et que l'on se prend la tête pour quelqu'un que l'on ne connaissait pas quelques mois plus tôt. Mais que c'est aussi ce qui en fait sa beauté et sa richesse. Je suis triste et heureuse en même temps de pouvoir communiquer avec vous sur ce forum. Et s'il y vient un jour j'espère que vous saurez l'accompagner aussi bien que vous le faites pour les autres.

Voilà, à toi de jouer champion ;-)

Pétale
Assidu
Assidu

Féminin 01/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  cristal le 11.03.13 22:03


Je ne sais pas s'il a compris que moi, avec toute l'humanité dont je suis capable, je ne lui ai pas menti.

tu as tellement d'amour pour lui que tu aurais aimé que cette force soit suffisante pour qu'il te comprenne et te remercie pour tout ce que tu as fait mais ce n'est pas possible et c'est sans doute ce qui te rend si triste.
je pense qu'au fond de toi ,tu avais gardé l'espoir de pouvoir changer les choses mais au fur et a mesure,tu as compris que rien n'est plus fort que l'alcool si ce n'est celui qui le véhicule Crying or Very sad

n'attends rien de lui pour le moment et tout de toi pour revivre,tu ne sais pas de quoi demain sera fait alors aime le si tu le souhaites mais seulement si cela ne te fait pas de mal,tu as assez souffert pétale et il est temps que tu goutes la vie qui fait du bien

tu as tout compris de la maladie depuis longtemps mais l'acceptation,c'est autre chose de bien plus dur a vivre Crying or Very sad
alors ne va pas trop vite,apprend a vivre avec toi et a trouver dans cette nouvelle vie un bien être qui te permettra de poursuivre sereinement.
Occupe toi de toi maintenant,tu en as déjà beaucoup fait et tu lui as certainement permis de reussir a vivre qq chose de beau au milieu de toutes ses souffrances et ça,il le sait au fond de lui
et si je puis me permettre,je vais juste reprendre ta dernière phrase et te dire "a toi de jouer championne "

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Merci

Message  Pétale le 11.03.13 22:13

Il va de soi que s'il venait à participer à ce forum je m'en irai volontiers. Je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas.

coeurs

Pétale
Assidu
Assidu

Féminin 01/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  cristal le 11.03.13 22:19

pour le moment,ce forum est pour toi et pour ta propre souffrance,tu n'as pas a t'evincer si il vient si ce forum te fait du bien!tu n'as pas a te sacrifier pour lui,tu reprends le role de sauveuse là et c'est pas bon pour toi

pense d'abord a TOI Pétale,il a d'autres moyens de s'aider,d'autres forums et aussi des centres d'addicto alors si tu te sens bien ici,si cela t'apporte du réconfort,ce n'est pas a toi de partir

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  Pétale le 11.03.13 23:01

C'est vrai tu as raison ... coeurs

Pétale
Assidu
Assidu

Féminin 01/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Jour de colère !

Message  Pétale le 14.03.13 12:55

Aujourd'hui tout le monde ou presque en prend pour son grade. Pas tout le monde, heureusement, mais un de mes élèves addict +++ alcool et cannabis.

Se présente en classe, tient des propos incohérents, violent. Passe du coq à l"âne, raconte n'importe quoi. Le ton est monté plus vite de mon côté que du sien.

Moi qui avais l'habitude d'être si douce, je deviens de plus en plus carrée. J'ai l'impression de tenir le même discours à tout le monde ! Mais j'ai bien pratiqué le détachement avec lui ;-) Je lui ai dit que ses addictions étaient son problème, que je n'allais pas régler ça en classe avec lui. Là, c'est monté un cran plus haut.

Il a déchiré le travail que je lui avais donné à faire. Je lui ai dit qu'il pouvait déchirer ce qu'il voulait que de toutes façons il n'apprenait plus rien depuis longtemps et qu'il n'avait plus aucun projet pour l'année prochaine. Que je comprenais qu'il n'ait aucun projet puisqu'il était défoncé du soir au matin et que si ça trouve il serait mort en septembre (c'est ce qui s'est passé avec mon autre élève ...).

Il était plutôt dépité, j'en ai rajouté sur le fait qu'il me faisait de la peine (pas sympa de le culpabiliser mais bon ...).

Il a fini par partir de la classe. Moi, je sais que je n'ai de prises sur rien ni sur personne. C'est justement cela qui me met très en colère. J'aime beaucoup cet élève. Et depuis quelques temps la colère s'exprime tout de suite. Je dis ce que je pense et je tiens bon.

C'est sa vie, c'est son chemin à lui, je ne vais pas le plaindre et je ne peux rien faire d'autre que de lui dire. Il y a quelques semaines j'aurais essayé de calmer le jeu, aujourd'hui je me dis que ça ne sert à rien qu'il vaut mieux aller au conflit, puis le régler pour pouvoir avancer.

Pétale
Assidu
Assidu

Féminin 01/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  SHALE le 14.03.13 13:34

Je partage ton point de vue, j'ai aussi l'habitude de dire clairement ce que je pense et c'est sans doute préférable que de pratiquer la langue de bois... smiles coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  Pétale le 18.03.13 8:15

A force de venir sur ce forum, je me pose des questions sur la relation que j'ai toujours eu avec l'alcool, moi aussi. J'y pense ce matin parce que j'ai eu un week end un peu difficile.

J'ai passé un été très alcoolisé, je l'associe directement à la rencontre avec mon ami MA. Si je suis un peu plus honnête j'ai bu régulièrement tout au long de l'année dernière, année de la fin de mon mariage et l'année d'avant aussi. La rencontre avec lui n'a pas changé grand chose, sauf que les quantités ont augmenté et qu'avec lui c'était normal de boire.

J'ai arrêté de boire un jour comme ça cet automne, avant que nous ne nous séparions. Je m'étais aperçue que je buvais seule le soir à la maison. Pas beaucoup mais ça devenait régulier. Et pour moi, cela n'avait pas de sens, en plus j'avais du mal à m'occuper des enfants après, cela me coupait d'eux.

Du coup j'ai arrêté. C'est après cet arrêt que j'ai désinvesti la relation que nous avions et que j'ai pu lui dire qu'il avait des problèmes avec l'alcool. Je lui ai dit à lui ou je me le suis dit à moi ?

Bref, ce vendredi j'ai eu une altercation avec mon ex-mari. Suite à celle eue avec mon élève cette semaine. J'ai réagi de la même façon, c'est monté, c'est monté et s'il y avait dû avoir affrontement je me serai battue. Ce qui est hallucinant parce que je me suis toujours laissée faire et j'ai toujours cherché à éviter les conflits.

Ce week end, sans faire le lien que je fais ce matin, j'ai bu de l'alcool, assez pour me sentir alcoolisée. Dimanche ça a été super dur et comme j'ai beaucoup lu les effets de l'alcool, j'ai attribué cette espèce de tristesse que j'ai éprouvée toute la journée à l'alcool.

Du coup ce matin, en repensant à tout ça, je me dis que je n'ai jamais eu un rapport très clair avec l'alcool. Heureusement pour moi j'ai passé vingt ans de ma vie avec un homme qui n'avait jamais bu une goutte d'alcool et qui refusait d'en boire. Il portait un jugement tellement négatif sur l'alcool que je me suis adaptée et que je ne buvais jamais.

Je dis heureusement parce que je vois bien que lorsque j'ai commencé à sentir que je n'allais pas bien j'ai été chercher de l'aide dans l'alcool. A un moment même je l'ai menacé, parce qu'il ne voulait pas me laisser partir, de me tuer avec l'alcool.

J'en conclus donc, que mon corps réagit très mal avec l'alcool, ce qui me protège d'une consommation excessive. Par contre mon esprit réagit lui super bien. Je vais en parler à ma psy quand je la verrai. Je pense donc que les problèmes de mon ami MA étaient également mes problèmes, ce qui a créé cette aussi grande proximité.

Je savais depuis l'adolescence que je devais faire attention, j'ai passé mon année de terminale à attendre les beuveries du week end. Je sais aussi qu'à chaque fois que j'ai eu des moments difficiles dans ma vie, je suis allée vers l'alcool. L'image qui m'a toujours retenue, et à laquelle j'ai toujours beaucoup pensé c'est celle de Gervaise, à la fin de l'Assomoir de Zola. Elle meurt, alcoolique, tout est détruit autour d'elle. Elle meurt seule dans le réduit d'une cage d'escalier. Je me suis toujours dit que je ne voulais pas finir comme ça.

Je me dis aussi que si je continue à venir sur ce site, ce n'est pas pour rien. Parce que je n'ai passé que quelques mois avec mon ami MA et que ce n'était peut être pas aussi important que ce que j'ai pu le croire. Je pense que c'est peut être moi que je viens aider ici. C'est peut être à cela que j'avais besoin de penser en venant ici.

Pétale
Assidu
Assidu

Féminin 01/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon amour

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum