Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 29 utilisateurs en ligne :: 5 Enregistrés, 0 Invisible et 24 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chiffounette, cristal, mavieaveclui, rocle, zabou83

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Aider (?) un collègue...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aider (?) un collègue...

Message  Tomtom le 11.01.13 13:42

Comme cristal me l'a proposé ici dans ma présentation, je copie ici:
Tomtom a écrit:Tomtom, alias Thomas, du Nord.
Pas dépendant à l'alcool (quoique, j'aime bien boire un coup, et je me rends compte que j'ai vite envie de me décapsuler une bière le soir, et quand j'ai mis le nez dans une bouteille en soirée j'ai du mal à être raisonnable: il faut vraiment que je fasse attention)
J'ai par contre un collègue doublement malade: l'alcool, et une maladie grave et chronique que je suppose liée à ça.
Bref, je vous les détails de sa santé, le but de mon inscription est de comprendre comment l'aider, dans la mesure du possible et de mes moyens, à s'en sortir. On a fait ce qu'on a pu avec un autre collègue, nous intentions étaient bonnes, mais sans résultat, et j'en arrive à me demander si nous avons bien ou mal fait...
Je le vois descendre aux enfers tous les jours, ça commence vraiment à m'attrister...

Merci de votre attention, et @ bientôt ;)
Bref, pour tout dire, avec mon autre collègue, nous l'avons couvert (perso il ne "sait" pas que je suis au courant) lorsqu'il dormait après le repas, lorsqu'on l'a vu acheter sa bouteille et boire le midi, et j'en passe et des meilleures.
Sa santé est mauvaise (pancréatite chronique), sa femme a envie de se barrer avec ses deux filles.
Les patrons ne savent pas - il dit prendre des médocs - et l'ont gentiment prévenu qu'il fallait qu'il se soigne, en lui demandant de poser un arrêt, même de plusieurs mois, pour revenir en forme. Sans résultat... Bref, là il est sur la sellette au boulot...

Je vous passe les détails, moi je commence à être fatigué d'être impuissant, et je ne sais pas quelle conduite adopter: le couvrir, le dénoncer, l'ignorer??? Si quelqu'un a été dans la même situation pouvait partager son expérience?

Merci!

Tomtom
Arrivant
Arrivant

Masculin 11/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  cristal le 11.01.13 13:50

pour qu'on malade alcoolique se rende compte que l'alcool lui enlève sa vie,il doit sombrer.C'est la seule maladie où on doit laisser le malade se débrouiller et s'enfoncer pour qu'il touche son fond.
Sa femme,si elle n'arrive pas a se détacher de la maladie ferait mieux de partir avec ses enfants pour ne pas sombrer avec lui.

Pour répondre a ta question,il ne faut surtout pas le couvrir le dénoncer non plus,il n'aura de toute façon besoin de personne pour se faire pincer Rolling Eyes et l'ignorer,oui si son alcoolisme influe sur ta vie.

il est dans le déni total de sa maladie donc RIEN ni personne ne peut lui faire entendre raison,il n'y aura que lorsqu'il demandera de l'aide que tu pourras eventuellement faire qq chose.

C'est extrêmement dur de voir qqn que l'on apprécie s'enfoncer sans rien faire mais c'est le seul moyen pour qu'il sorte de cet enfer.

Lis un peu les autres témoignages et pose toutes les questions que tu veux ici.

Eloigne toi de l'alcool thomas,je parle de l'alcool qui se trouve dans ton ami car il va t'emmener avec lui,cela s'appelle la co dependance et c'est aussi dangereux que l'alcoolisme Crying or Very sad

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  Tomtom le 11.01.13 14:05

Merci pour ces précisions cristal.
cristal a écrit:Eloigne toi de l'alcool thomas,je parle de l'alcool qui se trouve dans ton ami car il va t'emmener avec lui,cela s'appelle la co dependance et c'est aussi dangereux que l'alcoolisme Crying or Very sad
Dur dur... Je vais faire de mon mieux... Ca ne va pas jusqu'à m'empêcher de dormir (quoique, ça arrive...), mais ça me mine parfois profondément.

Question subsidiaire: dois-je lui dire ou lui faire comprendre que je sais, ou est-il préférable de continuer à écouter ses mensonges en jouant au babache? C'est un peu égoïste comme raisonnement, mais je me dis qu'en lui disant la vérité en face je n'aurai plus rien à me reprocher. Que ça lui fasse prendre conscience de quoi que ce soit j'ai abandonné l'idée, il se ment clairement à lui-même, j'en viens même à penser qu'il est persuadé de ce qu'il raconte?!?

Tomtom
Arrivant
Arrivant

Masculin 11/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  SHALE le 11.01.13 15:29

Je crois que tu peux lui dire en douceur, que tu penses que là, c'est l'alcool qui parle à sa place. Tu peux lui conseiller le forum et des associations d'anciens buveurs, mais tu ne peux pas tous pour lui, par contre tu lui dis la vérité, pas la peine de l'entretenir dans l'illusion qu'on ne voit pas qu'il boit....

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  Tomtom le 14.01.13 10:44

Bonjour à tous.

Je n'ai pas eu le temps d'aborder le sujet, il est arrivé ce matin dans un état déplorable. Les patrons l'ont chopé, ont appelé ses parents pour qu'ils viennent le chercher, et la médecine du travail pour faire constater et lui parler.
C'est triste, j'espère que ça lui fera prendre conscience qu'il est grand temps qu'il se soigne.
Pour son boulot ça n'est pas encore perdu, on a des patrons assez compréhensifs.

Merci à tous.
Je vous donnerai des nouvelles sans fautes.

Tomtom
Arrivant
Arrivant

Masculin 11/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  cristal le 14.01.13 10:52

c'est triste pour lui mais d'un autre coté,ça lui montre ce que fait l'alcool Crying or Very sad
reste a l'ecoute mais ne fais rien pour lui,donne lui des conseils mais ne fais pas les démarches pour lui et ne t'implique pas trop si cela te mine,ta vie est la plus importante

merci de nous tenir au courant

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  Tomtom le 14.01.13 11:24

Oui, j'espère que ça lui mettra un bon coup de pied aux fesses et qu'il saura rebondir.
Pour le reste, je ne pourrai pas faire grand chose. Je ne sais pas ce que fera la médecine du travail, ni ses parents, ni sa femme, ni lui-même. Mais de fait il est assez entouré. Même nos patrons le poussent au cul pour qu'il se soigne, j'en ai d'ailleurs discuté avec l'un des deux ce matin avant que tout n'éclate. La condition est qu'il se soigne et qu'il revienne en forme, je pense qu'il y en a peu qui en auraient fait autant...

Au passage, courage à ceux qui sont dedans, ce matin j'ai réalisé à quel point ça pouvait être horrible comme maladie.

Tomtom
Arrivant
Arrivant

Masculin 11/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  cristal le 14.01.13 15:01

j'espère seulement que ton ami a conscience de sa maladie car si il se soigne contraint et forcé,ça ne marchera pas Crying or Very sad

mais bon,c'est sa vie et son problème,n'en soit pas trop touché tout de même même si je sais que ce n'est pas évident de regarder un ami sombrer sans rien faire Crying or Very sad

n'hésite pas à venir nous parler surtout,nous répondrons a tes questions si tu en as besoin

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  Tomtom le 14.01.13 15:15

Je ne sais pas si c'est un bien ou un mal à vrai dire, mais d'après ce que j'ai pu entendre ses parents l'ont incité (forcé?) à se faire hospitaliser: il a un arrêt d'un mois, il rentre ce soir à l'hopital (en psy, puis en cure).
D'après les infos que j'ai pu glaner ici et ailleurs, si ce n'est pas lui qui donne l'impulsion c'est voué à l'échec. Même ma femme dit poétiquement que si il n'a pas envie, "autant pisser dans un violoncelle" (infirmière).
Bon, j'ai un peu les larmes aux yeux depuis ce matin, mais je suis soulagé en même temps. C'est compliqué à appréhender tout ça...
Merci de votre soutien ;)

Tomtom
Arrivant
Arrivant

Masculin 11/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  cristal le 14.01.13 15:26

effectivement,si la décision ne vient pas de lui,il y a de fortes chances pour qu'il rechute en sortant Crying or Very sad
mais bon,ce mois d'abstinence et tout ce qu'il va entendre en cure restera au fond de lui et l'aidera malgré tout a se relever plus vite!!
maintenant,il peut aussi avoir le déclic là bas,on en peut pas faire de gégéralité et chaque personne est différente il n'empêche que pour beaucoup,si ils ont été forcés .....

pense à toi maintenant ,il est a l'abri et tiens nous au courant tout de même

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  Tomtom le 26.02.13 15:34

Bonjour à tous!
Comme convenu, je passe vous donner des nouvelles: mon collègue est de retour au bureau depuis hier, visiblement en pleine forme. J'espère qu'il tiendra, ça fait du bien de le retrouver.
@ bientôt ;)

Tomtom
Arrivant
Arrivant

Masculin 11/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  SHALE le 26.02.13 16:53

Merci pour les nouvelles, j'espère aussi que tout se passera bien pour lui...

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  Tomtom le 04.03.13 13:37

Bonjour à tous.

Bon, ce matin j'ai de sérieux doutes sur sa sobriété: yeux vitreux et injectés de sang, et une odeur persistante. L'odeur, je l'avais déjà ressentie la semaine dernière.
Je ne sais pas quoi faire.
Le couvrir c'est une mauvaise idée, ça je l'ai bien intégré: on l'a couvert pendant un certain temps avec un collègue, et avec le recul je me dis que ça n'a fait que retarder l'échéance - inévitable - de la cure.
Lui en parler, j'avoue que je n'ai pas le courage de lui dire en face que je sais, même si il est à peu près au courant que je suis au courant. Si c'est la meilleure solution, je trouverai le courage.
Le laisser redescendre, bof, il a déjà une maladie chronique et grave liée à priori à l'alcool, et pas mal de choses très importantes "en sursis" (famille...), laisser faire en connaissance de cause pourrait aussi être une grosse bêtise.
La seule idée qui me trotte de plus en plus dans la tête, c'est d'en parler à notre patron. Mais au moment de peser le pour et le contre, je me dis que le seul avantage serait de précipiter un nouvel "incident". Par contre, ça risque aussi de lui attirer des emmerdes, et j'ai aucune envie d'être impliqué là-dedans, je lui veux vraiment aucun mal. A côté de ça j'ai un patron assez compréhensif, je suis persuadé que si je lui suggère d'y prêter attention il ne m'impliquera pas là-dedans.

Bref, le Tomtom il se sent un peu impuissant dans tout ça, que feriez-vous à ma place?

Tomtom
Arrivant
Arrivant

Masculin 11/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  SHALE le 04.03.13 14:30

Avant d'aller voir le patron, je lui en parlerai d'abord à lui, en lui expliquant qu'il court des risques au travail et qu'il en fait courir aux autres, que tu vas être obligé de le signaler au directeur.
Ne le fais pas en cachette de lui, s'il l'apprend, ce sera pire que tout.
Non, dis le lui franchement en face.
Selon sa réponse ou tu vois avec lui ce qu'il est prêt à faire, tu peux nous l'envoyer sur le forum, ou tu vas en référer au chef.

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  Tomtom le 04.03.13 14:46

Bon, il va falloir que je prenne mon courage à deux mains dans ce cas... Le souci aussi c'est que j'ai de sérieux doutes, mais aucune certitude, encore moins des preuves, et je vais pas le faire souffler dans un alcootest...

Tomtom
Arrivant
Arrivant

Masculin 11/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  cristal le 04.03.13 15:05

il y a de fortes chances pour qu'il nie mais peu importe,ce qui compte c'est qu'il sache que tout le monde le sait,ça va le faire réfléchir.
ensuite,a lui de voir comment faire pour s’en sortir mais ne rentre pas trop ds sa problématique,dis lui que tu sais qu'il a rebu et les conséquences que ça peut avoir mais personnellement,je n'irai pas jusqu'au patron,là,ce serait entrer un peu trop dans sa maladie...

parle lui d'abord et tu aviseras ensuite

tout ceci ne sont que des avis tom,a toi de voir ce qui est le mieux pour TOI,ce qui te met le moins mal ok??

tiens nous au courant

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  Tomtom le 04.03.13 15:22

Le mieux pour moi serait de ne pas être au courant, bien évidemment. Après que ça me fasse du mal c'est inévitable, mais je vivrai avec, si j'ai la certitude d'avoir fait les bons choix. Ce forum et les témoignages que j'y ai lu m'ont bien ouvert les yeux sur la difficulté à s'en sortir, et surtout sur l'impact que cette maladie peut avoir sur l'entourage des MA.
Bon, donc à la lumière de vos conseils je pense que je vais juste lui dire que je sais, sans juger, et sans accuser.

Tomtom
Arrivant
Arrivant

Masculin 11/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  cristal le 04.03.13 21:12

oui,c'est ce que tu as de mieux a faire :Det peut être qu'il arrivera a t'en parler mais il est plus probable qu'il nie et ne sois pas très tendre en entendant tes mots,ça va lui faire sans doute mal d'avoir été démasqué mais au moins,il comprendra qu'il ne leurre que lui même Rolling Eyes et qu'il risque de perdre son boulot ..

pense aussi a toi tom,tu dois te protéger face a l'alcool car il est redoutable pour l'entourage Crying or Very sad

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  Tomtom le 04.02.15 14:42

Bonjour tout le monde!

Bientôt deux ans que je ne suis pas passé par ici, ça passe vite.

Mon collègue n'a pas été beaucoup présent depuis, et ses rares apparitions n'ont pas été glorieuses (incapable d'aligner deux mots et de marcher droit à 8h du mat' scratch )
Bref, il est en train de perdre son boulot, sa famille c'est bien parti pour, et pour son permis si ce n'est pas déjà fait c'est bien parti pour...

Je n'ai eu l'occasion d'en parler avec lui seulement lors de son dernier passage au boulot, et APRES avoir soufflé dans le ballon: il n'a pas la motivation pour arrêter.

Bref, j'ai l'impression qu'il est foutu.
Merci de votre accueil.
@ bientôt!

Tomtom
Arrivant
Arrivant

Masculin 11/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  mamou le 04.02.15 16:07

Bonjour tomtom,

Il a "beau" tout perdre, il n'est pas "encore" tombé "assez" bas pour se rendre compte que sa vie lui file entre les mains.
Il aura peut être ce déclic ou pas Crying or Very sad
J'espère que toi tu arrives à te protéger de cette situation...
Merci de ton passage et à bientôt tomtom


coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  SHALE le 04.02.15 17:11

On ne peut jamais dire qu'un malade alcoolique est foutu. Tu aurais vu l'état dans lequel j'étais avant de partir en cure, les médecins me donnaient à peine un an à vivre si je n'arrêtais pas, et bien j'ai eu le déclic, ou l'instinct vital qui m'a poussée à aller voir un alcoologue et à faire une cure, et ça fait 17 ans que je ne bois plus et que tous mes organes fonctionnent bien..
Mais on ne peut jamais dire à quel moment un malade alcoolique va avoir le déclic pour se soigner et s'il l'aura.
Il y a aussi des alcooliques qui ne veulent pas s'en sortir, pour moi ça s'apparente à un suicide... Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider (?) un collègue...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum