Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 27 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 26 Invités :: 2 Moteurs de recherche

l'ange indésirée

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  cris3764 le 29.08.12 22:27

grosse surprise ce soir. Vers 19h00, le telephone sonne, ma cherie demande a parler à notre fils. Le ton est aimable. Après un bonjour je lui passe mon fils. Au bout de 5 mn, le fiston dit a sa mere : tu veux parler à papa ? Elle répond par l'affirmative. Là, j'en suis resté baba. Elle échange alors quelques mots sur le rdv de demain avec l'assistante sociale et me demande l'heure de ce rdv. Les échanges continuent jusqu'a ce que je lui parle de l'arret des versements pour la maison. Elle me répond étonnée, qu'elle n'a rien fait. Le virement doit toujours etre passé le 5 du mois. J'en suis tombé sur le c... En fait cela proviendrait du fait de l'arret de la procuration qu'elle avait sur mon compte. Zut, j'ai fait une boulette !
Elle me reparle de ses clés et je lui annonce que je ne l'ai ai toujours pas trouvé. Il faut dire que la facture risque d'etre lourde 600 Euros !
Nous avons échangé sur la rentrée scolaire etc ... Elle demande de mes nouvelles et je lui annonce que je ne dois pas lui parler pour qu'elle se recentre sur elle dans son analyse etc .. Mes nouveaux amis du net et ma psy me l'on conseillé. Bon, j'arrive quand même à lui parler co-dépendance et elle m'annonce qu'elle connait le sujet et me parle meme du triangle de Karpmann. J'en ai profité pour replacer les propos de Laurent : je dois maintenant me soigner mais tu n'en ai pas responsable ... et j'en profite pour régler mes comptes avec le centre de cure car je pense que réellement ils auraient du m'informer de la conduite à tenir face au malade alcoolique et ils ne l'on jamais fait malgrè les tables ronde etc...
On échange ensuite sur nos troubles du sommeil et la conversation s'acheve par un bonne nuit !
Voila pour la soirée, elle a réchauffé mon coeur par ses quelques paroles.
On avance, on avance... il faudra être patient
avatar
cris3764
Assidu
Assidu

Masculin 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  SHALE le 29.08.12 22:31

Tu connais la cause de ce revirement de situation??? Il a du se passer quelque chose pour qu'elle change comme ça, du jour au lendemain presque...
En tout cas, je suis heureuse pour toi, c'est moins lourd à porter. En tout cas, le fait de sentir que tu t'éloignes doit jouer aussi.... smiles coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  Crystal_ine le 29.08.12 22:36

Bonsoir Cris. Je suis contente pour vous deux que vous ayez pu discuter calmement. Ce n'est pas facile avec des non-dits. En ne portant aucune accusation sur le fait que tu croyais qu'elle avait cessé les paiements, c'est bien, elle a pu t'expliquer sans se braquer.

Je crois que le fait que tu aies pu lui dire que tu étais codépendant, qu'elle connaissait le sujet vous permettra d'envisager un dialogue pour votre avenir le moment venu. Il y a beaucoup de blessures de part et d'autres. J'ai le sentiment aussi que tu avances dans le bon sens.

Garde cette ligne de conduite. Tu penses à toi d'abord, tu te fais du bien, tu ventiles, tu sors, tu vois des amis quand c'est possible, tu te recentres sur toi et sur tes goûts, tes envies et ce sera tout bon.

La psy saura te diriger vers la bonne attitude à adopter et à reprendre le contrôle de ta vie.

Un jour à la fois!

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  laurent le 29.08.12 23:06

Bonsoir cris,

comme shale je suis un peu sur la réserve sur le changement d'attitude de ta compagne, on se fait peut être des films pour rien, mais bon.

par contre si le fond est apaisé c'est parfait que vous puissiez communiquer, et que tu lui ai parlé de ta co-dépendance et qu'elle en ai entendu parlé, ça c'est tout bon pour que si vous devez reconstruire les bases soient plus saines.

bonne rencontre pour demain, au moins le dialogue sera apaisé.

passe une bonne nuit.
avatar
laurent
Admin

Masculin 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  cris3764 le 30.08.12 6:02

Bonjour,
Je me leve toujours aussi tôt ; 5h30 la journée sera longue. J'ai lu que des troubles du sommeil pouvaient apparaitre dans le phénomene de co-dépendance. Cela fait longtemps que mon sommeil est troublé et que mes nuits sont courtes. Peut-être une explication ...
Pourquoi ce revirement ? à vrai dire j'en sais rien. J'ai appris plusieurs choses dans notre conversation.
Elle pensait demander une permission pour la rentrée scolaire de notre fils et ne l'a pas obtenu. Je lui ai demandé pourquoi sur un ton inquiet et elle m'a annoncé qu'elle ne le savait pas ; que cette permission avait également été refusée à d'autres femmes du centre. Pourtant, ayant passé un mois à lui rendre visite et connaissant un peu ses nouveaux amis du centre, je pense que ma chérie doit être la seule a avoir un enfant en bas age.
Pourquoi lui avoir refusé cette permission : peut-être que les soignants ont jugé qu'elle en avait trop pris : une fois pour débarquer à la maison pour récupérer des affaires, une autre fois pour se rendre à la gendarmerie ....
Un autre élément à prendre en considération : nous rencontrons cet après midi l'assistante sociale qui doit nous présenter un genre de document régissant notre séparation. L'AS m'avait parlé d'une possibilité d'accord permettant d'attendre un passage chez le juge et me garantissant la garde de notre fils. Il faut prendre en considération le fait que j'avais présenté à Caro, lors de notre entrevue de la semaine derniere, la possibilité de faire un référé auprès du JAF pour qu'il me confie la garde de notre fils à sa sortie. Bien sûr, c'était pour moi une mesure extreme que j'aurai prise si ma chérie s'était obstinée à ne plus communiquer.
Enfin je pense comme vous que je ne dois pas me faire un film. Je pense qu'une séparation sera nécessaire à sa sortie pour nous rééduquer chacun face à nos problèmes.
La route sera encore longue et je dois être encore patient, m'occuper de moi et faire ce que j'aime. J'ai d'ailleurs prévu des choses pour ce we. Un repas avec des amis (Tiens, j'en profiterai pour regouter un bon Saumur Champigny, cela fait tellement longtemps que je n'ai pas bu ce vin que j'adore) ; j'ai du bricolage a faire, un peu de jardinage et nous irons certainement faire un tour de vélo avec mon fiston.
A ce soir et bonne journée à tous...bon courage à ceux qui me soutiennent et à ceux qui souffrent dans leur coin.
avatar
cris3764
Assidu
Assidu

Masculin 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  Invité le 30.08.12 6:15

Bon courage pour ces épreuves cris!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  laurent le 30.08.12 6:21

bonjour cris,

oui le manque de sommeil est un des symptômes liés à la co-dépendance, pourquoi ??? simplement ton subconscient qui cogite.

sur les pourquoi les comment faire, les j'aurai du et j'aurai pas du.

bonne journée cris.

bien ton programme pour ce week-end. et courage pour cet après-midi
avatar
laurent
Admin

Masculin 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

laurent explique bien

Message  BLEYS le 30.08.12 8:28

notre pensée
bonne journée

BLEYS
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 03/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  Crystal_ine le 30.08.12 13:00

Tu t'es fait un beau programme pour le week-end cris.

Je te souhaite que la rencontre d'aujourd'hui se passe bien pour vous.

Je suis avec toi en pensée, bonne journée.


_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  littlewing le 30.08.12 18:26

Juste,un truc qui me dérange( mais après tout, je n'avais qu'à pas venir lire), citer un vin avec délectation sur un forum ou l'on se bat sans arrêt contre cette maladie..... c'est... moyen. noon
avatar
littlewing
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 11/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  cris3764 le 30.08.12 19:06

bonjour,
Ce matin j'ai rencontré la psycho ; elle m'a laissé m'exprimer et donner quelques conseils pour le rdv de cet après midi : exprimer mon ressenti par rapport à la co-dépendance sans expliquer le pourquoi, donner des nouvelles épisodiquement et lui expliquer mon silence. elle me propose de lui écrire en lui envoyant des images positives sur notre relation sans l'alcool.
A 14h30, j'arrive à notre rendez-vous. Je suis un peu en avance, la discussion est cordiale. Je lui demande des nouvelles de son genou. Je lui parle ma rencontre avec la psycho - ma co dependance : ce qu'elle ressentait à mon sujet était réel, j'en suis maintenant conscient ; j'avance et je me soigne ; je suis responsable de mon mal et elle n'y est pour rien. Elle approuve en annonçant : je te l'avais dit : tu as bien un probleme, il faut maintenant te soigner. Puis nous rencontrons l'AS. Nous abordons les modalités de modalités de garde - elle souhaite que j'ai la garde 3 mois puis demandera la garde chez elle elle devant le juge. Elle refuse maintenant la garde alternée. L'entretien est sous tension. elle annonce alors que c'est définitif car je l'ai frappé début juillet au cours d'une alcoolisation. J'ai beau lui dire qu'elle était ivre et m'avait frappé à plusiuers reprises avant que je réponde. Elle n'entend rien. Je vois que ce n'est pas la peine d'insister car elle n'est pas encore capable de voir que notre relation sans l'alcool est une situation de couple sans probleme. J'exprime alors mes souhait de garde chez moi au début puis alterné avec une durée a l'appréciation du juge ainsi que des modalités de mise a l'epreuve à l'appréciation du juge. L'AS prends des notes sur les souhaits de chacun : je ne vois pas l'interet de son travail. Selon elle cela devrait nous aider à rédiger les demandes de séparation. Je pense en mon fort interieur "Merci madame mais je sais écrire !" L'entretien se termine et nous décidons d'aller boire un café. Carole parle peu. Je lui rappelle les bons moments passés sans l'alcool , des vacances passées ensembles sans heurts - entre mai 2011 et mars 2012 - je parle de bons souvenirs je lui envoie des images positives. Je lui parle de notre amour en lui disant qu'elle n'est pas responsable elle : la Carole libre et abstinente et que c'est l'alcool qui est la cause de notre malheur. Comme la psy me l'avait demandé je lui explique les raisons de mon silence : la laisser se concentrer sur sa maladie sans penser à notre relation et je lui propose de trouver des moments pour reparler des bons moments passés. La visite se termine par des infos que j'ai sur ses collegues de travail. Elle exprime ensuite le souhait de voir notre fils. Je lui dit que je suis ok mais je ne veux pas faire l'aller / retour. Je lui propose alors que l'on dine tous les trois au centre pour qu'elle puisse voir notre fils plus longtemps et elle accepte.
Donc beaucoup de bas, beaucoup de silence. Elle continue à osciller. Je pense qu'elle n'est surtout pas prete. Comme le disait Laurent Hiroshima dans sa tete. Elle n'est responsable de rien ...
avatar
cris3764
Assidu
Assidu

Masculin 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  cris3764 le 30.08.12 19:12

Excuse moi Littlewing, je suis co-dépendant et surtout nouveau sur ce site. Il y a des plaisirs que je me suis interdit depuis très longtemps pour ma chérie. C'est ce qui m'a versé vers mon mal : la co-dépendance. Je tente d'en sortir et ne pensez pas vous froisser en citant cet exemple.
avatar
cris3764
Assidu
Assidu

Masculin 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  littlewing le 30.08.12 19:15

OK, Cris, merci d'avoir répondu, bon courage!
avatar
littlewing
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 11/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  cris3764 le 30.08.12 20:39

Avec un peu de recul, je peçoit que ma cherie n'est plus dans le déni de sa maladie mais elle est restée dans le déni des conséquence de sa maladie sur notre coule. Les deux arguments qu'elle a avancé : la pression que je lui mettais et la violence consécutives à sa prise massive d'alcool. Selon elle je devais me laissé frapper sans répondre... Pas facile au bout d'un moment.
Je pense que surtout elle n'arrive pas à admettre que le seul responsable dans tout cela, c'est l'alcool. Il m'a rendu co-dépendant et a transforlé sa personnalité. Elle n'est pas encore capable de faire des références à notre vie passé à l'époque où elle ne buvait pas ou à l'époque de son abstinence. Je pense que ma pyscho a raison : il faut sans cesse que je lui rappelle les bons moments passés ensemble à l'époque ou elle ne connaissait pas le macaque et a celle ou le singe sur son épaule s'était calmé.
Tout tourne dans sa tete sur sa vie de MA, elle n'arrive plus ou pas encore a faire des références à son passé sans le produit.
Il va falloir que je persévere, que je continue dans nos rencontres espacées à lui envoyer ces images positives. Elles ont semblé ce soir avoir des effets par son silence. J'ai remarqué qu'elle était ému, que son menton tremblait. Mais aussi par son absence de réponse quand j'ai affirmé que j'étais certain qu'elle m'aimait encore.
avatar
cris3764
Assidu
Assidu

Masculin 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  peureusetriste le 30.08.12 21:01

Bonsoir,

Je suis moi même MA et comme d'autres l'on fait, je te conseille de la laisser revenir et de ne plus trop y penser.Elle semble relativement claire sur son souhait de vouloir conserver une amitié avec toi, même si à mon sens ce n'est jamais sain.D'ailleurs, toi, te contenterais-tu de son amitié?
Nous les MA sommes relativement manipulateurs...Fais attention à toi et homme séduisant comme tu l'es, tu retrouveras très vite quelqu'un.
D'ailleurs, dans l'hypothèse où vous vous remettriez ensemble, es-tu prêt à "tout" pardonner?Les violences verbales?Les mensonges?La peur du lendemain?
Bon courage en tous cas.

Amicalement,

Nathalie onsaidiens
avatar
peureusetriste
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 08/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  cris3764 le 30.08.12 22:57

C'est bien ce que je pense faire , la laisser revenir. Etre patient et la laisser continuer sa démarche de soin. Ne pas la brusquer. C'est ce qui s'est passé cet après midi mais le rendez-vous de l'AS ne pouvait aboutir qu'a la perturber.
Il est évident que le minimum qu'elle souhaitera conserver est une amitié mais je pense que je la refuserai. Il y a trop de souffrance derriere, trop de mal. Si ma tentative de recoller les morceaux échouent, il faudra que je me reconstruise car cela aura laissé de grosses cicatrices.

Dans l'hypothese ou elle reviendrait, il ne sera pas question de pardonner. Je travaille dans le monde de la santé et comme quelqu'un la dit auparavant : on n'a pas à pardonner un malade d'être chiant. On l'accepte car il est malade. J'ai bien cheminé ici sur la connaissance de cette maladie et je suis maintenant pret à accepter son retour, à accepter une possible rechute. Je suis maintenant armé pour savoir ce que je devrai faire. C'est sur, si elle revient il faudra vider la poubelle. L'amour nous en aidera. La peur du lendemain, je l'ai connu à l'époque de ses alcoolisations ; elle m'a fait tourner dans la co-dépendance avec toutes les conséquences que cela aura eu sur notre couple.
Il lui reste maintenant à ne plus raisonner en femme malade pour analyser notre passé. Il faut qu'elle réussisse à penser en femme abstinante. Y arrivera t elle ?
C'est bien là mon angoisse.
avatar
cris3764
Assidu
Assidu

Masculin 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  SHALE le 30.08.12 23:09

Et toi, arriveras tu à penser à elle en tant que femme abstinente??? C'est encore moins sûr, à mon avis Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  peureusetriste le 30.08.12 23:29

cris3764 a écrit:C'est bien ce que je pense faire , la laisser revenir. Etre patient et la laisser continuer sa démarche de soin. Ne pas la brusquer. C'est ce qui s'est passé cet après midi mais le rendez-vous de l'AS ne pouvait aboutir qu'a la perturber.
Il est évident que le minimum qu'elle souhaitera conserver est une amitié mais je pense que je la refuserai. Il y a trop de souffrance derriere, trop de mal. Si ma tentative de recoller les morceaux échouent, il faudra que je me reconstruise car cela aura laissé de grosses cicatrices.

Dans l'hypothese ou elle reviendrait, il ne sera pas question de pardonner. Je travaille dans le monde de la santé et comme quelqu'un la dit auparavant : on n'a pas à pardonner un malade d'être chiant. On l'accepte car il est malade. J'ai bien cheminé ici sur la connaissance de cette maladie et je suis maintenant pret à accepter son retour, à accepter une possible rechute. Je suis maintenant armé pour savoir ce que je devrai faire. C'est sur, si elle revient il faudra vider la poubelle. L'amour nous en aidera. La peur du lendemain, je l'ai connu à l'époque de ses alcoolisations ; elle m'a fait tourner dans la co-dépendance avec toutes les conséquences que cela aura eu sur notre couple.
Il lui reste maintenant à ne plus raisonner en femme malade pour analyser notre passé. Il faut qu'elle réussisse à penser en femme abstinante. Y arrivera t elle ?
C'est bien là mon angoisse.
[quote]

C'est très beau ce que tu écris et on sent bien que tu as des sentiments pour elle.Ceci étant, crois-en mon expérience, j'ai été mariée sept ans et j'ai fait vivre l'enfer à mon ex-mari, et reconnaître que la personne que tu aimes est malade, c'est facile au début, tu la prends en charge et l'emmène consulter, mais au terme de x années, si la problématique n'est pas réglée -ou mal réglée-, tu finis par vouloir sauver ta peau, ce qui est légitime.Tu es forcément amer à un moment ou à un autre...
avatar
peureusetriste
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 08/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  cris3764 le 31.08.12 6:14

du mois de mai 2011 à mars 2012, ma chérie a été abstinente. J'ai, pendant cette periode passé les plus beaux moments de ma vie. Ou en tous cas les plus beaux moments de ma vie avec ma compagne MA abstinente. J'ai retrouvé de la tendresse chez elle, chose qui n'existait plus depuis longtemps. J'ai retrouvé la femme que j'ai toujours aimé, la vraie. Au debut de cette periode, nous sommes partis tous les deux en amoureux pour un grand week end en Bretagne. C'était le bonheur total. A notre retour, nous avons repris une vie de couple normale. Notre fils qui était suivi par une psycho a cause des cauchemards qu'il faisait a également été mieux. Son comportement à l'école s'est nettement amélioré et nous avons cessé sa psychothérapie. Notre vie s'est alors écoulé doucement sans heurt, sans dispute. Parfois, nous n'étions pas d'accord mais à chaque fois nous echangions nos points de vue dans le calme. Nous avancions ...J'avais remisé au fond de ma conscience sa maladie pour ne voir en elle que la fille formidable qu'elle est. Puis l'été est arrivé, les vacances. Nous avons passé les plus beaux moments depuis très longtemps, complices quand notre fiston faisait des caprices d'enfant, en accord quand il fallait lui faire comprendre des choses. Pendant sa periode d'abstinence, j'ai retrouvé ma liberté face à sa maladie. J'étais détendu. Je ne la surveillais plus, je ne cherchais plus de bouteilles cachés. La confiance était revenue car je la voyais solide. Début 2012, j'ai senti en elle une baisse de moral et j'ai prévenu ses amies pour qu'elles la fassent sortir, pour qu'elles l'aide à sortir de sa tristesse. Malheureusement, ses meilleures amies n'ont pas réagis. Elles aussi avaient leurs propres problemes, leurs propres vies difficiles parfois. Je ne leur en veux pas, bien au contraire et elles le savent car comme moi, elles n'ont pas su avoir une attitude adaptée face à cette rechute qui s'annonçait.
Comme je le disais, j'ai maintenant plus de connaissance sur sa maladie. J'ai conscience de la possibilité de rechute et du comportement que je devrai avoir si elle survenait. J'ai conscience que je peux repasser par des moments difficiles mais je pense que je serai capable de continuer à la soutenir pour qu'elle devienne abstinente à vie.
Je sais qu'elle ne guerrira jamais de cette maladie mais je sais également qu'elle peut devenir abstinente, que cela peut marcher. Vous etes ici nombreuses à me le prouver par vos témoignages. L'abstinence durable dans le temps existe. J'ai réussi à reconnaitre les signes annonciateurs de cette rechutes, les alarmes qui sonnaient. Il faudra que j'apprenne à avoir un comportement adapté pour la soutenir et prévenir la rechute. Je ne connais pas encore la bonne méthode pour y parvenir mais il est sur que vous ici m'aiderez. Il est sur que je trouverai des conseils adaptés à la situation auprès de personnes compétentes ou ayant une parfaite connaisance de la maladie.
avatar
cris3764
Assidu
Assidu

Masculin 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  libellule le 31.08.12 7:56

Cris3764,
Ton courage et ta perséverance sont admirables. Oui, accroche-toi aux bons moments que vous avez eu ensemble pour avancer !! Ta femme a beaucoup de chance d'être aimé de cette façon là... Moi aussi, mon fils de 8 ans fait régulièrement des cauchemars. Comment as-tu su vers quel psychologue te tourner pour l'aider ? Est-ce un professionnel indépendant ou un professionnel appartenant à une structure du type "centre d'alcoologie? A quelle fréquence et pendant combien de temps a-t-il suivi ces séances ? Etais-tu présent à toutes ? Ton fils était-il au courant de l'alcoolisme de sa mère ?
Je sais ça fait pas mal de questions... Merci par avance pour les réponses que tu pourras m'apporter !
Bonne continuation dans ton combat, je suis de tout coeur avec toi !!!
avatar
libellule
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  cris3764 le 31.08.12 21:50

merci libellule pour tes encouragements.
Ce soir, il était convenu que nous mangerions avec Caro et notre fils au centre. L'accueil fut assez froid, car apparament je n'aurais pas respecté l'heure à laquelle je devais venir. C'est fort possible car je suis un peu à l'ouest en ce moment. D'un autre coté, je reconnais ici un des signes de ma co-dépendance si je l'ai fait inconsciement car cela lui montrerai que je lui impose ma visite ? j'en sais rien je ne suis pas psychologue. J'ai commencé à lui donner quelques infos sur notre boulot, sur ses copines. Je l'ai senti relativment tendue dans les premiers échanges. L'atmosphere s'est amélioré quand nous avons joué au tennis de table puis au baby foot avec notre fils.
Son état d'esprit semble ne pas avoir changé car elle m'a annoncé son désir de rompre définitivement et a encore fait référence à la violence qu'il y avait eu dans une de ses dernieres scenes d'alcoolisation. elle semble toujours refuser l'importance qu'a joué l'alcool dans la destruction de notre couple. J'ai alors pu lui faire part de mon sentiment qu'elle priorise son traitement à ses idées de rupture. Que le soin était prioritaire et qu'actuellement elle se parasitait avec notre histoire de couple. Je lui ai encore proposé d'etre patiente et d'y réfléchir à sa sortie...
Caro m'ensuite donné des explications sur sa prise en charge et ses différentes activités. Elle a approuvé mon souhait de particper à un groupe de parole avant sa sortie. En effet, si je suis en colere après le centre pour son absence d'information sur la conduite à tenir vis à vis du MA, je ne souhaite pas rater les informations sur la prévention de la rechute, sur les signes avant coureurs. Caro approuve ma démarche et m'annonce que dans le futur elle souhaiterait s'investir dans un MAB. De mon coté, il est vrai que je ressent la meme chose car j'ai vraiment l'impression d'être passé à coté de quelque chose dans notre histoire. En tous cas, si elle accepte de revenir avec moi, je souhaite être armé pour l'aider sans retomber dans les biais qui me font actuellement souffrir. Détachement, co-dépendance, je n'avais jamais entendu parler de cela avant notre crise. J'estime que cela n'est pas normal car le centre ne m'a jamais apporté les informations.
Caro me donne l'impression d'être heureuse quand je lui montre mon interet pour son mal. Je suis même arrivé à la coincer quand je lui est posé une question sur l'importance de la serotonine dans certains cas. Si vous connaissez la réponse, je suis preneur.
Mon moral a remonté car maintenant elle accepte le dialogue. Je ressent encore son déni vis à vis de l'impotance de l'alcool sur notre couple mais on avance. Nous nous sommes mis d'accord pour diner ensemble vendredi soir prochain. Avant de partir, je l'ai remercié pour cette soirée qui m'avait réchauffé le coeur et elle m'a rappelé que je n'oublie pas qu'elle n'était pas là ce week end (sortie avec des amies du centre).
Je reprends confiance mais c'est pas facile, je suis sur des oeufs en permanence.
avatar
cris3764
Assidu
Assidu

Masculin 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  cris3764 le 31.08.12 21:56

Libellule,
J'ai posé la question à ma cherie : notre fils de 8 ans a été suivi 5 - 6 mois par une psychologue une semaine sur deux. Cette personne lui avait été conseillée par une amie et n'avait aucun lien avec le milieu "alcoologie". Attention, la sécu ne rembourse pas contrairement à la consultation avec un pédo-psychiatre (medecin). Il est primordial que l'enfant accroche avec son thérapeute.
a bientôt
avatar
cris3764
Assidu
Assidu

Masculin 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  SHALE le 31.08.12 21:58

Le centre protège les malades de l'extérieur, mais ils pourraient donner des pistes pour que les conjoints se renseignent sur la maladie.
Je pense que pour le moment, il vaudrait mieux éviter de parler de votre séparation et attendre la sortie de la cure pour ça.
Que tu t'intéresse à sa maladie, je comprends qu'elle apprécie, c'est aussi s'intéresser à elle dans son ensemble.
Mais néanmoins on ne ressent pas de joie de sa part de vous voir toi et votre fils, c'est assez étonnant, comme si le centre de cure lui suffisait, qu'elle s'était recréé une famille là bas et qu'elle s'y sentait bien...
Je ne sais pas comment fonctionne ce centre, mais il y a beaucoup de choses qui me surprennent.
Tu peux me donner le nom de ce lieu de cure ???

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  cris3764 le 31.08.12 23:25

Bonsoir Shale,
Depuis notre séparation, j'ai completement été écarté de sa prise en charge : je n'existe plus. Caonnaissant très bien les regles du secret médical, je pense que ma chérie a annoncé à toute l'équipe son souhait de séparation.
De mon coté, je ne fais que lui dire d'attendre sa sortie pour parler séparation car je me doute qu'elle est certainement perturbé dans son traitement. Elle me l'a d'ailleurs dit ce soir. C'est vrai, elle apprécie que je m'interesse à sa maladie mais je pense qu'elle est encore dans une forme de déni de ses conséquences sur l'entourage.
A coté de cela, je précise qu'elle montre à chaque fois une grande joie de retrouver notre fils. Par contre, je suis d'accord avec toi, elle semble s'etre créée une nouvelle famille la bàs ou en tout cas un reseau d'ami(e)s trés proches. Je pense qu'elle a établi de bonne relation mais quand même je tiens à modérer son confort dans le centre. Elle s'est énormément émue la derniere fois que je lui avais dit "cela ne doit pas être facile tous les jours ici". Elle regrette le manque d'intimité et m'avait dit : "les seuls moments ou je suis seule, c'est la salle de bain et les wc !".
Je lui ai parlé ce soir du manque d'interet du centre pour l'entourage. Elle trouvé cela normal car il s'occupait du MA et pas du reste et que cela n'était pas de sa faute. J'ai été obligé de lui préciser que je n'avais jamais dit que c'était de sa faute. Je te précise le nom en MP.
avatar
cris3764
Assidu
Assidu

Masculin 26/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  SHALE le 31.08.12 23:49

Si ta compagne a parlé de son désir de séparation avec l'équipe de ce centre, ils ne vont pas faire l'effort de voir avec toi comment tu vis tout ça...Néanmoins si tu demandais un rendez vous avec un alcoologue ou un psy de ce centre de cure, crois-tu qu'il pourrait être accepté??? ça vaudrait peut-être le coup de tenter ça... scratch

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma compagne alcoolique en cure demande la séparation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum