Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 27 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 26 Invités :: 2 Moteurs de recherche

l'ange indésirée

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Abstinence et amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Abstinence et amour

Message  boufiltre le 20.08.12 17:54

Bonjour à tous.

Je découvre votre forum après avoir beaucoup consulté les sites en général sur la maladie alcoolique.

Je suis conforté pour la première fois à ce problème depuis quelques temps par l'intermédiaire d'une personne de mon entourage proche.
Je vous raconte mon histoire:

Il y a 2 ans, je vois rentrer dans mon bureau Mademoiselle A.
Tout de suite c'est le choc: une beauté à couper le souffle, une intelligence fulgurante, bref une personne d'exception.
Rapidement, au fil des réunions de travail, nous mesurons l'interret commun que nous nous portons.
Au bout de quelques mois, nous dinons ensemble.
Je suis d'abord étonné de la quantité de vin que nous buvons à table, la bouteille se vide anormalement vite et son verre semble toujours vide.
Rapidement nous échangeons un baiser merveilleux, puis deux. Rencontre d'exception avec une personne d'exception.
Pourtant très vite, je me rend compte que cela ne tourne pas rond. L'alcool mondain, je connais bien, mais là on est au-delà...
Le demoiselle est toujours aussi désirable et intéressante, mais c'est décidément compliqué entre sautes d'humeur, comportement parfois erratique ou rendez vous ratés.
Pour faire vite, des moments merveilleux suivis ou précédés d'épisodes franchement désagréable. l'alcool d'abord, la nourriture (boulimie) pendant, l'alcool ensuite.
Elle me confie : j'ai subi des violences petites, j'ai toujours eu peur de me coucher, de ne pas trouver le sommeil... effectivement, tous les moyens sont bons pour s'anesthésier de ce moment (alcool) ou de retarder l'heure des draps (nourriture, écriture.... le tout dans l'incohérence)
Le bon l'emportant sur le mauvais, je m'accroche, je l'encourage et je lui dit la personne merveilleuse que je vois devant moi au de la des symptômes.

Cela fait deux ans que ça dure. Je l'aide sans être envahissant et elle, qui a du mal à s'accepter, oscille entre le je t'aime et le moi non plus... De beaux voyages puis des ruptures violentes avant des retrouvailles enflammées, je ne compte plus combien j'en ai vécu...
Pourtant je l'aime.
Il y a un peu plus d'un mois, re re retrouvailles. Elle m'annonce qu'elle rentre en cure pour 5 semaines.
Je l'accompagne je l'assiste. Je me rend aux réunions pour la famille (la sienne n'est pas là...). Elle semble heureuse malgré la contrainte imposée par la cure, elle aime que je l'embrasse, me dit que mes baisers lui manquent et que ça sera mieux après.
Nous convenons de passer du temps ensemble juste après le cure. Elle a confiance, elle m'aime. Je concocte une semaine de reve pour deux amoureux qui se retrouvent, libérés de cet obstacle encombrant qu'est la bouteille.
Pendant la cure, un de ses meilleurs amis, celui avec lequel elle s'adonnait à la boisson dans les pires moments, se suicide.
Bien qu'ayant tout mis en oeuvre pour qu'elle se sente entourée, elle me précise qu'elle n'est pas avec moi (!), qu'il n'a jamais été question que nous nous considérions comme un couple (!), qu'elle M'AIME MAIS N'EST PAS AMOUREUSE de moi.
Je continue à l'entourer en me disant que cela passera, une fois de plus. Je compte beaucoup sur ce voyage...
Sortie de cure.
Elle est merveilleuse, lucide, déterminée bien que tendue.
Elle accepte que nous partions en vacances mais à la condition que ce soit en dehors de toute relation : elle est "libre affectivement".

Le voyage se passe et je dois dire que je mesure mal ce que représente l'arrêt du produit.
Mon envie me pousse à la provoquer vers un retour à la normale de notre relation... C'est un échec. Elle adore ces vacances et oscille entre tendresse et indifférence... En revanche, elle est rayonnante. Belle, en forme, lucide. Quelques crises d'angoisse ("j'ai mal dans mon corps")... je la masse, la rassure, mais je n'existe pas comme son amoureux, moi qui le suis tellement...
la on est rentré.
Remerciements, tendresses... mais grosse fermeté sur sa décision.
Je ne sais pas comment faire.
De toute évidence, je dois la laisser tranquille. Mais j'ai tellement peur de la perdre.
Elle me reproche un peu mon insistance au retour et me dit qu'elle doit retrouver ses envies.
Je lui répond que mon insistance s'est faite un peu malgré moi, qu'elle a toujours pu vérifier que j'étais là pour elle, qu'elle était belle avant, pendant et qu'elle serai aussi belle après l'alcool, enfin après l'abstinence. Dans belle, il n'est pas que question d'apparence bien sur...

Je suis un peu perdu. Notre relation s'est passée dans l'alcool. J'ai peur que l'alcool disparu, notre relation n'existe plus, et que si l'alcool revient elle ne se tourne pas vers moi par pudeur... enfin peur d'avoir été un passeur, ou pire d'avoir mal compris cette relation qui était peut être plus importante pour moi que pour elle voire même le fruit de son lâcher prise quand elle était alcoolisée...
Je lui ai bien précisé que j'émettais les plus grands doutes sur la possibilité d'une amitié. On ne promeut pas un roi au grade de prince....
Elle continue à me parler, elle évoque nos futurs diner, nos futurs voyages, elle se met en colère quand je lui dit que je vais classer l'affaire bien malgré moi...
À la fois elle est heureuse avec moi, mais j'ai aussi la sensation de la dégouter...
Elle semble avoir perdu toute empathie à mon encontre dans la sobriété.
Elle ne semble ne s'intéresser qu'a ses potes de cure.
Son exigence envers moi est totale, elle frôle l'intransigeance.

Qu'en pensez vous?
que dois je faire pour tenir, pour l'aider? disparaitre? insister (encore)? être là?

Je reve de son abandon dans mes bras, comme cela se produisait quand elle était sous l'influence du produit, je souhaite plus encore qu'elle s'en sorte dans la voie de la sobriété.

Merci par avance pour vos conseils.

(Je précise que je ne suis pas allergique à l'alcool. Semaine de vacances sans une goute et sans difficultés.)


boufiltre
Arrivant
Arrivant

Masculin 20/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abstinence et amour

Message  SHALE le 20.08.12 18:29

Là je pense qu'il faut que tu prennes du recul pour voir comment elle réagit. Tu la laisses quelques temps sans nouvelle, tu joues le même jeu qu'elle, je ne sais pas si c'est un jeu, mais qu'importe. Tu es là et puis tu disparais, tu deviens plus lointain, tu fais des choses pour toi sans lui en parler, tu vis ta vie sans la forcer à y entrer, en la laissant même en dehors et tu attends de voir ses réactions...
Pour le moment, je ne peux que te conseiller ça, ça te permettra peut-être de voir quelles sont ses motivations.....
N'hésite pas à nous écrire, nous sommes là pour ça... coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abstinence et amour

Message  cristal le 20.08.12 22:25

c'est difficile ce que tu vis,on sent ton amour derrière chaque mot mais je pense que ta belle ne sait pas encore qui elle est et ce qu'elle veut.
il me semble que comme le dit shale,t'eloigner un peu d'elle lui permettrait de voir ce que tu représentes pour elle et surtout TE ferait voir la situation de plus loin car là,tu es ds la passion et tu n'as pas un regard objectif.

essaye de faire autre chose,de vivre autre chose sans elle pour voir sa réaction mais surtout pour que tu te rendes compte que toute ta vie ne tourne pas autour d'elle.Il faut que tu ais ta propre vie car là,il me semble que tu es devenu dépendant d'elle et ce genre de relation n'est pas bonne Crying or Very sad

éloigne toi qqs temps et dis nous comment cela se passe mais sache qu'un MA devenu abstinent n'a plus du tout la même vision des choses et des gens,il faut qu'il se réadapte a un monde qu'il voit pour la première fois et qu'il réapprenne TOUT avec ses propres moyens.

n'hesite pas a poser des questions Very Happy ,en tout cas,elle a de la chance d'etre aimée comme ça,c'est beau de te lire

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abstinence et amour

Message  laurent le 21.08.12 5:02

si elle pouvait lire ça, elle comprendrait pourquoi tu tiens tant à elle.

pour le moment elle se reconstruit avec de nouveaux yeux, une nouvelle vie pour elle. un ma abstinent devient très tourné vers sa propre personne, c'est un égoïsme sain.

fais en de même comme te disent shale et cristal, profites de ces moments de solitude pour t'apporter ce que tu as envie a toi.
avatar
laurent
Admin

Masculin 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abstinence et amour

Message  boufiltre le 22.08.12 15:07

Merci pour ces soutiens et ces conseils.
Ça va être dur de la laisser de côté.
À quel moment saurais je quand elle se sera recalée dans son nouveau elle?
Combien de temps cela peut il durer, 2 semaines, 2 mois, 2 ans?
Merci encore pour la qualité de votre ecoute.
:)

boufiltre
Arrivant
Arrivant

Masculin 20/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abstinence et amour

Message  boufiltre le 24.08.12 12:24

Pas de nouvelles, c'est vraiment dur....
J'espère qu'elle n'est pas en train de rechuter...
En tous cas pas donne de nouvelles de moi.
Je la laisse venir, mais c'est difficile.

boufiltre
Arrivant
Arrivant

Masculin 20/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abstinence et amour

Message  laurent le 24.08.12 14:46

bien que tu ne donnes pas de nouvelles de toi mais ne reste pas dans l'attente et occupes toi de toi et de remplir tes journées.
avatar
laurent
Admin

Masculin 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abstinence et amour

Message  cristal le 24.08.12 22:23

ça doit être dur effectivement de ne pas avoir de nouvelles mais elle sait où te trouver si elle veut te revoir.

laisse la se reconstruire de son coté mais tu ne dois pas t’empêcher de vivre pour autant comme le dit laurent,ta vie ne doit pas se baser sur elle mais sur TOI!!

alors reprends les rennes de ta vie et fais ce que tu aimes faire,fais toi du bien,sors avec des amis,fais du sport si tu aimes,va voir des expo ou va au ciné,tout ce que tu aimes pour te redonner le gout de vivre pour toi

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abstinence et amour

Message  boufiltre le 25.08.12 23:49

Merci à tous.
J'ai eu des nouvelles aujourd'hui. Tout va bien, elle tient bon pour ce qui est du sevrage, mais l'impression que j'ai d'être devenu un simple ami (et encore...) est plus forte que jamais.
Elle ne me parle que d'elle et de ses potes de cure avec qui elle entretient des rapports beaucoup plus satisfaisants qu'avec moi semble t il.
Elle ne parait même pas comprendre pourquoi je m'accroche...
Oublié les vacances, l'assistance tout au long des 5 semaines de cure et les deux ans d'enfer, les cadeaux et le soutient quand ça allait pas...
Vraiment dur. Je dois dire que ça attaque un peu le capital "amour" dont elle dispose chez moi.
Je suis un homme plutôt séduisant, j'ai un job très en vue, je gagne très correctement ma vie... je me demande parfois pourquoi je me pollue avec cette histoire... Si seulement les personnes étaient aussi faciles à gérer que les choses.
J'accuse moi aussi le coup de cette expérience qui m'aura vraiment fait passer par tous les états de la grâce à la torture.
J'aurais bien besoin de soutient affectif moi aussi. Elle ne fait que prendre sans jamais rien donner.

Ce comportement est il vraiment normal chez les abstinents?
Combien de temps cela dure t il généralement?

Merci encore pour votre attention.

boufiltre
Arrivant
Arrivant

Masculin 20/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abstinence et amour

Message  SHALE le 26.08.12 0:19

Je ne sais pas si c'est un comportement normal, chaque abstinent réagit comme il le peut. Je pense que de voir ses potes de cure lui permet de retrouver l'ambiance de la cure, moment qui lui a sans doute apporté beaucoup de choses...
A mon avis, elle est passé à autre chose, s'il y a eu de l'amour pour toi dans sa vie, je n'ai pas l'impression qu'il y en ait encore beaucoup!!! Crying or Very sad
Tu devrais vivre pour toi en essayant de faire abstraction de ton amie, pour le moment, ce serait la meilleure façon pour toi de te retrouver et de retrouver aussi l'estime de toi , et tu finiras sans doute par apprécier cette vie sans elle et tu en feras ta vie, la tienne et uniquement la tienne!!!

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abstinence et amour

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum