j'ai arrêté, lui continue un peu

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  anna le 25.05.15 23:00

Mal au dos et à la hanche : "plein l' dos" et "je marche plus"... Rolling Eyes
avatar
anna
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  SHALE le 25.05.15 23:14

Ben oui, quand on en a plein le dos, c'est difficile d'avancer un pied après l'autre, une seule solution se reposer et poser un peu la charge qu'on s'est mis sur le dos.. coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  Crystal_ine le 26.05.15 0:43

Je suis d'accord avec Shale, il faut que tu te reposes, ton corps te dit STOP, ralentit. Pour ce que ton mari a dit, il a bien décodé dis-donc.

Soigne-toi bien Anna smiles

coeurs coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  anna le 26.05.15 10:40

Là, j'attends que mon ostéopathe me rappelle. Je déguste de plus en plus Crying or Very sad

Mais pas d'alcool du tout du côté de l'homme smiles
avatar
anna
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  anna le 26.05.15 18:14

Une fois de plus, ça n'aura pas duré.
Une fois de plus, j'ai du mal à ne rien ressentir.
Par contre, aucun mal à me mettre à l'écart : sorti vers 14 h pour rejoindre des amis, "prendre un café", il rentre vers 17 h, l'élocution pâteuse, mange sur le pouce et part se coucher. Après m'avoir affirmé : "j'ai bu que 2 verres !" ; et moi : "je m'en fous après tout, c'est pas mon histoire" - ce qui n'est pas du tout ce que je pense ni ne ressens, évidemment.

Le problème avec lui n'est pas la quantité - il est fin soûl après 3 ou 4 verres, ne tient pas l'alcool. C'est... quoi ?... ce que l'alcool représente (la fuite, du monde, de soi...), la place qu'il tient dans sa vie, dans notre vie, cette barrière qu'il met entre nous. Et sûrement encore beaucoup d'autres choses.

Je vous imite (pour certaines) : je vais faire un peu de coloriage, ça va peut-être me calmer.
avatar
anna
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  SHALE le 26.05.15 19:46

Je ne suis pas sûre que la barrière que représente l'alcool ce soit entre vous deux qu'il la met...
Il la met pour tenir à l'écart tout ce qui l'angoisse, notamment la mort prévue de ton amie et bien d'autres choses, mais je le sens pas du tout agressif avec toi.... Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  anna le 26.05.15 22:50

Non, il n'est pas du tout agressif envers moi, c'est vrai.
Quand je parle de barrière, c'est de celle que je sens se former entre lui et moi, lui ivre et moi sobre ; barrière qui fait qu'on ne se comprend plus, qu'on n'est plus ensemble Crying or Very sad

Ce soir, il a vite dessoûlé - il ne devait pas avoir beaucoup bu en effet.
Mais c'est cet écart entre nous, et le voir dans un état dégradé qui me font mal. Je hais avoir honte de lui devant d'autres, devant moi.
Je voudrais tant que ça s'arrête Crying or Very sad
avatar
anna
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  Crystal_ine le 27.05.15 1:04

Peut-être te l'ai-je déjà dit, mais tu ne peux pas espérer pour lui, car tu seras continuellement déçue. C'est vrai qu'il y a une barrière quand on ne boit pas et que l'autre consomme. C'est impossible de parler avec l'alcool anna et tu le sais. Il faut que tu arrives à ce que sa consommation ne t'atteigne plus. Ce n'est pas en criant Ciseau que ça arrive, je suis bien d'accord, mais il te faut un plan B, comme pour le coloriage. J'espère que ça t'aura apaisé et changé les idées. Car il n'y a pas vraiment d'autres trucs.

Peut-être que de lire le livre : Vaincre la codépendance de Mélody Beattie t'aiderait. L'autre livre qui m'a le plus aidé à m'en sortir, c'est d'une auteure québécoise, Amour toxique de la codépendance à l'amour de soi de Diane Borgia. Je ne sais pas si tu peux le trouver en France ou sur le net peut-être, mais les exercices qu'elle propose, pour différentes situations de mon quotidien, il m'arrive de les utiliser.

J'aimerais tellement que tu sois bien, malgré les états de ton mari. Je voudrais tant pouvoir te dire qu'il suivra tes traces et qu'il arrêtera de boire, mais ce serait espérer quelque chose qu'il ne fera peut-être pas. Seul le temps pourra guider votre route.

Occupe-toi autant que possible, n'attends pas son retour en espérant qu'il n'ait pas bu, ce sont ces idées qui créent ton état lorsque tu le vois, car la colère monte forcément, parce que tu aurais préféré le voir sobre. Vivre avec un homme qui a l'alcool comme maîtresse, on y perd vite notre place. Parce qu'il y a un obstacle entre vous.

Continue à pratiquer une activité qui te plaît lorsque tu dois t'isoler et tu verras au fil des jours, tu devrais te sentir mieux.

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  mamou le 27.05.15 9:10

Bonjour anna,

Je peux comprendre que cette situation te trouble plus que tout.... d'autant plus quand tu as été toi avant .... de l'autre côté de la barrière.
Tu sais, comme nous tous, comme cette "relation" à l'alcool est fragile et qu'il est "facile" de passer de l'autre côté de la barrière....

Tu t'en es rendu compte toi, et tu t'es prise en main, tu as eu la détermination de le faire!
La "danse" que ton mari joue pour le moment est dangereuse, bien sûr, mais dans cette danse, il n'y a que lui et l'alcool ....
Il est ô combien difficile de se mettre tout ça en tête oui....

On ne peut pas prendre quelqu'un par la main si il ne le veut pas.....

Prends d'abord ta main à toi...  coeurs coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  anna le 27.05.15 11:32

Merci pour vos conseils précieux coeurs
Je retiens surtout le premier titre (parce que "Amour toxique" ne me paraît pas convenir à notre situation) et puis le fait de ne pas attendre son retour en espérant qu'il n'aura pas bu, et puis ce beau "prends d'abord ta main à toi".
C'est comme pour ces examens médicaux pour lesquels il ne prend pas rendez-vous : notre médecin m'a dit de ne pas m'en mêler, ne pas l'infantiliser, le laisser responsable de lui-même, sinon il risque de se braquer. J'ai l'impression que je dois agir de la même façon en ce qui concerne l'alcool : le laisser gérer seul cette relation toxique - tout en lui faisant part de temps en temps de ce que ça me fait, à moi.

Oui, le coloriage m'a apaisée, vidé la tête, même si je trouve un peu crispante la minutie que ça demande...
Et puis le travail m'aide aussi beaucoup, bien que j'aie du mal à rester concentrée plus d'une heure d'affilée.

Merci encore pour votre soutien coeurs coeurs
avatar
anna
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  SHALE le 27.05.15 21:37

Ne lui impose pas de se soigner, parle effectivement de ce que tu ressens à le voir comme ça, mais ne lui donne pas d'adresse  de médecin ou autre. C'est à lui de faire ces démarches!!! smiles

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  cristal le 28.05.15 15:48

J'ai l'impression que je dois agir de la même façon en ce qui concerne l'alcool : le laisser gérer seul cette relation toxique - tout en lui faisant part de temps en temps de ce que ça me fait, à moi.

c'est exactement ce qu'il faut faire,le laisser gérer tout en lui disant que tu n'es pas dupe et que cela te met mal quand il est avec sa maitresse la bouteille Crying or Very sad ne pas le critiquer mais juste lui dire que tu es triste de le voir se detruire de la sorte et d'être mise de coté a cause de l'alcool Crying or Very sad 
sinon,occupe toi de toi et fais toi du bien comme tu sais le faire maintenant cligner coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  anna le 11.06.15 20:26

Je relis un peu plus haut, histoire de faire face correctement ce soir.
Je disais ce matin à notre médecin que l'homme consommait moins depuis quelque temps.
Aujourd'hui, notre copine est morte de sa tumeur au cerveau. Bien sûr que je suis triste. Mais je n'accompagne pas l'homme, parti boire, se "torcher la g*eule" avec les amis et copains de bar, certainement sous ce "bon" prétexte. Vrai, elle était alcoolique : est-ce un bel hommage que de se soûler ??
Tout, tout ça, me désole.
Ça me laisse... sans voix, blanche... déçue aussi. Encore. Faut-il que je n'espère plus du tout ?
Je vais tenter de me concocter une soirée agréable, toute seule mais avec les chats. Et l'ignorer quand il rentrera. Chouette ! Crying or Very sad
avatar
anna
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  SHALE le 11.06.15 21:09

Quand il ne sera plus sous les effets de l'alcool, tu pourras lui dire comment tu as vécu ta soirée et que tu trouves ça vraiment pas digne de lui..Ou lui dire ce que tu veux, que tu trouves qu'il s'alcoolise de plus en plus alors qu'il a encore eu la preuve que l'alcool tue. Mais là, tant qu'il est sous les effets de l'alcool, tu ne discutes pas avec lui, tu peux être naturelle, pas forcément faire la gueule, mais refuser toute discussion en disant on en parlera quand la bouteille sera partie...
Courage ma belle.... coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  cristal le 11.06.15 22:00

tu peux aussi lui écrire tout ce que tu as sur le coeur,ça te fera du bien de vider ce qui est entrain de te ronger,c'est pas normal que tu rumines et qu'il n'en sache rien!!
il a ce moyen pour fuir la réalité mais il faut qu'il sache que cela te touche et te fait mal,il faudra donc qu'il en trouve un autre pour ne plus te blesser mais pour cela,il doit savoir ce que tu ressens!!

prend ta plume et écris lui et surtout,fais toi du bien ce soir coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  anna le 11.06.15 23:24

Dites, est-ce que l'alcool peut provoquer une tumeur au cerveau ? Notre copine buvait énormément, mais est-ce que ça peut avoir un lien ?

Finalement, j'ai regardé un bon thriller avec la chatte près de moi qui ronronnait smiles - l'homme avachi endormi dans le canapé. Le voilà réveillé depuis 20 minutes, mais moi, je vais me coucher.

Je lui parlerai ou lui écrirai demain, car pour l'instant, il n'est toujours pas clair.
coeurs
avatar
anna
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  SHALE le 12.06.15 14:38

L'alcool agit bien sûr sur le cerveau, il peut d'ailleurs provoquer une maladie grave le syndrôme de Korsakoff..Il faut dans ce cas une vitaminothérapie B1, B6, B12, folates et PP.
Cette maladie peut être mortelle mais est irréversible. Par contre une tumeur au cerveau, je ne sais pas, mais après tout pourquoi pas. L'alcool provoque une grande majorité de cancers directement ou indirectement..
De toute façon, c'était la vie de ton amie, pas la tienne, alors maintenant pense à toi, c'est le plus important... smiles coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  anna le 12.06.15 14:57

Merci, Shale.
J'ai glissé à l'homme ce matin que l'alcool pouvait parfois provoquer une tumeur au cerveau. Il a fait la grimace. Je n'ai évidemment pas insisté.

Par contre, je lui ai dit ce que j'avais à dire sur son alcoolisation d'hier soir, comment, moi, je le vis.
Réponse éternelle : "C'est bon, je ne boirai plus !"
Ce à quoi je rétorque qu'il me le dit chaque fois, que donc je n'y crois plus.
"D'accord, je vais devenir normal [sous-entendu : c'est une tare]" (!!!!!) Stupéfaction de ma part. Je lui demande alors ce que veut dire "normal", il reconnaît qu'il n'en sait rien ; puis je demande si, moi, je suis "normale" (sous-entendu : depuis que j'ai cessé de boire, maintenant de fumer) : il hésite, puis répond "non".
"Tu veux que je me fasse soigner ?!" dit-il. "Je ne veux rien du tout, ça ne me regarde pas, c'est ton problème, je t'explique juste ce que ça me fait, à moi."
Et on en est restés là, dans un silence embarrassé. Comme j'attendais encore, "je ne sais pas quoi dire", a-t-il fini par sortir. Fin de la discussion.
Il m'en reste un goût amer, comme si je n'avais pas tout dit, mais c'est flou dans ma tête... Peut-être que ça viendra plus tard.
avatar
anna
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  SHALE le 12.06.15 19:56

Tu as juste dit ce que tu avais à dire, maintenant c'est à lui de réfléchir à tout ça, tu seras peut-être agréablement surprise.
Laisse le temps faire son travail à présent... smiles coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  Crystal_ine le 13.06.15 2:17

Courage anna. Il n'est peut-être pas prêt. Tu sais que ça peut être difficile de tourner le dos à cette dépendance. Mais en lui ayant redit ce que ça te fait et que les décisions lui appartiennent il finira peut-être par te rejoindre dans l'abstinence, mais ne mise pas tes espoirs là-dessus, pour t'éviter des déceptions et une attente qui peut s'éterniser.

Je ne veux pas être rabat-joie, mais tant qu'il ne verra pas les bienfaits de tout ça, il va continuer, même en sachant tout ce que ça peut lui causer.

coeurs coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  anna le 13.06.15 10:38

Je pense que vous avez raison l'une et l'autre.
Parfois, je m'en veux un peu : il ne constate pas à quel point je suis heureuse d'avoir quitté l'alcool, et pour cause : je ne montre pas que je le suis, parce que je ne ressens pas cette joie, cette libération dont beaucoup d'entre vous parlez. Bref, je ne me sens pas un bon exemple pour lui.
avatar
anna
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  Crystal_ine le 13.06.15 12:24

Ne dit pas que tu n'es pas un exemple pour lui anna. En ce moment, tu fais face à deux deuils de gens qui étaient proches de toi. Que tu ne sois pas heureuse y est pour quelque chose. Et le fait de vivre avec un homme qui boit, peut aussi jouer sur ton bonheur.

J'aurais envie de te proposer quelque chose qui a fonctionné pou moi. À la fin de ta journée, inscrits quelque chose de positif qui t'est arrivée. C'est sûr qu'en y pensant bien, tu trouveras au moins une chose, un événement, qui t'a fait du bien ou qui t'a fait sourire. Tu peux aussi t'écrire une phrase positive, il y en a de belles sur le forum d'ailleurs. Il faut que tu te recentres sur les choses simples. Ne serait-ce que le temps que tu te permets en prenant ton café le matin. En te disant une qualité en te regardant dans le miroir, il y a plein de façons, il suffit de trouver la tienne.

Avec des petits plaisirs au quotidien, tu verras que tu retrouveras la route du bonheur et tu seras plus à même de constater comment l'arrêt de l'alcool est bénéfique pour TOI et ce que ça te permet d'accomplir.

T'inquiète, il y a une lumière au bout du tunnel, mais tu dois continuer d'avancer pour la découvrir.

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  anna le 14.06.15 11:30

Je retiens tes conseils, Crystal_ine : merci smiles
Comme je le dis dans mon autre post, je n'ai pas une nature qui me porte à la joie de vivre : je dois la travailler, alors toutes les astuces sont bonnes à prendre smiles

Quant à "vivre avec un homme qui boit", ce n'est pas tout à fait exact : dieu merci il ne boit pas tous les jours et peut passer plus d'une semaine sans être ivre ; néanmoins, ses alcoolisations occasionnelles me désespèrent, je les supporte de moins en moins... Crying or Very sad

J'ai finalement trouvé ce qui "grondait" au fond de moi et lui en ai fait part le jour même où je lui ai parlé de mes ressentis : en 2009, alors que je buvais toujours mais avais décidé d'arrêter, il m'avait déclaré "les paroles ne valent rien, seuls comptent les actes" ; voilà ce que je lui ai rappelé, en lui demandant de ne plus jamais me dire "je ne boirai plus". Je crois que, ça, il n'a pu que l'entendre.
Advienne que pourra, demain ou dans un an ou plus tard.
coeurs
avatar
anna
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  Crystal_ine le 14.06.15 16:36

C'est bien que tu aies pu lui dire ça.

Pour le reste, le temps te dira ce qu'il décidera de faire. Mais quand l'occasion se présente, continue à lui redire ces phrases.

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai arrêté, lui continue un peu

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum