Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 12 Invités :: 2 Moteurs de recherche

bruno

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

encore une histoire de co-dépendance...

Page 5 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  Janice le 18.12.11 20:37

Merci Laurent, mais je n'ai pas de baignoire Crying or Very sad Crying or Very sad
Je vais me faire une soupe (j'ai qd même trouvé le courage d'éplucher mes légumes) et au lit avec mon chat !

Cristal, oui ça fait mal. Je ne comprends pas qu'il faille être aussi dure avec les MA, au risque de les perdre.
Pourquoi notre gentillesse et nos attentions ne suffisent pas ? Pourquoi ne peuvent-il pas comprendre ce que nous ressentons ?

Je voudrais pouvoir l'oublier et tenter de rencontrer qqn qui ne sera pas malade.
Mais il me plait sur tellement de points. Ce n'est pas que l'amour qui parle. Objectivement, je crois que je n'ai jamais rencontré qqn qui me convenait autant. Finalement il n'y a que sa dépendance à l'alcool qui ne va pas.
Des fois, je me demande si en faisant un effort, je ne pourrais pas le supporter. Mais non ! Comment le voir se détruire ? Comment supporter ses incohérences le soir, ses insomnies la nuit, ses grasses matinée jusqu'à 13h, ses gueules de bois jusqu'à 15h, puis les angoisses qui nous empêchent de sortir...
Le meilleur, et le seul bon moment de la journée, c'est lorsque nous préparons le diner ensemble, allumons un feu. C'est aussi l'heure des 1er verres de la journée...

J'ai 35 ans, je n'ai pas d'enfant, je suis locataire d'un petit HLM... J'ai l'impression de n'avoir rien fait de ma vie. Et c'est avec lui que j'espérais enfin construire qqch !
avatar
Janice
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  laurent le 18.12.11 20:43

bon ben alors une bonne douche, hein!!!!
ils le savent trés bien janice que nous les aimons, mais l'alcool est plus ofrt que ce que nous pourrons essayer de leur apporter.
la seule chose que tu puisses faire est de te protéger et de ne pas subir tout cela.
ton éloignement sera peut être ou pas sa planche de salut mais lui seul a les cartes en main pour décider de se soigner.

courage et prends soin de toi.

laurent
avatar
laurent
Admin

Masculin 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  Janice le 18.12.11 20:57

Donc, je ne peux ni le sauver lui, ni sauver notre couple.
je dois me sauver moi, quitte à rester toute seule pdt encore de longues années...
avatar
Janice
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  laurent le 18.12.11 21:01

pour sauver ton couple , il faudrait déjà qu'il accepte tes conditions mais il en a décider autrement en te culpabilisant.
si tu trouves cela acceptable, vas y fonces, mais crois moi tu t'en mordras les doigts rapidement.

tu restes loin de lui tant qu'il ne revient pas vers toi et tant qu'il n'a pas accepter tes conditions.
coeurs
avatar
laurent
Admin

Masculin 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  cristal le 18.12.11 21:05

.le malade alcoolique n'a pas de raisonnement sain janice,il ne raisonne pas,il se drogue et c'est tout.

j'ai un enfant et je l'aime plus que ma vie crois moi il n’empêche que je buvais quand même et je n'arrivais pas a m'arreter.
je lui faisais des promesses alors même qu'il ne parlait pas(trop jeune)des promesses que j'etais sure de tenir jusqu'au moment où je ne tenais pas Crying or Very sad
un matin,je l'ai trouvé avec une balafre sous l'oeil ,j’étais terrorisée parce que je ne me souvenais de rien Crying or Very sad il n’était pas en age de m'expliquer ce qui s’était passé,il devait avoir 3 ans je crois,quelle mère indigne etais je devenue Crying or Very sad
j'ai tenu sans boire qqs temps puis l'appel a été le plus fort,l'alcool me tenait mais je ne le savais pas,je croyais toujours avoir le controle.
J'ai cesse de me culpabiliser lorsque j'ai compris que je n'avais plus aucun pouvoir sur ma vie qui etait entre les mains de l'alcool,rien ni personne ne pouvaient me sortir de ce poison,personne sauf MOI.

Tout cela pour te dire que les MA ne raisonnent pas comme les non MA,ils ont une logique alcoolisée qui est incompréhensible pôur le non MA,c'est pour cela que nous sommes aussi durs,parce que nous savons comment nous fonctionnons sous alcool.

le seul moyen pour qu'il ait envie de se soigner,c'est de le laisser seul face a son alcool,si tu es là,tu seras son cache alcool et il ne s'arretera jamais

dans un autre registre,c'est de TOI qu'il faut t'occuper janice alors pendant qu'il prend conscience de ce qu'il est entrain de perdre,reprends vie et comprends que la vie c'est autre chose qu'un combat contre l'alcool ok??

il faut que tu apprennes qui tu es vraiment pour pouvoir t'apprecier a ta juste valeur

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  Janice le 18.12.11 21:23

Pour le moment, je n'arrive pas à me dire qu'il faut que je prenne soin de moi d'abord. Les qq gestes que je fait, ne sont pas très convaincus...
Ce qui occupe mes pensées c'est : comment le récupérer, et comment le convaincre d'arrêter de boire ?
Et ce qui fait mon malheur : il n'y a aucune réponse !

Merci quand même à vous d'être là, malgré le fait que je n'arrive pas à mettre vos conseils en œuvre (pour le moment...).
avatar
Janice
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  Janice le 18.12.11 21:28

cristal a écrit: j'ai un enfant et je l'aime plus que ma vie crois moi il n’empêche que je buvais quand même et je n'arrivais pas a m'arreter.
je lui faisais des promesses alors même qu'il ne parlait pas(trop jeune)des promesses que j'etais sure de tenir jusqu'au moment où je ne tenais pas Crying or Very sad
un matin,je l'ai trouvé avec une balafre sous l'oeil ,j’étais terrorisée parce que je ne me souvenais de rien Crying or Very sad il n’était pas en age de m'expliquer ce qui s’était passé,il devait avoir 3 ans je crois,quelle mère indigne etais je devenue Crying or Very sad
j'ai tenu sans boire qqs temps puis l'appel a été le plus fort,l'alcool me tenait mais je ne le savais pas,je croyais toujours avoir le controle.

Malgré tout ce que je lis et vois sur l'alcoolisme (mon (ex Crying or Very sad )ami, mon père, certains de nos patients au boulot...), je n'arrive pas à comprendre que le fait de mettre un enfant en danger ne puisse pas faire réagir un MA.
Évidemment, Cristal, il n'y a aucun reproche. Mais ça me fait tellement de mal de constater ça.
Éducatrice spécialisée, j'ai vu un nombre de vies d'enfants détruites à cause de l'alcool de leurs parents...
Et j'ai peur pour SON fils...


Dernière édition par Janice le 18.12.11 21:32, édité 1 fois
avatar
Janice
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  SHALE le 18.12.11 21:31

Tiens, nous faisons le même métier!!! Very Happy

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  cristal le 18.12.11 21:31

tu entends nos conseils et c'est dejà bien,c'est d'ailleurs toujours comme cela que cela commence Very Happy

il faut que tu vives un jour après l'autre janice sans penser au lendemain ok??

même si les gestes que tu fais ne te semblent pas être fait avec entrain,ils se font qd même et c'est ce qui est important pour le moment.

Essaye de voir des gens que tu aimes,tu as des amis il me semble,il faut que tu t'aere un peu la tete et que tu penses a autre chose que ton ami qui lui n'est pas seul,il est avec l'alcool Rolling Eyes

fais le minimum pour toi si tu ne peux pas faire autrement mais fais le Very Happy

ne lache pas maintenant surtout,que tout cette douleur que tu subis en ce moment ne soit pas vaine,je te jure que tu auras gain de cause a la fin si tu ecoute nos conseils

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  cristal le 18.12.11 21:33

Évidemment, Cristal, il n'y a aucun reproche. Mais ça me fait tellement de mal de constater ça.
crois moi que nous en souffrons aussi et surement bien plus que ceux qui nous subissent car nous n'avons aucun pouvoir sur notre vie Crying or Very sad
quand on le sait,on peut s'en sortir mais quand on croit maitriser,alors c'est l'enfer Crying or Very sad

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  Janice le 18.12.11 21:38

SHALE a écrit:Tiens, nous faisons le même métier!!! Very Happy

Ravie de rencontrer une collègue cligner
avatar
Janice
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  vola le 19.12.11 14:20

bonjour janice,
Je peux comprendre ton desarroi, l'alcool désoriente tout le monde sur son passage.
Une chose est sure c'est que les solutions pour retrouver ta liberté d'être sont entre tes mains. Very Happy
Tôt ou tard, tu sauteras le pas pour relever ce défi avec toi même.C'est une belle aventure bien qu'elle soit douloureuse au début. petits coeurs
te t'embrasse

vola
Admin

Féminin 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  laurent le 19.12.11 20:25

bonsoir Janice,

le principal s'est que tu restes en contact avec nous, même si tu n'arrives pas à mettre en place tout ce que nous ce que te disons , comme te le dit vola, tu auras un déclic et tu comprendras tout ce que nous te disons.

je t'embrasse.

laurent
avatar
laurent
Admin

Masculin 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  Janice le 19.12.11 21:11

Je comprends tout ce que vous dites, mais je trouve ça dur à appliquer. Et surtout j'ai peur de me détacher de lui. De ne plus l'aimer... Au cas où il reviendrait... abstinent Rolling Eyes

J'aurais bien dit "qu'il ne m'aime plus" aussi. Mais c'est de toutes façons le cas en ce moment. Crying or Very sad

Quoiqu'il en soit, oui, je reste avec vous. En attendant le fameux déclic, mais également parce que vous êtes les seuls à qui je peux raconter tout ça.
Je n'ai que 2 amis à qui j'ai parlé du pb d'alcool de mon (ex)ami. Mais j'ai évidemment minimisé la chose...
avatar
Janice
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  cristal le 19.12.11 21:35

ce qui importe pour le moment c'est d'apprendre a t'aimer TOi janice,c'est une chose que tu n'as jamais fait et il est grand temps que tu t'occupes de toi.
Tu as beaucoup donné aux autres,fais en de même pour toi et tu verras que la vie aura une autre couleur

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  SHALE le 19.12.11 21:38

Tu as peur de te détacher de lui??? Si tu t'en détaches aussi vite c'est que ton amour n'était pas très solide donc ce serait une bonne chose, non???
Ne te prends pas la tête avec ce qui pourrait arriver, tu n'en sais rien et rien ne se passe jamais comme on l'imagine.
Alors pour le moment, tu t'occupes de toi, tu te fais plaisir, tu essaies de voir les choses avec optimisme et tu cultives la joie de vivre. C'est un peu la méthode Coué, plus tu te diras que ça va aller, mieux ça ira, je t'assure que ça marche...
Tu laisses ton ex essayer de s'en sortir, tu refuses toute culpabilisation de sa part, tu n'es pour rien dans ce qui peut lui arriver, par contre l'alcool oui....Tu vis pour toi...

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  Janice le 19.12.11 21:56

SHALE a écrit:Tu as peur de te détacher de lui??? Si tu t'en détaches aussi vite c'est que ton amour n'était pas très solide donc ce serait une bonne chose, non???
Ce n'est pas tout à fait ce que je voulais dire. Disons que pour me "détacher", je crains de devoir me convaincre de ne plus l'aimer. Alors que je veux pouvoir redonner une chance à notre couple. J'ai peur de passer à côté de qqn de vraiment bien. Je suis sûre que l'on peut vraiment s'entendre s'il ne boit plus.
Mouai.... Je ne sais pas si je suis bcp + claire...

Oui donc, il faut que je m'aime moi d'abord. Que je prenne soin de moi d'abord. Sauf que je ne sais pas comment faire.

Je vais tenter de suivre vos petits conseils : sortir, faire des activités qui me plaisent (sauf que toute seule plus gd choses ne me plait), m'offrir des petits cadeaux, des gourmandises... Mais je n'ai pas l'impression de m'aimer + pour autant :-(
J'ai toujours cherché l'amour, la fierté, dans le regard de mes proches. Je l'ai rarement trouvé.
Mais LUI, me disait que j'étais une jolie personne, qqn de bien. Il y avait bcp de tendresse dans son regard (même alcoolisé)
Comment est-ce que je peux me regarder comme ça ?
avatar
Janice
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  cristal le 19.12.11 22:18

ce n'est pas dans le regard des autres qu'il faut s'aimer janice mais ds son propre regard.
je sais que ce n'est pas facile a comprendre mais cela va venir ne t'en fais pas Very Happy

pour le detachement,je crois que tu n'as pas compris son sens,se detacher ce n'est pas ne plus aimer c'est ne plus accepter de se faire du mal a cause de l'alcool,c'est refuser de subir une maladie qui n'est pas la tienne.
Il ne s'agit pas de repousser ton ami mais de repousser l'alcool qui le guide et le seul moyen pour qu'il se débarrasse de cet alcool,c'est de lui montrer que tu n'en veux plus dans ta vie.

Tu sais janice,l'amour ce n'est pas ce que l'autre te renvois comme image de toi l'amour ce n'est pas aimer son reflet ds le regard de l'autre,l'amour c'est le partage,c'est la complicité,c'est la différence et la complémentarité,c'est lier deux mondes différents pour n'en former qu'un.
dans ton histoire janice,il n'y a qu'une vie qui apparait celle de ton ami,tu n'as pas de vie,tu n'existes qu'a travers ses yeux mais tu n'as pas de vie propre
alors apprends a te connaitre et aime toi,tu auras alors quelque chose a partager avec l'autre.ne deviens pas ce que veut l'autre,sois toi même.
Et dans le cas présent,pour etre toi même,tu dois te détacher de l'alcool qui t'oblige a être une autre personne que toi même.

je ne sais pas si je suis claire là Crying or Very sad

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  Janice le 19.12.11 22:27

Tu es très claire, Cristal. Je comprends ce que tu dis, mais pour le moment, ce n'est que théorique. Je ne le ressens pas.
Et me détacher de l'alcool, veut dire me détacher de lui. La preuve : il n'accepte pas que je ne veuilles plus le voir alcoolisé, alors il me quitte.
Je ne dois plus maintenant apprendre à faire ma vie sans l'alcool, mais sans lui.
avatar
Janice
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  SHALE le 19.12.11 22:33

Il te quitte, c'est un nouveau chantage pour te faire revenir vers lui!! Comment peut-il te demander de le voir même alcoolisé???? Là, c'est d'un égoïsme total et c'est un manque de respect pour toi....
Il est évident que lorsqu'il est alcoolisé, tu n'as rien à partager avec lui, surtout pas l'alcool.
Ne te laisse pas influencer par ce genre d'arguments qui est limite malsain!!!
Essaie de te construire une vie à toi, une vie où tu existes pour toi...C'est difficile à concevoir, mais je t'assure que quand on commence, peu à peu on se prend au jeu et ça marche.....

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  cristal le 19.12.11 22:41

je ne dois plus maintenant apprendre à faire ma vie sans l'alcool, mais sans lui.

janice,pour le moment,l'un et l'autre sont indissociables Crying or Very sad
celui qui te quitte,c'est l'homme alcoolisé car l'autre n'existe plus,il est englué sous l'alcool et tant que l'alcool mènera sa vie,tu ne retrouveras pas celui que tu aimes

je sais que ces mots ne sont pas réconfortants pour toi mais ce sont des mots vrais crois moi .

si tu étais reste avec lui,tu serais ds un gouffre sans nom,bien pire que celui que tu vis maintenant.
un jour après l'autre janice,repose toi ce soir ,tu as eu une dure journée Crying or Very sad
nous sommes avec toi ,courage

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  vola le 20.12.11 10:17

Bonjour Janice, coeurs
Les amis t'ont tout dit. super
Janice, tu y arriveras en mettre en pratique le détachement avec amour (notion propre aux codépendants), poses des actes sains pour toi au quotidien.

J'ai vecu toute ma vie dans un schéma dysfonctionnel (familial et conjugal), qu'il m'a fallu beaucoup de temps pour en prendre conscience et le casser pour retrouver un mode de vie meilleur. La patience et la persérance sont de très grands amis. coeurs coeurs

Donnes toi les moyens d'y arriver en faisant de petites choses bonnes pour toi. Le reste suivra. je suis convaincue de cela. Very Happy
Je comprends ce que tu ressens.Mais tu ne peux pas l'aider tant qu'il sera dans l'alcool. Penses à TON avenir et non à votre avenir car pour le moment, ce n'est pas envisageable.
Il y a 4 ans, je ne pouvais pas imaginer toutes les belles choses qui m'arrivent actuellement tellement j'étais engluée dans une situation incontrôlable pour moi et que je pensais sans issue.
Le problème de l'alcool et aussi mes propres dysfonctionnements(oui, j'ai une grosse responsabilité) m'ont empêché d'apprécier mes potentialités.
Tout ce travail de remise en cause (oh combien douloureux!!!) m'a permis de me retrouver, d'avoir l'esprit libre et de m'apprécier à ma juste valeur. wouhou
J'apprecie ce beau cadeau de la vie petits coeurs
je t'embrasse super

vola
Admin

Féminin 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  Janice le 20.12.11 19:12

Bonjour tout le monde.

Aujourd'hui ça va plutôt mieux.
Cela a été calme au boulot et je me suis sentie utile (ce qui n'est malheureusement pas le cas tous les jours dans la structure où je bosse)

Je suis tjrs énervée par le comportement de mon MA et très attristée par notre rupture. Cepdt je n'ai pas envie de l'appeler. Je voudrais m'excuser et tenter de retrouver son amour, mais je sais que cela ne sert à rien. Que ça ne tiendra pas tant qu'il sera sous l'emprise de l'alcool.

Pourtant, à certains moments, je me dis que ce n'était peut-être pas si terrible. Ce n'est pas un affreux alcoolique violent, vulgaire, qui vomit partout, s'endort comme une loque sur le canapé, et me laisse tout faire dans la maison.
Il est plutôt agréable, attentionné. Il se souci de me recevoir dans un appartement propre, nous prépare le repas, allume un feu, m'apporte une tisane, me dit des mots d'amour, fait des projets d'avenir... petits coeurs
En fin de soirée, il est certes un peu désinhibé, il parle bcp et nous écoute peu (son fils et moi). Il est bcp moins disponible (psychologiquement et physiquement à cause de ses fréquents allers-retours dans ses caches). Il sent l'alcool et cela lui arrive (assez rarement) de tituber. Mais ce n'est pas dramatique après tout...
Je crois que ce qui me dérange le +, c'est de le voir si mal toute la journée (enfin l'après-midi puisqu'il dort toute la matinée), et le fait de ne pas avoir de vie sociale.
C'est aussi la peur qu'il ait de gros soucis de santé, voir même qu'il n'y survive pas. Combien de fois lui ai-je envoyer un sms le matin afin de vérifier qu'il était tjrs vivant !!! Quelle angoisse !
C'est pour ces derniers points que nous sommes séparés. Crying or Very sad

Mais j'espère de tout mon cœur qu'il va vite se prendre en main et me recontacter.
avatar
Janice
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  laurent le 20.12.11 19:54

crois tu que cela soit une vie acceptable?
personnellement, si je devais compter combien de fois j'ai appeler les hôpitaux et les commissariats pour savoir s'il ne l'avait pas retrouver mort sur un banc, ou battu a mort par une bande.
gilles non plus n'a jamais été violent mais un jour où je suis rentré plus tôt que prévu et lui ai dit que j'en avais marre de son comportement, il a pris un coup de sang se sentant piéger avec ses bières sur la table, et bien il m'a jeter la table basse en chêne sur la gueule. en a suivi un bagarre et j'ai du le maintenir au sol par le col de son pull pour le calmer, et sans m'en rendre compte j'étais entrain de l'étrangler. et pourtant jamais il n'avait lever la main sur moi, heureusement pour lui d'ailleurs.
tout ceci pour te dire que tu ne dois pas prendre le risque que cela t'arrive et qu'en aucun cas tu ne dois foutre ta vie en l'air en attendant que lui se bouge.
je t'embrasse.
Laurent
avatar
laurent
Admin

Masculin 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  Janice le 20.12.11 21:06

laurent a écrit:crois tu que cela soit une vie acceptable?

Je ne sais pas... Je ne sais plus...
Je suppose que non, sinon, je serais encore avec lui...
Qu'est-ce que tu as enduré, Laurent... Je t'admire, et en même tps j'ai mal pour toi.

PS : Pour nous, co-dépendants, je viens de trouver ça : L'ivrogne
avatar
Janice
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une histoire de co-dépendance...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum