Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 27 utilisateurs en ligne :: 7 Enregistrés, 0 Invisible et 20 Invités :: 2 Moteurs de recherche

bruno, cristal, Domi06, etiennv, luze, mamou, Paco

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Sa guérison sera peut être la raison de notre rupture ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sa guérison sera peut être la raison de notre rupture ?

Message  quefaire le 26.09.11 9:02

Bonjour,

Je suis "co-dépendante". J'essaye de l'assumer; pas facile car le chemin vers la guérison a l'air long.
Cela fait 4 ans et demi que j'ai conscience de l'alcoolisme de mon mari. Je sais que cela a commencé il y a déjà bien longtemps. Maintenant, je cherche à savoir depuis quand il est ainsi, plus pour aider les services compétents à évaluer son niveau d'alcoolisation/de dépendance que pour m'accrocher à des illusions ou désillusions.

Je crois qu'à lire ce forum et échanger avec les uns et les autres, j'ai pris conscience d'une chose: je suis peut être amoureuse du malade. En 17 ans de relation, je crois bien connaître le malade mais je ne sais pas si je connais mon mari.
En effet, faisant preuve, du mieux que je peux de détachement vis à vis de la maladie et je me rends compte que son comportement est différent lorsqu'il est sobre. Il me donne l'impression d'être plus préoccupé ( je ne pourrais dire par quoi). Il semble plus triste. J'essaye d'échanger autour de la maladie une fois ou 2 fois par semaine ( surtout le matin car j'ai la certitude qu'il est sobre. Il ne boit pas au lever et j'espère qu'il prendra conscience de sa maladie avant d'en arriver là!).

J'ai toujours eu envie qu'il guérisse pour lui même bien sur et pour notre petite famille. Mais maintenant, c'est différent car j'ai conscience que sa guérison entraînera peut être notre rupture. Pour le moment, je refuse de m'en préoccuper.Il doit guérir pour LUI tout comme je dois penser à MOI. Je préfère être séparée du malade que j'aime , car sa maladie aura raison de nous tous. Je suis prête à prendre le risque de ne plus aimer l'homme guéri mais je veux rester à ses côtés. Si notre histoire se termine ainsi je serai peut être amère face à tout ce temps perdu! Mais bon, qui vivra verra!

Rebecca

quefaire
Assidu
Assidu

Féminin 09/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sa guérison sera peut être la raison de notre rupture ?

Message  cristal le 26.09.11 10:03

Maintenant, je cherche à savoir depuis quand il est ainsi, plus pour
aider les services compétents à évaluer son niveau d'alcoolisation/de
dépendance que pour m'accrocher à des illusions ou désillusions.

ce n'est pas ton role rebecca tu n'as aucun role a jouer dans sa maladie et c'est là que tu deviens co-dépendante Crying or Very sad

tu n'as pas a trouver la solution a son problème,ça ne marche pas comme cela avec la MA.
c'est ce qui est très difficile a comprendre avec cette maladie,on ne peut pas faire comme avec les autres maladies,en fait,il faut même faire le contraire et c'est ce que l'entourage a bcp de mal a comprendre Crying or Very sad

pour n'importe qu'elle maladie,l'entourage aide,anticipe,répare les dégâts causés par la maladie parce que c'est cela soutenir un malade,être là surtout lorsque les symptômes de la maladie affaiblissent le malade.

Avec la MA,il faut au contraire s'eloigner de la maladie,éloignement que le conjoint prend pour de l'abandon alors que c'est justement le seul moyen de l'amener a se soigner.

cette maladie est horrible parce qu'elle est présente même lorsque le MA est sobre,le conjoint pense alors qu'il est redevenu "normal" mais NON,il est toujours guidé par le poison et ce,même si il ne bois plus depuis un mois!!!

Alors la seule façon d'aider un mA c'est de le laisser seul face a sa maladie,c'est d'etre a l'ecoute et enventuellement lui donner de la doc pour qu'il comprenne quelle est cette maladie mais ne rien faire de plus

Tu es totalement imbriquée dans cette maladie rebecca et pour le moment,ce qui est important c'est que tu sortes TOI de la MA,c'est aussi le seul moyen de lui apporter la bonne aide.

Alors détache toi rebecca,ne rentre plus dans son monde alcoolique car tu n'y es pas a ta place occupe toi de TA vie parce que personne ne peut la vivre a ta place.
Il doit apprendre sa maladie,la comprendre et pour cela il doit l'affronter seul sans que tu y participes,tu fausses les données parce que tu te mets en tampon entre lui et l'alcool.

Pense a toi rebecca,fais en fonction de TOI,fais toi du bien,recommence a voir la vie autrement qu'a travers l'alcool et tu y verras enfin bcp plus clair Very Happy

Ton mari n'est effectivement pas lui même mais ce n'est pas toi qui reussira a trouver la partie manquante Crying or Very sad

accroche toi rebecca et ne te laisse plus manipuler par cette maladie.

je suis contente que tu ais posté

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Y-a-t-il d'autres anciens co-dépendants qui veulent faire part de leur expérience

Message  quefaire le 26.09.11 14:25

Je vais attendre sagement mon rendez-vous chez le psy car j'ai le sentiment que tout est "voie sans issue".
Tant que la santé de psychique et physique de mon fils sera au beau fixe, je veux accompagner mon mari mais vu les propos de Cristal, je suis loin du détachement...
Je ne vais pas cacher que j'ai la tête pleine de doutes et d'incertitudes.
Ce n'est vraiment pas gagné!!!Je n'arrive même plus à faire le vide dans ma tête, même au Yoga.
En fait, je crois que devant lui j'essaye de faire la "détachée" mais dès que je suis seule je creuse la question de sa maladie pour mieux comprendre. Au final, cela me nuit tout autant.
Parmi les anciens codépendants qui ont eu à vivre cela, comment avez vous réussi à surmonter cette longue épreuve?
Merci d'avance,

Rebecca

quefaire
Assidu
Assidu

Féminin 09/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sa guérison sera peut être la raison de notre rupture ?

Message  cristal le 26.09.11 14:42

vola te répondra surement bien mieux que moi a ce sujet mais je veux juste te dire une chose,il ne s'agit pas d'abandonner ton mari mais de ne pas l'accompagner dans sa maladie.
Tu peux etre là,le soutenir mais ne pas te trouver entre lui et l'alcool et le seul moyen d'y arriver c'est de ne pas etre là lorsqu'il a bu et de ne rien faire pour masquer les effets de ses alcoolisations(ranger ,nettoyer ou excuser)

il est très difficile de comprendre cette maladie lorsque l'on ne la subit pas parce que nos réactions vont a l'encontre de ce que nous sommes
Pour le moment,contente toi de te preserver et de preserver ton fils,fais des choses qui te font plaisir pour te prouver que la vie ce n'est pas que la maladie alcoolique de ton mari Crying or Very sad
lorsque tu auras refait connaissance avec la beauté de la vie,lorsque tu auras repris un peu confiance en toi,alors tu seras un peu plus forte pour contre attaquer cette maladie.

le détachement ne s'acquiert pas du jour au lendemain ,c'est impossible il faut du temps et surtout comprendre que tu es impuissante a l'aider,il est le seul susceptible a le faire alors pense a toi et a ton fils,c'est en vous voyant revivre que le déclic va se produire en lui parce qu'il aura envie de vous rejoindre dans cette vie de liberté.

montre lui que l'alcool ne te touche plus,essaye de ne plus vivre en fonction de ça et alors,tu verras enfin la vie d'une autre façon et tu pourras enfin te concentrer sur toi.

mais on va continuer a en parler

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sa guérison sera peut être la raison de notre rupture ?

Message  vola le 26.09.11 15:49

bonjour,
Au début, je ne savais pas comment me détacher de cette maladie.
L'attitude la plus importante que j'ai rapidement intégré et qui m'a permis de faire de grands bonds en avant était prendre soin de moi. M'occuper de ma propre vie a été un élément destabilisateur pour le MA.

J'ai appris à mieux discerner car je n'étais plus confuse dans mes prises de décisions, j'avais une certaine lucidité sur les choses et le Ma s'est retrouvé complètement destabilisé, j'avais le contrôle de ma vie ett non plus l'alcool et mon ex conjoint. je détectais assez facilement les tentatives de manipulation et de chantages.

Avec le temps et un gros de travail de remise en cause, j'ai compris que tout ce que je détestais chez le MA, je les avais sous differentes formes( contrôle,orgeuil, la suffisance, le sentiment de toute puissance, la culpabilité, complaire dans mon rôle de victime, martyr, apitoiement, manipulation). Ce sont des comportements inacceptables que j'ai identifiés chez moi. Mais depuis, je me suis améliorée grandement. Very Happy
Ce gros travail d'introspection était douloureux par moment mais au final, je me suis sentie légère et gonflée à bloc psychologiquement. J'ai ouvert les yeux sur la vrai vie quel bonheur coeurs

il m'a fallu une tonne d'honnetetés envers moi même pour faire tomber ces traits négatifs de ma personnalité.
Avant de vouloir changer les autres ,il est nécessaire de changer soi même. petits coeurs

En voyant mon bien être s'installé tout doucement, j'ai lâché la grappe à mon ex conjoint, quand il était disposé à partager des moments avec moi,j'étais volontaire.
Sinon, je vaquais à mes occupations sans culpabilité.

Vers la fin de notre relation, le décalage était tellement énorme, que j'ai pris la décision de partir car je ne voulais pas retourner en arrière et je n'avais plus ma place auprès de lui car l'alcool me l'a prise. Une page se tourne avec une confiance folle en la vie et en moi. bonne à vous et surtout bon courage le changement commence par MOI. coeurs coeurs

vola
Admin

Féminin 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sa guérison sera peut être la raison de notre rupture ?

Message  laurent le 26.09.11 18:49

Bonsoir Quefaire,

vola t'as tout expliquer, il faut du temps pour se remettre de la co dependance.
il faut enfin admettre que tu n'es pas là pour le sauver mais pour vivre avec lui.
les doutes et les angoisses ne tombent pas du jour au lendemain, il faut faire un travail sur soit, savoir ce que l'on veut vraiment.
retrouver ses propres plaisirs et ses propres envies, refaire des activités que tu avais laisser tomber, parce que plus d'enthousiasme a les faire ou simplement plus de force.
retrouves toi, réapprends a vivre pour toi.
il y a une grande différence entre assister et soutenir. a toi de trouver cette limite.
voir que tu vas reprendre des activités et revoir des gens avec qui vous n'aviez plus de contact montrera a ton mari que tu reprends ta vie en main.
le détachement est très de ce que tu as mis en place, il faut que tu fasses sortir cette maladie de ta vie. il est sobre ayez des activités ensemble en famille, il a bu , tu vas te promener, te changer les idées, diner avec des ami(e)s, au cinéma et au mac do avec ton fils.

ne mets pas la charrue avant les boeufs, sinon tu vas te planter et la descente sera encore plus dure.
prends le temps de te remettre psychologiquement et physiquement. et aprés seulement aprés tu pourras vois si TA guérison sera la raison de votre rupture.

amicalement

laurent
avatar
laurent
Admin

Masculin 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

c est tres important ces tranches de vie

Message  BLEYS le 15.05.12 20:36

vous etes tous tres courageux de vous regarder en face
felicitations

BLEYS
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 03/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sa guérison sera peut être la raison de notre rupture ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum