Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 36 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 33 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chouchou, Paco, SHALE

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  quefaire le 02.11.11 9:21

Bonjour,

Voilà: nous faisons comme expliqué "lit à part" depuis un petit mois.
J'ai l'impression que ma détermination à maintenir la séparation a fait réfléchir mon mari MA.
De plus, il est encore en période d'éssai dans nouveau job et il a eu un dérapage dû à l'alcool lors de l'inauguration du magasin dans lequel il travaille, suivi d'une absence d'un après midi, 3 jours après toujours pour les mêmes raisons.
Il a eu très peur et il dit vouloir tout mettre en oeuvre pour que cela ne se reproduise plus.Il m'a même dit que si ce n'était pas les fêtes qui approchent et s'il n'était pas en période d'essai, il en aurait probablement parlé à son directeur.
=> il fait les démarches et il m'a dit qu'il est allé consulter les témoignages des onsaidiens mais que bon " c'est toujours la même chose"! ( ???)

J'ai bien conscience que je ne dois plus me préoccuper de ses motivations mais, pour des raisons pratiques, j'ai envie de maintenir la situation ainsi pendant quelques mois.

Cela nous permettra de se mettre une pression financière en moins car:
-nous souhaitons envoyer notre fils en vacances en métropole pendant les fêtes de fin d'années ( les vacances durent jusqu'au 23 janvier ici, car c'est le plein été)
-je voudrais me refaire une santé "financière" et psychologique avant de prendre un autre appartement
-Il y a un tri énorme à faire et des tas de choses à jeter ou à vendre.
-mon mari me laisse entendre qu'il a besoin de temps financièrement.
-j'aimerai terminé ma formation en communication et trouver un nouveau stage qui déboucherait sur un emploi ou un nouvel emploi tout court.

Pour être concrète, je pense que je pourrais envisager un déménagement "serein" aux alentours de juillet/août 2012! J'ai bien envie d'en discuter avec mon mari mais j'ai un peu peur qu'il pense que je suis en train de revenir sur ma décision.
J'ai aussi peur de "retomber dans le panneau" en cohabitant si longtemps tout simplement parce que je l'aime.
Toutes ces craintes sont là mais elles sont moins douloureuses pour moi. Ce qui me préoccuppe c'est que maintenant, consciente que je communique mal du fait de mon mode de fonctionnement, je ne sais plus trop comment aborder les choses sans que cela soit "directif". Une réponse de sa part qui ne me conviendrait pas se lit sur mon visage parce qu'elle m'affecte encore beaucoup trop pour ce qu'elle représente! Dur dur! il m'a dit hier qu'il suffit de voir ma tête pour qu'il sache qu'il n'a pas répondu à la réponse que j'attendai lorsqu'il est question de la façon d'éduquer notre garçon. Je lui répondu que j'y travaille mais que je ne peux pas changer du jour au lendemain.

Je n'attends pas particulièrement de réponse de votre part mais j'avais besoin de "vider mon sac".

Bonne journée à tous,

Rebecca.

Ps: merci Vola pour les infos; je vais continuer à creuser.

quefaire
Assidu
Assidu

Féminin 09/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  vola le 02.11.11 11:04

bonjour , coeurs
Tu as raison de ne pas te mettre une pression supplémentaire, avances à ton rythme en fonction de ce que tu peux pour le moment Rebecca.
Pour voir ta vie dans sa véritable perspective, il te faut du temps et de la serénité, retrouves ta santé émotionnelle,reconstruis tes fondations car tu as besoin de base solide pour avancer. Pas à pas, jour après jour ,les solutions verront le jour, sois confiante et agis en fonction de ce que dicte ton coeur. petits coeurs
je t'embrasse

vola
Admin

Féminin 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  quefaire le 08.11.11 13:02

Petite victoire avec moi même aujourd'hui:
J'ai attendu patiemment mes futurs anciens "patrons" qui arrivente de métropole pour leur rendre les clés de leur magasin!
Au moment de partir de chez moi, pas mal de bouffées d'angoisses et encore cette peur qui pointe. j'ai trouvé 2 solutions concrètes:
1. J'ai fait de longues inspirations et expirations profondes par le nez
2. J'ai relu quelques passage du bouquin "lâcher prise" de Guy Finley.
Il peut être utile de lire ce livre aussi bien pour l'entourage que pour le malade. On y trouve du sens lorsqu'on le lit "au bon moment".
quelques petites phrases relues ce matin m'ont permises de retrouver de la sérénité:
1."la peur elle même est tout ce qu'on a à perdre quand on abandonne ce dont l'absence nous fait peur".
2."Quand on comprend que s'accrocher est douloureux, lâcher prise est un réflexe inévitable".
3."...mais se battre contre la peur, c'est comme vouloir mettre une ombre K.O. On s'épuise en vain. Pour vaincre nos peurs une fois pour toutes, il faut cesser de penser domination et commencer à penser éclairement.
- Eclairement, que voulez vous dire?
-Je parle d'autoéclairement...."
4.".....la cause apparente de votre peur , quelle qu'elle soit n'est pas le vrai problème. ce qui est à craindre, c'est votre réaction.Voilà pourquoi,si vous prenez conscience de votre état au lieu de le craindre, votre rapport à la peur en sera à jamais transformé...."
5."...Vous n'avez jamais eu peur d'une autre personne. Ce sont vos pensées à propos de cette personne qui vous effrayaient....Vous craigniez plutôt l'opinion que,selon vous, cette personne avait de vous. N'est ce pas étonnant? Vous vous êtes laissé effrayer par vos propres pensées. Comprendre cela, c'est y mettre fin...."

Bon on s'est vu sans heurts, je leur ai fait un débrief ultra rapide des encours et leur ai précisé ou était les clés de la caisse. Même s'ils osent me dire qu'elle n'est pas juste ultérieurement: je leur dirai qu'il fallait faire le point avant que je parte et en ma présence.
Ils connaissent bien mon côté "ultra droit et honnête": j'irai jusqu'à mettre des sous de ma poche si j'avais constaté un écart !C'est pour cela qu'ils comptaient me garder en stage. Ils me disaient toujours qu'ils ont "confiance en moi". Par contre, ils ne voulaient rien m'apprendre au niveau de ma formation actuelle. Ils comptent également sur mon mon mari MA pour que ce dernier garde leurs chiens en leur absence ( ils font énormément d'aller et retour de la métropole jusqu'ici)!Va-t-il céder ou pas? C'est un choix qui lui appartient!

Une fois partie, mon mari m'a déjà appelé pour savoir si la rupture s'est "bien passée" et ce que nous nous sommes dits car à peine partie du magasin, Mon futur ancien ami et patron qui est MA dans le déni l'a contacté...
J'ai eu un petit accès de bouillonnement intérieur mais après tout, si mon mari décide d'aller s'installer chez eux en leur absence je serai vraiment "libre" vis à vis de l'alcool. Le détachement sera plus simple car l'alcool ne s'imposera pas à mon fils et moi même.
Voilà, je n'attend pas de réponse mais je voulais dire comment je vais et "comment" j'avance ( à mon rythme à moi quoi!).
Questions aux admin: pensez vous que je peux mettre quelques titres ou passages des bouquins de développement personnel?

A bientôt et bon courage à tous.

Rebecca

quefaire
Assidu
Assidu

Féminin 09/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  laurent le 08.11.11 13:08

2."Quand on comprend que s'accrocher est douloureux, lâcher prise est un réflexe inévitable".
3."...mais se battre contre la peur, c'est comme vouloir mettre une ombre K.O. On s'épuise en vain. Pour vaincre nos peurs une fois pour toutes, il faut cesser de penser domination et commencer à penser éclairement.
- Eclairement, que voulez vous dire?
-Je parle d'autoéclairement...."


tout cela fait comme résonnance en moi, merci du partage Rebecca.

je suis content, tu avances a ton rythme c'est le plus important.

je t'embrasse.

Laurent
avatar
laurent
Admin

Masculin 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  cristal le 08.11.11 13:57

bien sur que tu peux mettre des passages de livre rebecca,au contraire,c'est très interessant Very Happy

je vois que tu avances a grands pas,a ton rythme et suivant tes objectifs,c'est super
si ton mari pouvait s’éloigner un peu le temps que tu te renforces,ce serait effectivement bien plus facile!!

lache prise Rebecca,c'est ce qu'il faut faire mais garde ta ligne de conduite

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  SHALE le 08.11.11 14:01

Bien sûr que tu peux nous faire partager des passages de livres que tu aimes, à condition de préciser la source des extraits que tu mets. Il y a aussi une partie du forum où on peut mettre les titres et les références des livres et films qui nous ont marqués.... Very Happy coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  vola le 08.11.11 15:01

bonjour,
Je lis beaucoup de bouquins sur le developpement personnel, c'est une complément pour avancer et comprendre notre propre fonctionnement, mon auteur favori c'est Jacques Salomé, il m'a ouvert les yeux sur la VIE, j'ai beaucoup de gratitude pour ce grand Monsieur.
je t'embrasse

vola
Admin

Féminin 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  quefaire le 08.11.11 16:43

sur tes conseils Vola, j'ai commandé le courage d'être soi.
J'espère que celui la aussi va m'aider à me rapprocher de moi même.


A bientôt,

Rebecca.

quefaire
Assidu
Assidu

Féminin 09/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  vola le 08.11.11 16:57

bonjour,
je suis ravie pour toi coeurs
c'est mon premier bouquin de developpement personnel que j'ai acheté, j'ai du le lire au moins 4 fois pour m'imprégner des mots et ensuite analyser ma propre vie.
bonne soirée en plus il doit faire bon sous les tropiques en ce moment petits coeurs
j'aurai bien aimé y être car le temps est brumeux à Paris
je t'embrasse content

vola
Admin

Féminin 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  cris le 09.11.11 11:05

Décidément, ce Monsieur fait beaucoup d'échos pour nous, j'ai lu "le courage d'être soi" cet été quand j'allais très mal. J'ai repris ce livre récemment car une deuxième lecture en étant plus "sereine" me paraît très judicieuse.
Rebecca, merci de nous partager cela, tes messages sont toujours une aide précieuse pour moi, même si je ne dépose pas toujours un message sur ton post. boîte à coeur
avatar
cris
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

16/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  vola le 09.11.11 11:33

bonjour Rebecca, petits coeurs
en lisant ton post chez laurent, je suis vraiment heureuse pour toi, content
Ta prise de conscience te permet de sortir de la confusion et de sentir jour après jour ton bien être intérieur malgré le problème familial.
C'était à cause de cet état de bien être retrouvé que je ne voulais plus revenir en arrière. wouhou
Moi aussi, j'étais une personne qui s'éparpillait, cela devenait obsessionnel chez moi jusqu'au jour où j'ai compris que je fais ce que je peux en tenant compte de mes limites personnelles.
Quelle révélation pour moi moi qui croyais que je pouvais sauver la terre entière avec mes deux petits bras. C'est ainsi que j'ai compris le sens profond du mot humilité.
Maintenant quand je suis face à plusieurs problèmes, je me dis "l'essentiel d'abord", ou "est ce si important" .Pour le reste, j'aviserai en temps voulu, ce réflexe me permet de m'alléger la tête surtout.
Je dois t'avouer que par moment les mauvaises habitudes reprennent le dessus mais à la différence d'avant, les mécanismes d'alerte se mettent en place, je sens mon malaise.C'est là que je prends conscience oups, je suis entrain de dérailler STOP, ATTENTION bras crois

Avec le temps, j'ai senti aussi que je n'avais plus de ressentiment vis vis de mon ex conjoint alors qu'en venant sur le forum pour la première fois et dans les groupes de parôles, j'étais envahie par les ressentiments, l'amertume et un autre gros poison comme l'apitoiement qui me nuisaient énormément. noon
J'ai compris les causes de ces comportements négatifs et j'ai cessé tout doucement d'arrêter de me faire du mal. wouhou
bonne journée je t'embrasse et encore merçi de ton partage

vola
Admin

Féminin 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  quefaire le 09.11.11 13:34

En fait Vola, en dehors de la psy, le forum est le seul endroit où je peux exprimer ce que je ressens sans avoir de l'incompréhension en face.
De nature assez bavarde et spontanée, j'ai essayé parfois de parler de ces sensations de vide, de manque intérieurs. Seulement ceux à qui je m'adressais ne voyaient pas ou ne voulaient pas voir parce qu'ils ne le comprennent pas, parce qu'ils minimisent, parce qu'ils sont aveuglés par le côté "paraître" ou enfin parce que eux aussi vivent ce vide mais ne veulent pas l'affronter, l'assumer.....
Pour faire un schéma "de quoi elle se plaint, elle a tout pour être heureuse: un mari aimant et plutôt beau gosse, un super job, qui paie bien, une certaine notoriété et un magnifique petit garçon gentil, poli, beau et intelligent....." Alors face à l'incompréhension, on fait comme les autres; on se dit qu'on est tout de même très exigeant pour oser dire qu'on fond de soi on est "pas si bien que cela" mais qu'on ne sait pas pourquoi!

Trouver ce forum via le net ( c'est un onsaidien qui l'a recommandé sur le site du magazine psychologie) c'était plutôt pour mon mari que pour moi.
Sans me mettre la pression, et surtout en lâchant prise, je crois avoir identifié une des raisons (il y en a peut être plusieurs) pour lesquelles mon mari boit.
Avant, je lui en aurais parlé, j'aurais lancé des bouchons de temps à autre sans me demander si l'idée avait fait son cheminement dans sa tête à lui. Je l'aurais probablement "torturé" avec ça!!!
Aujourd'hui, je suis plus à me dire que tant qu'il n'a pas touché son fond, il ne s'accrochera pas à sa propre libération aussi bien par rapport à l'alcool que par rapport à lui même. C'est dans sa tête que l'idée doit faire son chemin!!
J'espère juste au fond de moi que les démarches que j'entreprends pour moi auront tôt ou tard un effet positif pour lui aussi.Car même si la séparation reste définitive à l'issue de sa guérison, il fait et fera toujours partie intégrante de ma vie et de celle de son fils. Et pardessus tout, nous avons eu beaucoup de bon moments ensemble dans et hors alcool. Enfin bref: je l'aime.

Pour le moment, la cohabitation se passe bien et sans heurts même s'il n'y a plus de gestes d'affection et de tendresse.
De plus, il a beau me dire que ce forum "c'est toujours la même chose", il boit beaucoup d'eau gazeuse sucrée et va, au rythme où cela se présente à ses rendez-vous de l'ANPAA. Mais bon, c'est SA vie et pas la mienne.

Quant à moi, je vais enfin aller à ma première réunion pour l'entourage ce vendredi ( en espérant que la réunion ait toujours lieu, même un jour férié).
C'est paradoxal mais sur cette île, nombre de personnes sont touchées par cette maladie ( je pense au témoignage d'Oniwin qui en a fait état au travers de ce que nous pouvons lire dans les quotidiens) et les groupes de paroles sont peu développés pour les MA, alors pour l'entourage c'est encore pire!!!!

Chris, pas de souci on fait tous comme on a envie et surtout je crois qu'on répond surtout à ce qui nous parle à l'instant. Je lis beaucoup de post sur lesquels je n'écris jamais mais bon, c'est pas grave tout ça. L'essentiel c'est qu'on se rétablisse et qu'on arrive à se donner l'envie d'avancer les uns les autres: MA abstinents ou non et co-dépendants que nous sommes.

Je balance tout cela mais toutes ces réflexions m'ont épuisées. Il faut que je récupère.Je veux éviter la dépression à tout prix: mon MA se gère comme il l'entend mais ce ne peut être encore le cas pour mon garçon de 7ans et demi.
A bientôt,

Rebecca

quefaire
Assidu
Assidu

Féminin 09/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  quefaire le 09.11.11 13:40

Oups, il ne s'agissait pas du témoignage d'Oniwin mais de celui d'Enki.... coeurs
Rebecca

quefaire
Assidu
Assidu

Féminin 09/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  vola le 09.11.11 14:12

rebecca,
Ce que tu viens d'écrire me touche énormémenet et résonne en moi.
le premier paragraphe aurait pu être écrit par moi avec la seule différence que je n'ai pas d'enfant.
Les retombées positives sont réelles pour toi rebecca, je sens ta lucidité sur ta vie,il me semble que tu arrives à faire la différence entre tes sentiments pour ton conjoint(tu l'aimes) et votre relation (destructrice pour toncouple et ton fils).
J'ai vecu pendant 17 ans avec mon ex conjoint,nous venions tous les deux de sortir de l'adolescence, nous avons fait nos études ensemble et avons parcouru le monde entier en sac à dos, c'étaient des moments formidables jusqu'au jour où la maladie s'est mise entre nous deux.
Au moment où je t'écris je suis émue.
J'ai du accepté que la relation à trois n'était plus possible et qu'il fallait que je sauve ma peau.Au fond de moi, je l'aime toujours mais l'ancien mode de vie ne me convenait plus car j'ai changé et me suis retrouvée. wouhou

Sois patiente avec toi même et laisses la place à l'espoir, tant de belles choses imprévues se produiront aussi et te combleront, je suis certaine. petits coeurs
Continues à aller de l'avant comme tu fais en ce moment, à chaque fois que tu verras les résultats concrets de ton bien être, tu auras encore envie d'avancer. la confiance est une force miraculeuse . Je m'arrête là car moi aussi je suis très bavarde et spontanée. tap main

vola
Admin

Féminin 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  cristal le 09.11.11 17:31

Je balance tout cela mais toutes ces réflexions m'ont épuisées. Il faut
que je récupère.Je veux éviter la dépression à tout prix:

Repose toi Rebecca,toutes ces réflexions sont extrêmement fatigantes et prennent beaucoup d'énergie,il faut que tu réussisses à te ressourcer pour recharger tes batteries sinon,tu vas y laisser des plumes!!

tu analyses très bien ta vie,tu commences enfin à penser pour et en fonction de toi ,c'est génial rébacca,quelle avancée

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  vola le 10.11.11 10:41

bonjour rebecca,
j'ai une pensée pour toi ce matin, petits coeurs
Recharges les batteries à ta façon. Comme tu l'as pu constaté la prise de conscience, le travail sur soi demandent énormément d'énergie et du temps mais je suis certaine qu'il y aura un retour sur investissement bien meilleur que tu ne le pense. coeurs
Je penserai demain à toi pour ta première participation aux groupes de paroles.
bon courage et comme tu le dis si bien maintenant LACHES PRISE content
Je t'embrasse baiser

vola
Admin

Féminin 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  quefaire le 10.11.11 15:57

je sais pas ce que j'ai: j'arrête pas de pleurer.
En plus ce jeudi mon mari travaille exceptionnellement, je l'ai laissé aller chercher notre garçon à l'école, alors que je suis là à consulter le forum!!!
Je l'ai téléphoné, il est retourné au boulot avec mais cela m'inquiète...je vais prendre une douche chaude. Il faut que j'arrête de me faire des mauvaises idées avant l'heure.
J'appelerai bien de nouveau pour avoir mon fils mais j'ai pas envie que mon mari sentent que je n'ai pas confiance en lui.

quefaire
Assidu
Assidu

Féminin 09/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  SHALE le 10.11.11 16:02

Rebecca, tu ne peux rien faire pour lui là, mais tu peux faire beaucoup pour toi.. Qu'est-ce que ça va changer que tu te mettes martel en tête, rien, sinon te démolir...Alors, ne pense pas plus loin que maintenant, tu es là, tu es sur le forum, fais un peu le tour de posts que tu n'as pas vu, sors prendre l'air, fais quelque chose que tu aimes bien...Chaque chose en son temps.... Tu verras bien quand il rentrera, tu agiras alors en conséquence mais là, tu ne peux rien faire, si lâcher prise....
Je pense très fort à toi.... coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  laurent le 10.11.11 16:03

Rebecca,

tu es épuisée, prends un peu de temps pour toi et fais toi du bien.
prends le temps d'inspirer et expirer doucement, longuement.

je t'embrasse.

laurent
avatar
laurent
Admin

Masculin 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  quefaire le 10.11.11 19:03

Tu as raison Laurent c'est ce que j'aurais du faire. Vraiment la raison s'envole dès qu'il s'agit de quelqu'un qu'on aime plus que nous même! Je pensais à mon fils et là, le mauvais film allait prendre le dessus!

En plus, j'ai stressé avant l'heure: Mon mari et mon fils son rentrés alors que je venais de poster mon message.Les larmes venaient probablement de "l'angoisse du jeudi" pour mon fils, car la pression est vite redescendue, mais pas pour moi.Surtout que de son côté, mon fils a de plus en plus la banane:
Lorsque je lui ai dit ce matin que son père travaillait même si on était jeudi et que par conséquent c'est lui qui allait le chercher, il m'a répondu que depuis qu'il a passé son jeudi chez son petit copain la semaine dernière, il ne veut plus s'occuper "de ça, c'est pas son problème, c'est la maladie de son papa" et qu'il préfère penser à lui..... pourvu que cela dure. smiles

Bon demain de toute façon, c'était déjà calé depuis 15 jours environ: Shiatsu pour mon fils et moi ( la prof de yoga ne fait pas de cours mais assure des séances de shiatsu, yoga massage, reflexologie....) et après: marché puis roller à deux ( mon mari travaille à 14h).

Il est tôt à la Réunion mais je vais me pencher sur une lecture "instructive" et fort passionnante( les cours en rapport avec ma formation) et ces messieurs vont jouer à Mario Kart....
Bonne soirée à toi, j'espère que ton rdz-vs avec le psy t'a permis d'avancer.

Bonne soirée aux autres onsaidiens et en particulier à ceux et celles qui sont en pleine période de sevrage. beaucoup d'entre eux disent qu'ils le font par désespoir et se dévalorisent en cas de réalcoolisation alors qu'en fait, c'est une démarche très courageuse et probablement bien plus difficile que la notre, les co-dépendants:Ils se battent contre un poison qui les détruits PUIS ils apprennent à se construire ou reconstruire.
Un grand merci aussi à tous pour vos partages et vos témoignages. Cela aide chacun à son niveau même s'il n'est pas MA.
Concernant les MA cela m'a permis au moins d'avoir une idée de la souffrance de mon mari qui est muet comme une carpe à ce sujet mais qui souffre de son mal être et qui souffre de nous faire souffrir. C'est plus facile d'accepter un état de fait lorsqu'on sait un peu de quoi il s'agit!

Mais bon, à ce jour, il n'a pas toucher son fond alors pas de plan sur la comète, je vais continuer de me concentrer sur MOI pour mon fils et pour MOI et après on verra.


A bientôt,

Rebecca.

quefaire
Assidu
Assidu

Féminin 09/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  SHALE le 10.11.11 19:09

Tu réagis vite Rebecca et tu reprends vite les rennes de ta vie, c'est une très bonne chose... Des moments plus bas comme aujourd'hui où le doute l'emportera sur la façon de vivre que tu mets en place, mais si tu réagis à chaque fois aussi bien, il n'y aura pas de problème. Ton fils a aussi très bien compris la situation, chapeau!!! Very Happy
Détends toi, je te fais de gros bisous!! coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  laurent le 10.11.11 19:30

ben oui ma belle , tu ne croyais pas t'être débarrasée de tes anciens démons comme ça.

maintenant oui nous reagissons plus vite, sans nous effondrer (ou juste un peu alors), parce que l'on connait mieux cette maladie.

oui ma psy m'a trouvé changer depuis la semaine dernière. elle m'a dit que j'avais eu le déclic pour savoir où je voulais aller dans MA vie.

aller reposes toi Rebecca, tu as eu une grosse frayeur, mais il ne s'est rien passé alors, tu destresses et tu te détends, ok ma belle.

prends bien soin de toi, regarde ton gamin, lui il la trouver son lacher prise, il sort avec ses potes, il a compris que ce n'était pas sa mission que de surveiller son père.

je t'embrasse fort.

laurent
avatar
laurent
Admin

Masculin 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  cristal le 10.11.11 19:37

ce gros doute et cette grosse angoisse t'ont sans doute permis de ressortir d'autres armes du fond de toi Rebecca,chaque épreuve nous rend plus fort et nous donne de l’expérience pour la suite
ton fils a bien compris le détachement,c'est genial pour lui et pour toi aussi

repose toi maintenant,tu dois être épuisée

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  laurent le 11.11.11 10:24

coucou rebecca,

je pense fort à toi ce matin, j'espère que tu as pu te reposer et prendre soin de toi.

aujourd'hui si j'ai bien compris tu dois aller au MAB, je te souhiate d'y trouver ce que tu en attends, tu soutien, de l'écoute, du réconfort, et surtout que tu comprennes que les forces tu les a en toi.

je t'embrasse fort.



Laurent
avatar
laurent
Admin

Masculin 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  quefaire le 14.11.11 11:55

Hello,

Jusqu'à à peine 30 min, tout allait plutôt "bien".
Ma réunion pour l'entourage des MA est ajournée à ce vendredi. Néanmoins, sur le même lieu se déroule la réunion destinée au MA. Ils m'ont proposé de rester et je l'ai fait.
C'est une démarche très difficile finalement: nous les onsaidiens, on ne se voit pas ni au commencement de nos échanges et on ne se verra physiquement probablement jamais. Là, on se regarde dans les yeux et on parle de nos souffrances, de nos actuelles ou anciennes incapacité à gérer nos désarroi face à notre alcoolisme ou face à celle d'un proche.
J'y suis allée pleine d'émotion...je ne regrette pas et j'y retournerai car je perçois une chose: tous le monde souffre des mêmes maux qui se traduisent par cette addiction à l'alcool ou à une personne addictive.

Au moment où j'écris, je viens de me prendre une douche froide:mon mari compte rééllement s'installer chez ceux que je considéraient comme des amis. Je sais que je ne leur en veux pas mais j'ai tout de même un ressentiment d'injustice.
Il va les voir cette semaine....pour en discuter plus amplement.
Ce qui est monté en moi:
1. la peur pour lui alors que je suis consciente que je ne peux rien y faire ( il pourra boire à gogo sans être dérangé et sans déranger...)
2.la peur pour moi face à ma situation professionnelle car les indemnités du "pole emploi" ne sont pas éternelles. Issue d'une famille très très modeste je me suis toujours battue pour être à l'abri du besoin et là, alors que je sais pertinement que certains qui ont des revenus plus modestes sont bien plus heureux au quotidien que moi..j'ai peur.
3. Le ressenti d'abandon définitif de ma personne: je voulais une séparation "temporaire". Juste le temps qu'il se soigne et je m'étais déjà imaginé qu'après, nous ferions, s'il est daccord et si je suis d'accord, une thérapie de couple pour "faire de nouveau connaissance". Mais à l'entendre, on se sépare et point à la ligne.Il a déjà fait l'après!
Je lui ai donc précisé que ce n'est pas lui que je ne veux plus mais que c'est l'alcool....Je m'en suis voulue car j'ai eu l'impression de quémander. Il m'a répondu que comme je le dis moi même, nul ne sait aujourd'hui jusqu'où l'alcool va le mener.
Cette petite discussion m'a coupée les pattes.... je ne sais plus si je dois refaire mon CV ou continuer mes cours (alors que je bossais dessus depuis ce matin). Je pense que je vais broyer du noir tout l'après-midi....et me dire que cela va passer....mais quand??? J'en ai assez de ne plus savoir ce que je veux ou dois faire, dur dur!

Rebecca.

quefaire
Assidu
Assidu

Féminin 09/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment l'aider et ne pas sombrer avec mon fils

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum