Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 5 Enregistrés, 0 Invisible et 16 Invités :: 2 Moteurs de recherche

bruno, cristal, Domi06, luze, mamou

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le Lun 11 Juin - 17:08

Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  J-S le Mar 22 Fév - 10:49

*
*
* Répondre en citant
* Editer/Supprimer ce message
*
*
*

Bonjour, je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir

Message J-S Aujourd'hui à 10:31
Bonjour à tous,

Il y a quelques mois après plusieurs mois de discussion, je suis tomber amoureux d'une MA. Après peu de temps elle m'a avoué sa maladie. Elle a effectué avec mon aide plusieurs sevrages et elle a été une cure qui n'a pas fonctionné. C'est toujours elle qui a voulu y aller, je ne l'ai jamais obligée, mais toujours encourager à s'en sortir. Nous avons beaucoup de projet pour notre futur, mais la maladie est toujours là entre nous à casser à chaque moment nos passions communes qui sont la plongée et la photo. Actuellement elle suit un sevrage de 3 semaines et malheureusement hier elle a consommer de l'alcool à l'intérieur de l'établissement. Je pense qu'elle va se faire attraper sous peu....

On me dira que je n'ai pas de preuves et elle même joue à l'innocente en me disant que je n'ai pas de preuves et m'écrit que je ne crois plus en elle en nous. Je pense que c'est du chantage affectif, mais à nouveau j'en ai pas la preuve.

Elle était au bord de la faillite (se retrouver aux poursuites) et je lui ai proposer d'aménager chez moi... J'y crois toujours à notre histoire d'amour, mais c'est difficile à vivre de voir qqun qu'on aime se détruise. J'ai l'impression qu'elle va faire les mêmes dégâts que lors de sa première cure. Sortir et se prendre cuite sur cuite, parce qu'elle arrive pas à gérer le fait qu'elle a dépenser presque tout son argent et qu'elle n'a pas d'emploi, que sa famille lui a tourner le dos puisqu'ils sont fatigués de ces rechutes. Comme elle dit parfois, elle n'a plus que moi et son chien, moi je lui réponds qu'elle a les cartes en main pour créer son futur et transmettre ces vrais valeurs à sa future famille. Parce que c'est une fille formidable avec un grand coeur, un très grand coeur, elle prête à aider les autres avant de s'aider elle même.

Là je suis devant un dilemme es ce que je téléphone au centre pour leur dire qu'elle est entrain de boire et elle va bien entendu se faire mettre dehors ou c'est le problème du centre hospitalier et le problème de ma copine. J'ai déjà téléphoner lors de sa première cure et il n'avait trouver rien de plus que de m'obliger par mesure de transparence à lui téléphoner pour lui dire qu'ils allaient venir dans sa chambre et le lendemain je devais aller la chercher... J'ai trouver ça dégueulasse qu'en plus de l'avoir dénoncer s'était à moi de la recueillir. En plus au début elle m'en voulait à mort, maintenant elle dit que non mais je pense que cela lui reste sur le cœur.

Je sais que c'est un peu plus que des présentations, mais j'avais besoins de vider mon sac comme on dit... et j'ai trouver ce forum par hasard en cherchant des informations à propos de la laque (oui elle voulait absolument que je lui amène de la laque pour ces cheveux hier soir, je ne sais pas si c'est pour masque l'odeur, réduire le taux d'alcoolémie ou réellement pour ces cheveux si qqun à la réponse merci de la partager), j'ai lu des témoignages qui ont du sens pour moi...

A bon entendeur je vous souhaite une bonne journée et un grand courage que ce soit les codépendant ou que ce soit les MA

Réponse de SHALE:
Bonjour et bienvenue à toi.
Pour ton amie, surtout ne téléphone pas, c'est à elle et au centre de cure de gérer ça, tu ne peux pas intervenir, ça ne ferait qu'empirer les choses et n'apporterait aucune aide.
Ce serait bien que tu ouvres un post dans la partie du forum "entourage", tu trouveras des témoignages qui expliquent comment se comporter avec un malade alcoolique pour l'aider, c'est souvent l'inverse de ce que l'on fait.
Tu peux aussi lire la partie du forum "tout ce qu'il faut savoir", il y a des textes sur l'entourage.
En tout cas, ouvre un post dans "entourage", nous te répondrons là bas, ce sera plus facile.
Pour la laque, en général, les centres de cures l'interdisent car il y a de l'alcool dedans. Il est très difficile de trouver une laque sans alcool.... smiles

Ma réponse à SHALE:

Merci bien je vais copier coller mon témoignages dans la section.

Donc je ne vais pas téléphoner, mais j'ai encore une question: normalement cet après on devait la passer ensemble et elle a décidé d'annuler pour consommer, parce que je pense qu'elle a trouver la faille dans leurs système de contrôle. J'ai répondu à son Texto quand elle me disait qu'elle voulait plutôt rester là bas: ma réponse: je le savais.... sa réponse: pourquoi? ma réponse: Parce que tu as envie de rester seul dans ta chambre avec ton.... sa réponse: Mon? ma réponse: Ordinateur (je n'ai pas osé aller jusqu'au bout de ma pensée) sa réponse: Avec mon? et depuis là je n'ai pas répondu... Shale, peux tu encore juste me donner un conseil que dois je faire....


Dernière édition par J-S le Mar 22 Fév - 19:21, édité 1 fois
avatar
J-S
Assidu
Assidu

Masculin 22/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

* * * Répondre en citant * * * * Re: Bonjour, je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir

Message  J-S le Mar 22 Fév - 11:04

Réponse de SHALE
SHALE Aujourd'hui à 11:01
Lui montrer que tu n'es pas dupe, ce que tu as fait, mais sinon ne rien faire pour lui interdire, c'est elle qui doit gérer seule son alcoolisme et elle seule qui peut décider de s'en sortir, sinon ça ne marchera pas.
Par contre je ne trouve pas trop normal que dans un centre de cure il y ait de l'alcool, en général il est impossible d'en trouver, ils n'utilisent même pas d'alcool à 90°....
A-t-elle un suivi psychothérapique important?
Bon je te répondrai dans entourage, courage à toi!!!
avatar
J-S
Assidu
Assidu

Masculin 22/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  SHALE le Mar 22 Fév - 11:07

Je t'ai répondu en te disant de ne rien faire mais de montrer que tu n'es pas dupe. C'est à elle de décider seule de ne plus boire, sinon ça ne marchera pas.
Je te disais aussi ma surprise de voir qu'il y a de l'alcool dans un centre de cure contre l'alcoolisme, en général il est impossible d'y trouver la moindre goutte d'alcool, même pas d'alcool à 90°.
Je te demandais aussi si elle suivait une psychothérapie?
Alors mon premier conseil, pour le moment lui dire que tu n'es pas dupe mais que tu ne feras rien pour l'empêcher de boire que c'est à elle de gérer sa maladie. Par contre tu ne veux pas partager son alcoolisme avec elle, donc quand elle est sous l'emprise de l'alcool, tu t'éloignes d'elle, tu fais autre chose sans te préoccuper de ce qu'elle pourra dire. Tu lui confirmes que tu l'aimes mais que tu ne veux pas la partager avec l'alcool.
Quand elle est alcoolisée, ne fais rien à sa place, laisse là se débrouiller seule, il faut qu'elle se rende compte que l'alcool l'empêche de vivre. C'est très dur à tenir, mais c'est la seule solution.
Mais on va en reparler au fur et à mesure. Tu peux lire les autres témoignages de l'entourage, tu verras comment certains arrivent à s'en sortir sans trop de casse.
Courage à toi. petits coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Suivi psychiatrique

Message  J-S le Mar 22 Fév - 11:19

Je pense qu'elle n'a pas encore vraiment un suivi psychiatrique, puisque c'est un centre de sevrage d'une durée de 3 semaines. Après son sevrage elle est sensée commencer une psychothérapie en ambulatoire, mais si elle commence à s'alcooliser avant même d'avoir fini son sevrage comme fera t'elle pour assumer sa psychothérapie. Que devrais je faire à ce moment là... la laisser s'alcooliser dans l'appartement et qu'elle ne s'occupe pas de son chien???

J'ai entendu le lâcher prise était important, mais ce n'est pas évident... j'ai lu certains des témoignages sur ce forum, qu'il faut penser à soi, qu'il faut s'éloigner, qu'il faut quitter... mais ce n'est pas évident et c'est vrai que j'essaie de rattraper trop souvent ces manquements...

Beaucoup de personnes de son entourage et quelques personnes de mon entourage, m'ont conseillé de la quitter, mais j'arrive pas à concevoir ceci, c'est une personne tellement merveilleuse et qui veux s'en sortir ou qui croit en se surestimant qu'elle va s'en sortir que tant que l'espoir est là je serais là... mais je dois trouver mon rôle et ma place...

J'ai envie d'aller la voir cet après midi comme s'était prévu, mais elle a d'autres plan pour elle.... que dois je faire, je n'ai pas répondu à son dernier Texto... mais j'ai envie de lui répondre et d'aller la voir... je dois attendre que c'est elle qui aie envie de me voir??? Pas facile de se trouver en compétition avec une bouteille....

avatar
J-S
Assidu
Assidu

Masculin 22/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  SHALE le Mar 22 Fév - 11:29

Tu peux aller la voir mais si elle est alcoolisée tu repars en lui expliquant les nouvelles règles que tu penses mettre en place.
-tu la laisses gérer sa maladie, mais tu ne veux pas la partager avec l'alcool, donc si l'alcool est là, tu vis pour toi, pas forcément en partant mais en faisant des choses pour toi tout seul, même dans la maison, sans t'occuper d'elle.
-si l'alcool l'empêche de faire quelque chose tu ne le fais pas à sa place, elle est malade mais tout de même responsable. C'est à elle de gérer sa maladie et de se rendre compte que l'alcool lui gâche la vie. Elle touchera ainsi plus vite "son fond", ce qui veut dire en alcoologie que l'on est enfin prêt à se faire soigner.
-tu lui précises aussi que tu n'es pas dupe, que tu sais qu'elle boit mais que tu ne la surveilleras plus, elle est grande, elle sait ce qu'elle fait. L'alcoolique adore jouer au chat et à la souris et réussir à boire en pensant tromper tout le monde, ça fait partie de la maladie. Alors elle ne te trompe pas, mais elle se débrouille.
Il y a encore beaucoup de choses mais on en parlera au fur et à mesure.
Je pense qu'une psychothérapie en ambulatoire n'est pas vraiment appropriée pour elle si elle s'alcoolise toujours....
Il lui faudrait un centre de cure qui prenne la maladie alcoolique en charge dans on ensemble, physique, psychologique et social.

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  J-S le Mar 22 Fév - 11:41

Merci pour tes conseils, il est vrai que la dernière fois quand je l'ai empêcher d'avoir de l'alcool à la maison elle a finit par fuir dans un hôtel ou elle s'est alcoolisée de telle manière qu'elle a touché le fond comme elle dit.

Nous avons regarder pour des centres, mais en Suisse cela devient difficile, on nous a dit à l'hôpital suite à sa fugue dans l'hôtel qu'une psychothérapie était nécessaire. L'année passée elle a été dans un des ces établissements spécialisé dans l'alcool, mais ca c'est mal passé puisqu'elle a été renvoyée et elle a eu un grand sentiment d'injustice, puisque d'autres ne s'étaient pas fait attraper et qu'elle oui à cause de ma dénonciation. De plus elle avait payé de sa poche tandis que les autres s'était l'assistance sociale qui avait payé. Dans cet établissement il n'y avait pas de psychiatre, mais que des psychologues et depuis peu ils mélangent les MA abstinent et les MA avec consommation contrôlée.

Il y a un établissement à Nyon, mais qui est hors de prix c'est une clinique privée, c'est pour toutes ces raisons que la psychiatre lui a proposer en ambulatoire. je ne sais pas encore comment tout ça va se passer, mais j'ai un mauvais présentiment. J'ai peur que mon mauvais présentiment sois senti par elle comme un aveu de faiblesse et que je ne croie plus en elle... Il est très difficile de trouver le juste milieu...

J'ai qu'une envie c'est d'aller la voire à 14h00 comme prévu, mais elle veut rester là bas, on avait prévu de regarder un bon film ensembles.... Dois-je lui écrire pour lui demander si elle veut oui ou non me voir?

avatar
J-S
Assidu
Assidu

Masculin 22/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  J-S le Mar 22 Fév - 12:02

Cette attente est interminable pour moi.... je sens qu'elle va m'appeler à midi quand ils ont fini les exercices et je ne sais pas trop quoi lui dire... Je sens que hier elle était alcoolisée, mais je n'ai pas la preuve... donc si s'était faux je me trompais... Comme elle a annulé par Texto notre film qu'on voulait se faire cet après midi, je suis un peu fâché, mais j'ai peur de lui montrer au téléphone de peur de lui mettre la pression... c'est des situations ou on ne sait pas trop quoi faire...

En plus depuis ce week-end je sais qu'elle a peur que je ne l'aime plus alcoolisée.. donc j'ai peur de renforcer ce sentiment en étant mécontant de son comportement... que faire .... que ne faut il pas faire...
avatar
J-S
Assidu
Assidu

Masculin 22/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  SHALE le Mar 22 Fév - 12:09

Il faut que tu arrives à séparer la personne que tu aimes de sa maladie. Tu essaies d'être normal avec elle , comme avec une personne que tu aimes. Mais si tu te rends compte qu'elle s'alcoolise et donc trompe tout le monde, toi le premier, tu lui dis que tu n'es pas dupe, et comme je te l'ai conseillé, tu pars.
Si elle le vit mal, tant pis, c'est aussi une des conséquences de l'alcool.
C'est pour ça qu'il faudrait que tu lui expliques comment tu vois les choses dés à présent.
Où j'ai fait ma cure, il y avait des personnes qui venaient de Suisse, apparemment ça ne posait pas de problème, c'est une cure très dure mais très efficace...C'est au Shale, près de la Rochelle, mais tu as les mêmes cures au Calme de Cabris dans le sud de la France, sans doute plus près de la Suisse ainsi qu'au Calme d'Illiers dans le centre de la France..
Donc en résumé tu te conduis normalement avec elle, mais tu refuses qu'il y ait l'alcool entre vous deux. petits coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  J-S le Mar 22 Fév - 12:28

Merci pour ces conseils, mêmes s'il ne sont pas très facile à mettre en oeuvre quand on est en plein dedans...

Je ne sais pas comment ça marche point de vue des assurances, mais je je pense que les gens qui on été avaient des économies... Pour sa part elle a finit les siennes d'ailleurs elle commence à se culpabiliser par rapport à avoir dilapider son héritage... et sa grand mère lui le reproche ca n'aide pas... Moi même je pense pas pouvoir assumer une clinique privée... Je ne sais pas si tu as plus d'informations sur des aides financière, mais je pense que tu connais plus la France que la Suisse...

Elle vient de m'envoyer un Texto qu'elle m'aimait et lui ai répondu que moi aussi... et elle veut me voir à 14h00 donc c'est bon signe peut être que hier finalement ce n'était qu'un dérapage.... dans une relation normale je demanderait qu'es ce qui s'est passé hier... mais je sais aussi que dans la honte on a tendance à mentir surtout les femmes ;-)... les hommes à se renfermer ou à se fâcher... (d'ailleurs petite parenthèse souvent on entend que le mensonge fait partie de la maladie des MA, mais je crois que c'est plutôt la honte qui nous fait mentir et cela est valable pour tout à chacun et non pas seulement pour les MA) Dois je lui faire part de mon inquiétude par rapport à sa consommation de hier de savoir comment elle a fait pour s'en procurer... dois je la laisser venir sur le sujet? Dois je me taire et peut être rester dans mes incertitudes et mes frustrations... QUE FAIRE....

C'est tellement dur de ne pas savoir si tel ou tel comportement est adéquat... je lit les témoignages depuis ce matin des autres, mais j'ai l'impression de me retrouver dans certaines situations et dans d'autres être seul au monde... Embarassed
avatar
J-S
Assidu
Assidu

Masculin 22/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  cristal le Mar 22 Fév - 13:05

bonjour J-S,juste te dire qu'il faut que tu penses par rapport a toi et pas par rapport a ce qu'elle peut penser.

tu as envie de lui en parler alors fais le.

la seule chose,tu n'insistes pas si tu sens que ça la met mal a l'aise mais tu dois evacuer ce que tu as en toi sinon,cela va te ronger.

je te répond pour le reste un peu plus tard.

Bon courage JS

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  cristal le Mar 22 Fév - 13:43

je reviens vers toi JS pour t'expliquer que ce qui est terrible pour un conjoint de MA c'est de devoir laisser celle qu'il aime se depatouiller seule dans sa maladie parce que c'est le seul moyen pour elle de s'en sortir.

Il est alors horrible de regarder impuissant la lente dégradation de l'être aimée,de ne pôuvoir être que spectateur parce qu'etre acteur n'est bon ni pour elle ni pour toi Crying or Very sad

le malade alcoolique doit se rendre compte PAR LUI MEME que l'alcool detruit tout ,si tu répares ses erreurs,comment veux tu qu'elle se rende compte a quel point cela lui détruit sa vie.

Si mon conjoint avait ramassé mes bouteilles,lavé mes bourdes ou excusé mes ecarts face aux autres,jamais je ne me serai vu telle que j'etais: au bord du gouffre.

C'est en nettoyant moi même mes dégâts,en trouvant moi même la force de depasser ma honte face a ceux que j'avais cotoyé alcoolisée que j'ai reussi a avoir mon déclic et enfin entamé des soins.

Ce n'est pas de l'indifference JS,ce n'est pas non plus de l'abandon
c'est juste la SEULE façon d'aider un malade alcoolique,le laisser gérer seul sa maladie car il n'y a qu'elle qui a la pouvoir de se soigner et pour cela,elle doit etre face a elle même.

De ton coté et pour ne pas sombrer toi aussi,tu dois penser a toi,faire des choses pour toi parce que te voir vivre va aussi lui donner envie de te rejoindre tu comprends??
Si tu es aussi abattu qu'elle,vous allez vous tirer vers le bas mutuellement et ce n'est pas bon

Alors sois près d'elle pour la soutenir mais ecarte toi dès que l'alcool entre en jeu,c'esrt un combat entre l'alcool et elle,tu n'y a pas ta place.

Il faut que tu te renforces de ton coté,que tu sortes avec des amis,que tu vois ta famille,que tu te fasses des plaisirs et que tu penses aussi a TA vie.

je ne sais pas si tu comprends bien ce que nous te disons,c'est très dur au début de l'integrer.
Tu as un texte très bien fait sur "le detachement" au debut de cette rubrique,lis le et surtout,si tu as des questions,n'hésite pas a les poser d'accord??

Courage JS,tu vas sortir de cet enfer et elle aussi si elle se bat pour sa vie

.

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  SHALE le Mar 22 Fév - 15:07

Si tu lui parles de l'alcool qu'elle a pu consommer, tu en parles de manière neutre, sans porter de jugement, sans même lui dire que ce n'était pas une bonne chose. Tu lui dis simplement que tu t'en doutais et que tu l'aideras si elle veut s'en sortir, pas autrement.
Il faut surtout éviter de tomber dans la codépendance qui détruit le conjoint et n'aide pas du tout le malade à s'en sortir...
Je me souviens quand je ne pouvais pas aller travailler parce que j'étais trop alcoolisée, mon mari refusait de prévenir pour moi, il me laissait me débrouiller pour les appeler...Si on devait aller chez des amis et que j'avais déjà trop bu, il y allait seule et me laissait furieuse, mais ça me faisait aussi réfléchir... Tout était comme ça et heureusement qu'il a réagi ainsi.
Par contre quand j'ai décidé, à bout de forces, de faire une cure, il a toujours été là pour me soutenir moralement, car la cure dont je te parle est très efficace, mais très dure...
Pour la prise en charge des cures en France, je pense qu'il y a des possibilités, il faudrait se renseigner en appelant les centres de cure. Si tu es intéressé, je te donnerai les numéros.. Mais là aussi, c'est la même chose, c'est elle qui doit faire toutes les démarches, appeler, remplir les papiers etc.....
Je te souhaite beaucoup de courage, mais c'est possible de s'en sortir, pour ma part ça fait 13 ans que je n'ai pas touché une goutte d'alcool et je suis toujours avec mon mari!! petits coeurs petits coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  J-S le Mar 22 Fév - 17:10

Merci Shale et Cristal pour vos conseils et merci encore pour ta petite phrase Shale je l'ai utilisé et ca a marché "je ne suis pas dupe"... content

Je vient d'aller la voir dans son centre de cure et c'est vrai que j'ai introduit dans la discussion que je n'étais pas dupe de son état hier... elle a dit que s'était un dérapage et qu'il n'y avait pas de vrai raison... Elle a dit que je devais pas m'en faire pour sa sortie...

Quand les MA veulent s'en sortir, y a t'il des rechutes? Si oui je dois garder le programme tel qu'il est prévu... mais que faire dans le cas ou c'est une personne qui vient à la maison? Ou qu'on va chez des amis à elle? Annulé ne pas anulé tel est ma question?

Comme tu dit Shale: c'est à elle de faire les démarches et je pense qu'en Suisse il doit aussi y avoir des moyens... demain je vais à un groupe de conjoint de MA qui est animé par des infirmiers du centre je profiterais pour leurs poser ce genre de question.

Je suis content d'être tomber sur ce site par hasard hier quand je cherchais pourquoi elle m'avait demandé de la laque, mais il semblerait que cette laque soit sans alcool d'après mes souvenirs...

Voilà, je vais continuer à lire les expériences des autres et à tenir le coup dans cette subtilité d'être là pour l'autre mais de pas tout réparer derrière lui et de le laisser se détruire... Embarassed
avatar
J-S
Assidu
Assidu

Masculin 22/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  SHALE le Mar 22 Fév - 17:43

la rechute existe bien sûr, il en faut parfois plusieurs pour aller vers une abstinence solide mais ce n'est pas non plus une fatalité...C'est souvent une soupape qui sert à lâcher la pression avant de repartir de plus belle.
En cas de rechute, le comportement à adopter est le même que pour le MA alcoolisé du début....
Pour les sorties, si ce sont des personnes qui ne connaissent pas son problème il vaut mieux éviter pour le moment.
De même, évite d'avoir de l'alcool chez toi. Si tu reçois et que tu veux en ouvrir pour tes amis, tu jettes le reste dans l'évier....
Mais il vaut mieux ne pas tenter le diable...
Tu ne la laisses pas se détruire, tu la laisses devant l'obligation de prendre conscience que l'alcool la détruit, c'est très différent... smiles

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  Carmin le Mar 22 Fév - 17:46

Il faut garder ce programme.
Il peut y avoir rechute si la personne croit pouvoir se modérer.
Pour les visiteurs c'est plus compliqué, il faudrait qu'ils se soient rendu compte de sa maladie.
Peut-être au début éviter de la mettre en contact avec l'alcool, tant qu'elle ne sera pas stabilisée.
Je n'aime pas trop le fait qu'elle ait minimisé son écart.
Essaie de lui faire la leçon avant d'y aller, quitte à écourter cette visite
avatar
Carmin
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 09/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  SHALE le Mar 22 Fév - 18:21

En y réfléchissant, je pense qu'il vaut mieux éviter toute occasion conviviale de boire de l'alcool pour le moment, elle semble bien trop fragile face au produit.

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  J-S le Mar 22 Fév - 19:17

Merci pour vos conseils.... maintenant je me demande si ce serait une bonne idée de lui montrer ce forum et les conseils que me donnent les personnes ici ou c'est pas un bonne idée qu'elle puisse lire mes messages? Cela appartient il à mon jardin secret ou de voir ce qui m'inquiète et les questions que je me pose peut l'aider à avancer ?

Elle a vécu dans le mensonge et le non dit, donc j'essaie d'être le plus transparent que possible, mais parfois j'ai l'impression de trop lui en dire et du coup elle entend ou comprend autre chose...

bras crois
avatar
J-S
Assidu
Assidu

Masculin 22/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  Carmin le Mar 22 Fév - 19:42

Nous avons connu ça le non-dit qu'on appelle le déni.
Un MA n'aime pas toujours entendre la raison, il ne retient que ce qui l'arrange, pas du tout ce qu'il n'aimerait pas.
L'idée de la mettre en ligne ne me parait pas très bonne, à moins de changer de pseudo et ton origine
avatar
Carmin
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 09/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  J-S le Mar 22 Fév - 20:10

Merci Carmin, mais elle m'a avoué sa maladie assez rapidement dans notre relation et elle n'est pas dans le déni, puisqu'elle a fait elle même les démarches pour aller se soigner 3 fois depuis 2010, mais cette saloperie est plus forte que son désir de s'en sortir...

Quand je parlais du mensonge et du non dit, je parlais dans sa famille, elle a grandit dans le mensonge et le non dit... et moi je suis qqun d'entier et le respect et la vérité font partie de mes valeurs profondes... donc je veux lui montrer qu'il est possible de vivre dans la vérité et le dialogue...

Par contre je ne sais pas vraiment si c'est une bonne idée.... qu'en penses tu Shale.... les autres peuvent aussi donner leurs avis...

ps: C'est vrai Carmin que je vais peut être changer mon lieu pour ne pas lui prêter préjudice, si au cas qqun reconnaitrait la situation... ;-)
avatar
J-S
Assidu
Assidu

Masculin 22/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  cristal le Mar 22 Fév - 20:59

le forum est un sacré soutien pour les MA comme pour l'entourage,je pense que ce serait une bonne aide pour elle car on peut tout dire sans être confronté au regard qui est terrible pour un MA.

MAIS,moi je vois pour le moment TA souffrance et je ne vois pas beaucoup d'aide autour de toi et j'aimerais aussi que tu penses a toi
Ton amie est prise en charge là,elle a de l'aide et il serait sage J-S que tu profites de ce temps où elle est à l'abri pour penser un peu a toi et souffler.

les conjoints de MA ne pensent jamais a eux,leur vie s'articule autour de l'alcoolisme de l'etre aimé et ils s'oublient totalement Crying or Very sad
je suis très contente que tu ailles voir ces associations pour l'entourage,que tu te confies aussi ici pour te renforcer et te libérer un peu de ce poids énorme qui pèse sur tes épaules.

Tu as besoin aussi de respirer,de voir du monde pour toi,c'est important aussi pour la suite.

apprend la maladie pour aider ton amie mais aussi et surtout pour ne pas te laisser atteindre a ton tour en restant dans la co-dependance

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  SHALE le Mar 22 Fév - 21:05

Pour le moment, je pense qu'il vaut mieux que tu restes sur le forum et que tu l'aides à partir de ce que nous pourrons te dire sur la maladie alcoolique et le rôle de l'entourage.
Je connais un alcoologue qui dit qu'il soigne souvent mieux les malades en parlant avec leur conjoint et en aidant ces mêmes conjoints à savoir quel comportement adopté avec un MA.
Si ton amie veut aller sur un forum ce qui peut être aussi une bonne idée, il y en a d'autres sur le net, elle peut en prendre un autre. Tu as aussi le droit d'avoir ton jardin secret, sans que ce soit des mensonges. Tu n'as aucune obligation de lui dire que tu vas sur un forum ou dans des associations pour apprendre comment fonctionne un MA.
Bisous

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  J-S le Mar 22 Fév - 21:42

Merci Shale, il est vrai que j'essaie d'avoir le moins de secret entre nous deux.... il est aussi vrai que je fait beaucoup de choses en regardant pour elle, mais c'est elle qui m'a parler de cette réunion qui a lieu tous les jeudis et qui m'a conseillé d'y aller... je pense qu'elle est consciente des difficultés que je rencontre et qu'on rencontrer son entourage...

C'est ça qui est difficile elle m'aide à avoir un soutient, mais ne s'aide pas elle même...

C'est aussi pour cela que je me retrouve pas forcement dans les situations de certains ou le MA est dans le déni ou ne veut pas réellement s'en sortir... je suis plutôt dans la situation d'impuissance devant une personne qui veut s'en sortir, mais qui a tellement de casseroles dans son passé qu'il n'est pas facile de s'en sortir... Elle n'est pas dans le déni, elle veut s'en sortir... et je veux juste la soutenir en essayant de ne pas la mettre dans un situation trop confortable par ma compréhension de sa situation et dans une situation d'infantilisation... mais c'est pas évident de trouver ce juste milieu... Embarassed
avatar
J-S
Assidu
Assidu

Masculin 22/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  cristal le Mar 22 Fév - 21:50

tu vas y arriver J-S,c'est un peu nouveau tout cela pour toi,je veux dire,la façon dont il faut réagir avec un MA,on ne peut pas le savoir si on en parle pas avec des personnes qui connaissent parfaitement la maladie.

pose toutes les questions que tu veux ici,tes doutes,tes angoisses,tes questionnements,nous te repondrons du mieux que nous pourrons.

la seule chose a retenir c'est : ne plus la materner,ne plus reparer ses erreiurs,la laisser gerer sa maladie tout en étant a l'ecoute .
Se detourner face a l'alcool,ne pas entrer dans son jeu et ne pas entrer dans sa maladie.

Du dialogue aussi,si elle y arrive,parle avec elle,c'est important

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  SHALE le Mar 22 Fév - 21:56

Je sais que ce n'est pas facile, mais avec l'amour que tu lui portes, tu devrais peu à peu arriver à trouver un équilibre.
Il faudrait surtout qu'elle soigne les causes de sa maladie, l'alcoolisme n'en est que le symptôme. Les causes se situent dans la toute petite enfance et il faut travailler ça en psychothérapie de groupe ou individuelle, mais sans avoir bu, sinon la parole est faussée.
Il doit exister en Suisse aussi des groupes de paroles pour MA? Ce serait intéressant pour elle d'y aller en plus de sa psychothérapie ambulatoire...
Tu peux aussi lui imprimer des textes de la partie "tout ce qu'il faut savoir" pour les lui faire lire, ça aussi c'est de l'aide. smiles petits coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  J-S le Mar 22 Fév - 23:23

Hello, je lui ai envoyé ton petit rappel sur THP.... je comprend mieux pourquoi la consommation contrôlée ne peut pas fonctionner, mais en ce moment Suisse c'est la nouvelle mode de certains établissement... Mon amie veut l'abstinence totale et donc a je pense comprit ou connait ceci, mais je lui ai envoyé comme rappel.... Je pense peut être aussi lui envoyer ton propre témoignage Shala, mais je veux déjà voir comment elle va réagir à cet email avec le THP...

Voilà pour cette nuit je vais aller me coucher en étant soulagé d'avoir trouver certains éléments de réponse sur ce forum... Merci encore à tous ceux qui ont prit le temps de me répondre...

Bonne soirée à tous content
avatar
J-S
Assidu
Assidu

Masculin 22/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis amoureux d'une alcolique qui croit vouloir s'en sortir et qui va s'en sortir

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum