Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 12 Invités :: 2 Moteurs de recherche

bruno

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

j'ai tellement peur pour mon frère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

j'ai tellement peur pour mon frère

Message  mariposa le 15.09.10 16:09

Bonjour à tous,

Je lance aujourd'hui une bouteille à la mer en espérant que l'un d'entre vous puisse m'aider. Voilà, mon frère est alcoolique, dépressif, surendetté, sans emploi, il a perdu également sa conjointe (séparation) et ses enfants ont maintenant peur de lui, sont dépassés par les évènements. Il était dans un état pitoyable en raison de l'alcool et de la dépression. Il avait été hospitalisé un mois auparavant, mais s'était fait éjecté du centre de cure pour non respect du règlement. Mon frère est une personne très cultivée, qui a toujours travaillé dans le secteur médico-social à des postes à responsabilités, et donc connaît toutes les ficelles, tous les discours notamment en ce qui concerne les conduites addictives. Depuis son arrivée parmi nous, nous avons pris contact avec un médecin addictologue, (il a fait un sevrage par lui-même), avons assisté à des réunions de MAB. Le problème est qu'il ne reconnaît toujours pas son alcoolisme. Pour lui, son problème est avant tout la dépression. Il boit depuis plus de 6 ans maintenant, s'énivre à ne plus savoir où il est, qui il est, en mélangeant en plus les médicaments (anxio + antidépresseurs). Depuis juillet, il a réussi à se sevrer, voulant nous persuader qu'il n'est pas alcoolique, qu'il peut arrêter lorsqu'il le veut. Or, depuis une semaine il a replongé. J'ai tout essayé avec lui, la compréhension, la douceur, la fermeté (mes parents ont 80 ans et ils n'en peuvent plus). Je ne sais plus par quel bout prendre le problème. Bien évidemment, il ne m'a pas dit qu'il avait replongé. Comment puis-je aborder cette rechute avec lui, sans le stigmatiser, sans qu'il est l'impression que je ne le juge ? Je finis par douter de tout. Est-il vraiment alcoolique ou est-ce véritablement la dépression qui l'entraîne vers l'alcool. Il ne veut pas entendre parler d'un centre de cure. Aujourd'hui, je suis fatiguée des ces luttes incessantes, je sais que la guérison et la volonté ne peuvent venir que de lui-même et que sans cela c'est voué à l'échec. Merci de m'aider à voir plus clair. Bon courage à toutes et à tous et merci d'avance pour votre soutien et votre réponse
avatar
mariposa
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai tellement peur pour mon frère

Message  cristal le 15.09.10 16:55

bonjour Mariposa et bienvenue sur Onsaide

pour commencer a te repondre,je vais juste prendre une phrase de ton post
Le problème est qu'il ne reconnaît toujours pas son alcoolisme

voilà,tout est là,tant qu'il sera dans le deni,tu ne pourras rien faire pour l'aider
Un malade alcoolique doit se soigner pour lui et pour cela il faut qu'il accepte sa maladie ce qui n'est pas son cas

rien ne pourra le forcer a se soigner et d'ailleurs,il ne le faut pas car tout doit venir de sa propre initiative.
Colère,tendresse,menace,supplication ne changeront RIEN a sa maladie sinon le mettre plus mal parce qu'il NE PEUT PAS s'arreter seul

il ne peut helas pas cesser de boire juste parce qu'il le veut(et le veut il d'ailleurs??),l'alcool a detruit l'harmonie de son cerveau qui ne peut plus fonctionner sans alcool sauf avec des SOINS.

Mariposa,tu attends des reponses a tes questions alors voici:
- tu n'abordes pas le sujet alcool si il ne le souhaite pas
-tu ne lui fais pas de reproches mais tu ne repares pas non plus les erreurs commises a cause de l'alcool
- tu peux eventuellement lui glisser qqs docs sur l'alcoolisme mais sans lui en parler,il les lira mais seul
- tu es là si il souhaite aborder le sujet mais tu ne vas pas au devant de lui
-tu ne l'aides pas ds ses demarches quotidienne,il faut qu'il se rende compte qu'il est entrain de tout perdre a cause de l'alcool ,c'est le seul moyen pour qu'il reagisse

ce qui est terrible pour l'entourage c'est qu'il ne peut,ne doit rien faire et ce sentiment d'impuissance vis a vis d'un etre aimé est un calvaire quotidien

n'hesite pas a poser des questions mariposa,nous sommes là pour t'ecouter et te guider.

Autre chose tres importante: il faut que tu te detaches de la maladie de ton frere qui est entrain de prendre toute la place ds ta vie Tu as TA vie a mener mariposa et ce n'est pas celle de son frere ok??

bon courage

PS: j'ai remplacé le non de l'association des anciens buveurs par MAB,nous ne les nommons pas ici
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai tellement peur pour mon frère

Message  vola le 15.09.10 16:57

bonjour et bienvenue Mariposa,
Je comprends ton désespoir mais malheureusement, aucune aide efficace n'est envisageable tant qu'il sera dans le deni de sa maladie. C'est dur de comprendre cela. Ton frère malgré tout l'amour que tu lui portes doit toucher son fond pour pouvoir un jour rebondir mais pour le moment, c'est l'alcool qui est maître de la situation.
Quand j'étais dans cette situation, j'ai du accepté mon impuissance sinon j'allais laisser ma peau et j'allais sombrer avec lui.
Je te suggère d'aller aux groupes de parôles pour l'entourage pour comprendre la maladie et trouver des outils indispensables afin de pouvoir se détacher de la maladie et non de ton frère, j'insiste bien la dessus . Pour le moment, il me semble que tu vas mal, tu n'es pas en mesure de pouvoir aider ton frère.
Je te recommande de prendre soin de toi et de concentrer uniquement sur toi. Bon courage "papillon".

vola
Admin

Féminin 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai tellement peur pour mon frère

Message  mariposa le 15.09.10 17:21

Merci à vous deux pour vos réponses. Cela me fait chaud au coeur de pouvoir parler un peu à des personnes qui ont connu des situations similaires. Désolée pour le sigle de l'association, je ne savais pas qu'il ne fallait pas les nommer. Je ne sais même pas si je dois faire "répondre" ou "nouveau" pour vous répondre, car je ne suis pas habituée aux forums. En tous les cas, oui, je sais que je dois penser à moi et à ma petite famille, mais je dois aussi aider mes parents car pour eux la situation est très difficile à vivre, d'autant plus à leur âge. Mon frère vit chez eux désormais et ce n'est pas évident. Ma mère est en train de sombrer dans la dépression. On se sent tellement impuissant face à cette maladie et j'imagine que pour les personnes atteintes, cela doit être aussi une telle détresse, une telle souffrance. J'espère de tout coeur qu'il prendra la mesure de cette destruction, mais c'est dur de se dire qu'il faut attendre que la personne ait touché le fond ! Je l'aime tellement mon grand frère !
avatar
mariposa
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai tellement peur pour mon frère

Message  vola le 15.09.10 17:46

Tu as bien fait, c'est répondre qu'il faut clicker pour poursuivre la discussion.

Je comprends que la situation est difficile pour tes parents vus leurs âges et leur proximité par rapport à lui. Il ne leur incombe pas d'assumer ce problème qui est propre à leur fils.C'est dur de leur faire comprendre cela.
Je pense que le fait d'habiter chez ses parents le conforte bien. Pour moi, cela ne l'aide pas à vouloir se soigner car il est sait très bien que ses parents et sa soeur seront toujours pour faire les choses à sa place, pour subvenir à ses besoins. En essayant de l'aider de toutes vos forces, tout le monde souffre car il y a trop d'affect en jeu et cela je pense que le MA le comprends bien et en joue. C'est là que le détachement est nécessaire. J'étais obligé de changer d'attitudes vis à vis de mon conjoint tel que ne pas accepter toutes ses caprices, de poser mes limites, refuser d'assumer ses propres responsabilités et surtout se faire respecter.
Bon courage à vous

vola
Admin

Féminin 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai tellement peur pour mon frère

Message  Discus le 15.09.10 18:32

mariposa a écrit: Pour lui, son problème est avant tout la dépression.
.......
Est-il vraiment alcoolique ou est-ce véritablement la dépression qui l'entraîne vers l'alcool.

Bonsoir Mariposa,

Soit la :hello: sur onsaide,

Tu n'es plus seule et tu es sur ce post qui t'appartient chez Toi ami
Alcool et dépression sont liés chez le MA, c'est à dire que le MA 'cache', 'surmonte' une dépression latente à l'aide de l'alcool.
Toutefois le problème est bien là, car l'alcool est un puissant dépresseur ce qui ne fait qu'aggraver la situation. L'alcool seule ne procurant plus le 'mieux' être du départ s'en suit
l'adjonction de médicaments.
Or tout le monde le sait alcool et médicaments ne font pas bon ménage.
Si ton frère est cultivé et bosse dans le médico social il doit savoir cela, ou tout du moins être parfaitement capable de le comprendre.
Le problème c'est qu'il ne veut pas l'entendre ainsi puisque dans le déni.
Suit les conseils des amies et protège Toi Mariposa, tu n'as pas à porter les faits de frère, aussi adoré soit il...

Bisous
petits coeurs

Discus
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 13/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai tellement peur pour mon frère

Message  SHALE le 15.09.10 18:59

J'ai le sentiment que grâce à l'alcool, ton frère est revenu là où il a toujours voulu être, chez tes parents!!! Je me trompe peut-être, mais être dans le déni de l'alcool et se dire dépressif pour pouvoir se faire plaindre et aider par ses proches, c'est un fonctionnement très enfantin, tout au moins immature.
Le mieux serait qu'il se fasse aider, mais tant qu'il n'est pas conscient d'être alcoolique, ça ne servira à rien. Ce n'est pas un hasard, s'il s'est fait virer de la cure, il aurait du là, toucher du doigt son problème alcool!!!! Crying or Very sad
Pour le moment, ne parle pas alcool ni dépression, laisse traîner des papiers que tu peux trouver sur internet, même sur ce site dans la partie "tout ce qu'il faut savoir". Ne fais rien à sa place, laisse le se débrouiller pour régler ses affaires, papiers ou autre....Essaie d'expliquer à tes parents tout ça, même si ce n'est pas facile. Plus vous allez l'entourer, moins il aura envie de se soigner!!!!
Courage à toi et n'hésite pas à venir nous parler!!! petits coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai tellement peur pour mon frère

Message  FLOH le 16.09.10 6:14

Bonjour et bienvenue à toi Mariposa,

L'essentiel quand on se trouve dans une telle situation est de pouvoir parler encore et encore pour se liberer de sa souffrance face à la maladie.
N'hésites pas, ici tu vas trouver doucement de l'aide et de l'attention baiser
avatar
FLOH
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai tellement peur pour mon frère

Message  mariposa le 16.09.10 9:17

Bonjour à tous,

Je vous remercie du fond du coeur pour vos réponses, cela me fait du bien de voir que je peux enfin parler en toute liberté. En lisant vos réponses, je me rends compte que j'ai déjà commis quelques "bêtises" (régler ses dettes, fais les démarches administratives à sa place...). J'ai lu tout ce que ce site merveilleux (félicitations à ceux qui l'ont crée et à ceux qui l'alimentent quotidiennement) proposait. "tout ce qu'il faut savoir" est une rubrique très intéressante et instructive, j'ai appris énormément de choses. Je ne savais pas non plus que l'on pouvait devenir co-dépendant. Je vais donner les photocopies à mes parents, en espérant qu'ils puissent comprendre. De toute manière, j'en discuterai avec eux. Demain, mon frère a rendez-vous chez l'addictologue, je pense qu'il va lui dire qu'il ne veut pas de la cure et des groupes de soutien, il préfére la thérapie individuelle. J'espère qu'il osera aborder avec lui le fait qu'il a reprit de l'alcool. Je voudrais vous poser une question, est-ce qu'une personne MA peut devenir abstinente sans passer par une cure et les groupes de soutien ? Est-il possible de s'en sortir par un simple suivi individuel ? En ce qui me concerne, j'ai pris RDV avec mon médecin pour lui parler de tout cela simplement pour évacuer et me protéger. J'ai l'impression de parfois perdre pied, car j'ai une situation familiale personnelle qui n'est pas simple non plus (conduite addictive du conjoint également, mais pas l'alcool) et tout gérer en même temps, plus mon travail et le quotidien. Enfin, j'ai bien compris qu'il fallait que je prenne soin de moi. Aussi ai-je décidé que samedi après-midi, je prends du temps pour moi (je vais me faire masser) et le soir, j'emmène ma petite puce au cinéma voir "samy" (dessin animé). Bonne journée à tous. remerciements
avatar
mariposa
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai tellement peur pour mon frère

Message  Discus le 16.09.10 9:49

Bonjour Mariposa,

wouhou super ce que tu as mis et mets en place pour Toi super
Pour ce qui est de s'en sortir, la cure n'est pas une obligation, j'ai pour ma part connu le servage seul à la maison sans suivi (à déconseiller fortement puisque dangereux) et le sevrage en ambulatoire, suivi de MAB, psy et alcoologue.
Oui c'est possible de s'en sortir seul(e) mais plus aisé avec de l'aide qu'il ne faut pas hésiter à solliciter (des pros sont là pour cela)
Tout est possible du moment où cela vient du malade, et qu'il le fait pour lui et non pour les autres.
petits coeurs petits coeurs

Discus
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 13/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai tellement peur pour mon frère

Message  TEX le 16.09.10 10:16

Bienvenue sur Onsaide Maripola.



Je finis par douter de tout. Est-il vraiment alcoolique ou est-ce véritablement la dépression qui l'entraîne vers l'alcool.

De qui la poule ou de l'oeuf?

C'est une question que j'ai maintes fois abordées avec médecins, alcoologues ou psy sachant que l'alcool est un dépresseur, les anxio également mais que ces "béquilles" peuvent nous "enfoncer" ou nous "aider" à survivre un moment.
C'est mon cas, je suis MA et non encore sorti d'affaire.
Sorti du déni il y a 15 ans avec des périodes d'abstinences, cures et sevrage individuels aussi il faut savoir que nous ne sommes pas égaux.
Ni devant la vie ni devant l'alcool.

Ceci dit, bonne journée. petits coeurs
avatar
TEX
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai tellement peur pour mon frère

Message  cristal le 16.09.10 13:23

c'est bien que tu ais trouvé des textes qui te parlent mariposa,le problème est bcp plus facile a aborder lorsque l'on sait de quoi on parle
personnellement,je n'ai pas fait de cure et je m'en suis sortie grace a ce forum et a un alcoologue mais je n'etais pas ds la dependance physique qui demande un sevrage plus suivi.
Ton frere fera le point avec son addictologue qui etabliera avec lui la therapie la plus adaptée a son cas,c'est dejà un grand pas qu'il aille en voir un

maintenant Mariposa,pense a toi et a ta vie,il n'y a personne d'autre que toi qui peut la vivre alors ne la laisse pas passer surtout et concentre toi sur ton bien etre d'accord??

Donne les documents a tes parents et explique leur qu'ils ne peuvent rien faire pout aider ton frere,qu'il ne faut surtout pas qu'ils se laissent embarquer ds la maladie

tu as un texte tres interessant aussi sur le "detachement" au debut de cette rubrique,il est important de savoir ce que c'est pour reussir a l'appliquer et ainsi se proteger du mal que procure l'alcool sur l'entourage

pose toutes les questions que tu veux ici mariposa,il n'y a jamais de question bete ou enfantine,alors dis tout ce que tu veux ok??

bon courage
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai tellement peur pour mon frère

Message  Carmin le 16.09.10 13:34

mariposa a écrit:il préfére la thérapie individuelle. est-ce qu'une personne MA peut devenir abstinente sans passer par une cure et les groupes de soutien ? Est-il possible de s'en sortir par un simple suivi individuel ?
La thérapie individuelle ne marche qu'avec des sujets qui ont bien compris que l'abstnence est la seule solution, s'il est toujours dans le déni ça ne marchera pas au risque de le voir aller encore plus profond.
Pour la deuxième question c'est oui mais les résultats positifs sont très rares.
avatar
Carmin
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 09/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai tellement peur pour mon frère

Message  SHALE le 16.09.10 13:49

Dans le cas de ton frère, une cure me semblerait être la meilleure solution, mais s'il est dans le déni de son alcoolisme ni cure ni quelques soins que ce soit ne sera utile, il fera tout pour prouver que ça ne sert à rien.
Il faut qu'il touche son fond, comme on dit en alcoologie pour se rendre compte que l'alcool l'empêche de vivre, c'est pour ça aussi, qu'il ne faut rien faire à sa place, pour qu'il s'aperçoive plus vite de tout ce que l'alcool lui ôte dans la vie....
Courage à toi et gros bisous

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai tellement peur pour mon frère

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum