Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 22 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 21 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chiffounette

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

ma mère, maman

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ma mère, maman

Message  béatrisse1 le 10.01.09 9:40

Alors là j'annonce direct la couleur ! je vais encore vous gonfler avec mes histoires de famille. N'empêche que c'est un peu beaucoup un appel à l'aide .
Je ne reprends pas toute l'histoire mais de retour de la montagne j'ai retrouvé maman (qui avait fort bien survécu sans moi) .
Lundi soir, de retour de ma première journée de boulot je m'inquiétais de l'absence de X (parti chez sa grand mère vers 17 h, il était 21 h...) . Le téléphone sonne : c'est le médecin (qui a fini ses tournées par ma mère...un vrai généraliste dévoué celui là ! ne compte pas ses heures, un homme très bien)
Il me dit sa perplexité : "elle n'a rien, elle se plaint de vertiges mais non, de chutes ...mais sa tension est bonne, de douleurs dans la nuque ...etc. je ne comprends pas"
Je me bagarre contre moi même , je refuse d'aller la voir et je dis à X de la laisser (pas question d'aller m'installer pour la nuit...ça sert à rien)
Je ne vous dis pas la culpabilité ...
Lendemain matin la voisine m'appelle en me disant " j'en peux plus, on a failli se battre pour qu'elle n'appelle pas le samu (c'est sa nouvelle manie) , je peux pas assumer " (la voisine a accompagné sa mère alcoolique jusqu'à la fin et là forcément ça la secoue )
Jeudi soir mon fils me dit qu'il a trouvé maman avec de la vodka , et s'est permis de lui dire de ne pas en prendre
Avec Bill nous étions très sombre . La vodka c'est purement et simplement du suicide : mama, pèse 38kg...vous voyez l désastre d'un verre d'alcool...
Après avoir géré de loin je suis allée la voir hier soir . Elle était sobre mais dans un état de faiblesse épouvantable . J'ai cherché partout, pas la trace de la moindre bouteille d'alcool . J'en conclus qu'elle l'a finie ou vidée et qu'elle est partie (en pleine nuit par moins 7 ...) la jeter.
J'avoue ne plus savoir que faire . Mon frère arrive lundi et je crains les altercations entre eux qui se terminent toujours très mal .
Donc je risque d'en avoir gros sur la patate dans les jours qui viennent . Merci de vos conseils, j'ai la tête vide
avatar
béatrisse1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  Malau le 10.01.09 9:57

Bonjour Béa,

Il y a beaucoup de détresse, d'impuissance aussi dans ton message. Et oui, c'est surement ces sentiments que nous donnons à notre entourage.

Tu as déjà tant fait, que faire de plus ? si tu lui écrivais en lui disant tout ce que tu vis de l'extérieur, tout ton ressenti. Peut être que ça n'avancera rien, mais au moins toi tu te sentiras mieux.

Quant à la vodka, ben avec du soda, ça passe tout seul et c'est un alcool blanc, très privilégié par les femmes car il laisse moins d'odeurs.

baiser


Dernière édition par Malau le 10.01.09 20:57, édité 1 fois
avatar
Malau
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  hoedic le 10.01.09 15:16

Tant qu'elle n'aura pas décidé, tu ne pourras pas faire grand chose.

As tu déjà essayé de laisser trainer des plaquettes d'informations sur l'alcool ?

Bon courage et à quand tu veux pour vider ton sac ;)
avatar
hoedic
Admin

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  Lisa le 10.01.09 15:47

Beatrisse, ne crains pas de nous gonfler va! ;)

J'imagine bien ta culpabilité... en plus avec la voisine qui s'y met aussi!
Mon avis, c'est que cette voisine doit elle aussi mettre ses limites, et ne pas se sentir "responsable" de ta mère. Ta mère, malgré qu'elle boive, malgré tous les bobos dont elle se plaint, ben elle est adulte!

Jusqu'à présent, je n'avais pas bien compris que ta mère avait vraiment un problème alcool... or d'après ce que tu dis, sa consommation semble à la fois régulière et excessive...
Là non plus ce n'est pas à toi à t'en occuper, tu as ton abstinence à gérer, et prendre en charge une MA (surtout ta propre mère) serait vraiment dangereux je pense.
Alors comme Hoedic, je dirais de déposer chez elle mine de rien des infos sur la maladie alcoolique, sur les méfaits d'une consommation excessive.
Tu peux également lui dire que tu as remarqué son problème alcool, mais que tu ne peux pas l'en sortir car c'est à elle et à elle seule de décider de se soigner, en commençant par en parler à son généraliste ou à un autre professionnel de son choix.

J'ai l'impression que ta mère a très bien senti les distances émotionnelles que tu as mises avant ton départ à la montagne, et elle est occupée à mettre le paquet pour essayer de renverser la vapeur! :suspect:

Courage Béatrisse, te laisse pas piéger ni bouffer!
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  Invité le 10.01.09 16:08

Je pense qu'elle sent qu'effectivement elle ne parvient plus à faire de toi ce qu'elle veut et que elle reagit de maniere desespérée

A t elle les moyens d'avoir un suivi a domicile ? peux tu mettre en place un système ou des gardes malades passent une à 2 fois par jour pour s'assurer que tout va bien ? cela permettrait de la suivre mais aussi toi de rester (un peu) extérieure et de n'y aller que quand toi tu le decides

Courage Bea

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  Moonia le 10.01.09 16:23

Comme Chris, je pense que tu devrais tenter un suivi par une personne extérieure.
D'une part tu pourrais avoir un compte rendu de la situation telle que vue par cette personne et d'un autre coté ça te soulagerait (.....la voisine aussi..... Rolling Eyes )

Elle arrive a te culpabiliser... affraid attention, ne rentre pas dans son jeu!!!!

Gros bisous

_________________
*Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce que l'on possède.*
avatar
Moonia
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  béatrisse1 le 10.01.09 19:27

merci plein de vos réponses .
C'est incroyable ..la vie, le corps . Moi qui suis un bloc de bonne santé depuis deux jours j'ai des sortes de palpitations , je me sens secouée comme une cloche . sans doute à l'intérieur de moi la bataille fait rage mais ...je peux vous rassurer sur le plan de la cupabilité , elle peut être forte mais pas au point de me faire bouger de mes convictions : je joue plus.
Vous avez raison, elle met l'énergie du désespoir à me "retenir", me ré-embarquer dans sa galère .
Je ne veux plus y mettre un orteil et Bill, X et Y partagent mon point de vue . Donc je reste solidement plantée sur mes courtes papattes.
Dès que mon frère sera là (c'est lui maintenant qu'elle affole au téléphone en lui disant qu'elle ne peut plus marcher ...) on va faire les démarches pour qu'elle ait une aide à domicile, j'en ai parlé avec lui et avec elle.
Elle continue sa grève de la faim et à midi gavée de deux tranches de saucisson et d'une tranche de pain "oups" elle a fait tomber sa part de galette " je suis maladroite, je ne vaux plus rien " (tsoin tsoin).
Je lui ai dit fraîchement que son poids allait bientôt justifier une hospitalisation avec perf et tout ...
Nous en sommes restées là .
Et puis vous avez raison je vais mettre sur du papier (que je lui donnerai ou pas peu importe) le gros paquet de larmes, de sang d'encre, de nuages, de terreurs, mais aussi les belles éclaircies, qui ont émaillé mon chemin.
A plusssssssssss tirer la langue
avatar
béatrisse1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  SHALE le 11.01.09 17:57

Ce n'est pas facile ce que tu vis, car la culpabilité sera toujours là, quoique tu fasses et ta mère le sait bien....
Il me semble qu'il faut effectivement faire intervenir un tiers dans cette histoire, une garde à domicile, si elle est d'accord, tu peux aussi lui proposer une cure ambulatoire, elle aura des infirmiers alcoologues qui passeront régulièrement faire le point avec elle et parler de son problème, ce serait la meilleure solution.
On va y réfléchir avec toi et compte sur nous pour te soutenir....
gros bisous baiser

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  hoedic le 11.01.09 19:17

Mieux vaudrait effectivement faire intervenir une tierce personne extérieure à la famille ainsi elle ne pourra pas faire de chantage affectif et faire peser directement le poids de la culpabilité.

La mienne de mère me menace aussi de faire une grève de la faim... 🇳🇴
avatar
hoedic
Admin

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  béatrisse1 le 12.01.09 7:06

Oh shale, l'idée même de parler d'alcoolisme fait exploser littéralement ma mère . J'en ai parlé franchement deux fois avec elle et ça a été épouvantable . Elle s'est transformée en chat sauvage, toutes griffes dehors.
Remarquez c'était du temps où je n'avais pas coupé le foutu cordon.
On va déjà commencer par l'aide à domicile
Maman est totalement dans le déni .
Mais je ne me décourage pas. Je me dis lucidement "ça passe ou ça casse".
avatar
béatrisse1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  béatrisse1 le 14.01.09 23:51

Depuis samedi dernier maman n'a pas touché un vere d'alcool . Et mon frère veille au grain . Ca me soulage . Les dîners sont très calmes, le fait de ne boire que de l'eau ne semble priver personne. On parle ...surtout on s'écoute.
J'ai mis de côté tout espoir pour maman . Je ne cherche même pas à imaginer demain mais comme aujourd'hui va ...c'est déjà bien .
Je suis fatiguée par un énorme rhume. Et à l'heure qu'il est je rêve de ma couette ...c'est un rêve très réalisable
Bonne nuit
avatar
béatrisse1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  cristal le 15.01.09 10:14

coucou bea,fais attention a ne pas trop t'investir dans l'alcoolisme de ta mère Rolling Eyes
Inconsciement,tu luttes avec elle et ça t'epuise,n'oublie pas que dans l'histoire,c'est TON combat que tu dois mener et pour bien le faire,il faut que tu sois 100% concentré sur toi.C'est super que ta mère n'ais pas bu,pour l'instant,c'est du positif mais qd elle va reprendre le verre(parce que tu t'en doute n'est ce pas??)comment vas tu te sentir??comment vas tu le ressentir??Je sais que tu pratiques de mieux en mieux le detachement mais il y a certaines situations qui touchent malgré tout alors PROTEGE TOI baiser baiser baiser
C'est bien en tout cas que ton frere soit là pour prendre un peu le relais,profites en pour "lacher prise"et ne penser qu'a toi petits coeurs petits coeurs Se ressourcer est vital pour obtenir une abstinence heureuse baiser
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  béatrisse1 le 17.01.09 8:21

Bilan de la semaine ...plutôt positif sauf que mon frère - qui fait le mariole par moments - a acheté du cabernet qu'il lui sert dans un dé à coudre. Autrement dit, c'est de la pure frustration et je sais qu'après son départ ça va repartir . Franchement je ne me mêle pas, mais de là à dire que je n'y pense pas...non!
La seule chose que je fasse c'est de la retrouver le soir en manifestant du plaisir ...j'espère qu'elle y est sensible . C'est quand même dingue que l'on en soit à cette forme de conditionnement style chien de Pavlov : tu bois , je suis glaciale et indifférente ; tu bois pas, je t'embrasse tendrement ...
Que de temps perdu.
avatar
béatrisse1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  SHALE le 17.01.09 20:57

Béa, c'est lui dire que tu l'aimes elle mais que tu ne veux pas la partager avec l'alcool, c'est tout simplement ça.... baiser

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  Malau le 17.01.09 21:38

Béa, si je peux me permettre, juste te dire fais attention, là tu es complètement dans la co-dépendance. A voir, surveiller, observer chacun de ses gestes, de ses actes, de ses mots. Tu t'oublies là ! Ok c'est ta maman, je comprend bien ton soucis, mais faut pas tomber dans l'excès inverse. Juste que tu y penses ;)

En attendant, ça a dû te faire beaucoup de bien de passer une soirée comme ça avec elle. Je suis certaine qu'elle fait la différence baiser
avatar
Malau
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  béatrisse1 le 18.01.09 9:33

Oui tu as raison malau je suis dans la co dépendance, mais je le sais, ce qui fait une petite protection.
Et la surveiller elle c'est une façon de ne pas me surveiller moi ...
Pour tout dire j'ai très peur qu'elle nous quitte. Je suis incapable de mesurer le cataclysme que ça produirait ( produira!) sur moi, sur X et Y .
J'ai envie de retarder ce moment du départ. Même si je suis grande maintenant et que la petite fille en moi ne peut plus depuis longtemps demander aide et protection à sa maman.
C'est bien compliqué tout ça .
avatar
béatrisse1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  Malau le 18.01.09 9:43

béatrisse1 a écrit:Oui tu as raison malau je suis dans la co dépendance, mais je le sais, ce qui fait une petite protection.
Et la surveiller elle c'est une façon de ne pas me surveiller moi ...
Pour tout dire j'ai très peur qu'elle nous quitte. Je suis incapable de mesurer le cataclysme que ça produirait ( produira!) sur moi, sur X et Y .
J'ai envie de retarder ce moment du départ. Même si je suis grande maintenant et que la petite fille en moi ne peut plus depuis longtemps demander aide et protection à sa maman.
C'est bien compliqué tout ça .

Ce n'est pas compliqué Béa, ça se comprend, le besoin de se sentir aimé tout simplement !

La peur de la mort, de plus de la mort d'un très proche, ça fait toujours peur, c'est normal. Mais en même temps, tu te mets une pression pas possible là. Et elle peut de la même manière exercer une forme de chantage sur toi, inconsciemment bien sur !

Cette peur là, il serait bien que tu bosses dessus avec ton psy, ça te ferait du bien d'en parler, de t'en libérer ;)
avatar
Malau
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  Moonia le 18.01.09 11:00

Oui tu as raison malau je suis dans la co dépendance, mais je le sais, ce qui fait une petite protection.
Et la surveiller elle c'est une façon de ne pas me surveiller moi ...

Bonjour Béatrisse...là je rebondis quand tu dis ceci, méfie toi de cette façon d'agir.
Je te propose d'aller lire sur "Tout ce qu'il faut savoir" le sujet: Les 10 phases de la rechûte


Phase 2: Fuite et comportement défensif

Se préoccuper des autres au lieu de lui-même
L'alcoolique ne parle pas directement de ses préoccupations, mais formule plutôt des jugements personnels sur les comportements de ses amis ou de son conjoint.


Là, en l'ocurrence c'est ta mère, j'ai peur que tu ne prennes trop en charge ta maman et que tu t'oublies....

Bonne journée, bisous kiss kiss

_________________
*Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce que l'on possède.*
avatar
Moonia
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  cristal le 18.01.09 14:36

je comprend tres bien cette peur béa,ce sentiment de "culpabilité "vis a vis de ta mère si tu ne t'en occupe pas.Cela fait aussi partie du long travail "couper le cordon"qui ne se fait pas du jour au lendemain.tu t'occupe de ta mère comme pour te "racheter",comme si tu avais commis une faute que tu devais reparer...Quelle est cette faute???De quoi t'accuses tu???
J'ai vécu ce sentiment de "je dois me preoccuper de mes parents parce qu'ils sont fragiles et incapable de s'occuper d'eux comme il faut" et je me suis empechée d'avancer pdt une longue periode tout en voyant que mes efforts n'etaient aucunement recompensés non pas que je cherchais une recompense mais que je les aide ou non n'a jamais rien changé a leur vie mais a tout changé dans la mienne!!!!!
Alors il ne s'agit pas de ne plus aimer ta mère mais de l'aimer differement,de l'aimer mais de ne plus la materner,de la laisser responsable d'elle même et de la laisser etre adulte au lieu de la confiner dans un rôle d'enfant qu'elle accepte et revendique avec joie a ton detriment.
la laisser s'occuper d'elle,ce n'est pas la laisser tomber c'est au contraire la laisser etre elle même,etre vraie et te permettre par la meme occasion d'etre toi meme et non plus son "protecteur".Elle est assez grande pour s'occuper d'elle ma Béa mais es tu assez grande pour t'occuper de toi????

Ne te cache plus derriere elle pour eviter de TE voir et TE decouvrir,n'ai pas peur de ce que tu vas faire ressortir de toi,enlève cette barriere rigide pour pouvoir enfin avancer sur le chemin de TA vie pas celle de ta mère.
OSE T'AFFRONTER!!!!

Gros bisou ma Béa baiser
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  Lisa le 18.01.09 19:40

Entièrement d'accord avec ce qui vient d'être dit! plus un
Accorde-toi plus d'attention Béa, recentre-toi...
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  hoedic le 18.01.09 21:39

plus un
avatar
hoedic
Admin

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  béatrisse1 le 19.01.09 7:04

Bien noté pour ce qui concerne "se préoccuper des autres au lieu de soi même". J'ouvre l'oeil maintenant tout de suite, je dresse les oreilles et je hume le danger . Merci pour le conseil.
Quant à savoir ce que je me reproche c'est tout simple : d'être là!
Quand ma mère m'attendait sa belle famille a refusé cette grossesse et lui a fait une vie d'enfer : deux enfants c'était trop, la maison était trop petite (mes parents vivaient chez mes grands parents! à l'époque ça se faisait ) .Bref ça a mis une noire pagaille . Et quand je suis arrivée, au bout de six mois de relations tendues entre parents et grands parents, je suis tombée malade et tout a changé . Je suis devenue la reine, j'ai détrôné mon frère (qui était l'adoré depuis 10 ans) et ma grand mère qui était très exclusive n'aimait que moi. Résultat mon frère a été rejeté et de là toute sa vie est devenue difficile . Il a viré de petit prince à petit voyou
Alors moi ... consoler je porte depuis toujours ce poids là, celui de l'injustice. Bien sûr que ce n'est pas ma faute mais les faits sont là. Voilà une bonne grosse racine très très enfoncée que je me saigne les mains à extirper .
Mais faut pas se décourager avec les racines, foi de jardinière ! en creusant autour on finit par en venir à bout.
grrrr
avatar
béatrisse1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  Malau le 19.01.09 7:29

je suis tombée malade et tout a changé . Je suis devenue la reine

Ca n'te rappelle rien ça Béa Rolling Eyes

Histoire lourde, tu leur dois tout ?

Nan tu ne dois rien, tu n'es pas responsable d'avoir été malade, ni du fait qu'ils t'aient prise pour une reine à ce moment là, ni du fait que ton frère est devenu "petit voyou" par la suite.

Ce n'est pas Béa qui a fait cela noon noon noon
avatar
Malau
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  cristal le 19.01.09 10:36

béa,tu as deterre qq chose d'hyper important qu'il ne faut pas lâcher!!!l'un de tes plus gros pb de fond.
Vraiment dommage que tu n'ais pas de psy ma béa,parce que reussir a bien analyser ce demon qui te ronge depuis tant d'année,celui qui sans doute amene une bonne partie des autres (dont le cordon )te ferait faire un bond de géant.
c'est un pb si enorme et qui implique tant de choses dans ta vie future,qu'il ne faut pas le prendre n'importe comment sous peine de partir ds le mauvais sens nul .

tu es arrivé a un stade où ta vie est entrain de sortir enfin de l'ombre et là,il ne faut pas te planter ma Béa,je t'assure qu'un professionnel pourrait t'aider enormement a faire le tri et ranger tous ces resentis bien comme il faut pour que tu puisses enfin connaitre une abstinence heureuse..parce que tu es heureuse dans l'abstinence ma béa mais tu n'as pas encore une abstinence heureuse: tu vois la subtilité????

En tout cas,tu avances comme une fusée,tu deterres ce qu'il faut deterrer mais fait toi aider pour tout decortiquer,ce n'est vraiment pas une mince affaire Rolling Eyes Rolling Eyes
Continue a en parler surtout,le poser sur le papier est dejà une bonne therapie en soi smiles

Gros gros bisou ma béa et protege toi surtout baiser baiser ,tu as vraiment besoin de toute ton energie en ce moment pour passer ce cap
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  hoedic le 19.01.09 23:02

Pour sur que c'est une grosse racine car il y a beaucoup de choses à explorer dedans ;)

Je te laisse le soin de réfléchir mais j'ai déjà une idée derrière l'oreille.
avatar
hoedic
Admin

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma mère, maman

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum