Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 36 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 33 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chouchou, Paco, SHALE

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

En détresse

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: En détresse

Message  cristal le 20.08.10 11:24

La nouvelle vie qui s'offre à moi, je n'en veux pas.

je crois qu'helas tu n'as pas trop le choix nat tu n'as que deux solutions:

- tu continues a vivre en fonction de ton mari et tu sombres lentement avec lui
- tu te detaches de la maladie et tu reussis a vivre une vie differente ... TA VIE

pourquoi devrais tu subir une maladie qui n'est pas tienne??
pourquoi devrais tu souffrir alors que tu n'es pas malade??par solidarité avec ton mari???
tu sais,non seulement cela ne lui sera d'aucune utilité mais en plus,tu ne feras que t'enfoncer d'avantage ds cet enfer

il est clair que ce que tu vis est terrible et d'autant plus parce que tu aimes ton mari mais là,il n'est plus question d'amour mais de soins et tu n'es pas la personne qui peut le soigner nat je t'encouragerais mille fois a l'aider si cela etait possible mais cela ne l'est pas et c'est ce qui est horrible ds la MA

tu as peur que lui ne veuille pas admettre qu'il est malade,et après nat??ce n'est pas toi qui va changer sa façon de penser alors reagis pour TOI parce que tu es entrain de regarder passer la vie sans la vivre et ça,ce n'est pas normal...

Il ne s'agit pas de l'abandonner,il s'agit de ne pas t'empecher de vivre et c'est ce qu'il est entrain de faire meme si ce n'est pas ce qu'il souhaite et aussi c'est ce que tu es entrain de faire sans meme t'en rendre compte


Alors detache toi de l'alcool avant de te perdre completement toi aussi

gros bisous et bon courage
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  vola le 20.08.10 11:25

Je n'ai pas beaucoup d'expérience de la vie mais assez pour comprendre la vie que je mène maintenant. Et cela grâce à l'alcool de mon conjoint Et oui c'est paradoxal ce que j'écris là. L'alcool m' a permis d'ouvrir les yeux et de me connaître.
J'ai compris que la vie n'est pas lisse,elle fait d'obstacles qui peuvent être franchissables, l'avenir, nul ne le maîtrise et les rêves ne sont tous réalisables. A partir de ces postulats, j'essaie maintenant de mener une vie dans laquelle je suis bien. Nat, les gens changent, c'est le processus naturel de la vie. Quand j'ai connu mon mari lui aussi était sobre, sans difficulté apparente, quand le problème m'est tombé sur la figure tout s'est écroulé pour moi surtout mes croyances, toutes les idées que je me suis faite de la vie à deux. A partir, là je me suis remise en cause.J'ai tout chamboulé dans mes rapports avec les gens que je cotoie. J'ai les pieds sur terre maintenant. Je sens ta colère et que je te sens secouée. C'est déjà un bon commencement Nat si tu es secouée. Je t'invite à réfléchir et à prendre soin de toi. Je t'embrasse

vola
Admin

Féminin 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  nat le 22.09.10 15:26

Bonjour à vous,
Je me décide à vous écrire à nouveau.
Beaucoup de chose se sont passé depuis les 5 dernières semaines. Tout dabors, les enfants sont de retour à l'école, donc me voila avec plus de temps à consacrer ailleurs. ( en passant, j'aimerais bien inssérer des petits bonhommes dans mon texte mais ça ne fonctionne pas)
Comme vous me l'aviez suggéré, j'étais à la recherche de truc à faire pour moi. Une amie m'avait déjà parlé d'un cours de relation humaine... ( reconnu dans ma région depuis plus de 50 ans... on travaille l'estime de soi, la confiance, la jalousie, la communication... etc.) tout les mercredis soirs... ce soir, c'est le 2e. Mon mari a vraiment été étonné que je prenne cette initiative. Je l'ai sentie ébranlé même s'il n'a pas voulu le laissé paraitre. Ma copine m'accompagne chaque semaine en tant que spectateur (c'est un privilège accordé aux anciens diplomés)
Mon mari à déjà suivi ce cours il y a 25 ans, il est donc revenu à la charge pour pouvoir m'accompagner lui aussi.
Au fond de moi, j'ai eu très envie de lui dire oui. Mais je lui ai fait comprendre que c'était mon truc à moi pas le sien...
après tout, c'est lui qui m'avait dit il y a 3 mois que l'on devrait faire des choses chacun de notre coté (évidement c'était pour avoir des libertés pour boire) Ça m'a couté de lui dire non mais je l'ai fait. Je crois qu'au fond, ça lui fait peur, et c'est comprenable... peur que je rencontre des gens bien... peur que j'ai confiance en moi... que je me détache de lui...il m'a fait la tête pour 2 jours.
La semaine suivante, il a ouvert la discussion sur sa consommation, il a admis qu'au fond, il ne buvait jamais autant qu'il le voudrait... qu'il trouvait ça trop difficile à gerer... et qu'au fait, ce serai plus simple de mettre des efforts pour arrèter complètement... wow j'était vraiment contente !!! mais malgré tout, le soir même je lui annoncais que je partais le week end suivant faire un ''Intensif'' (un w-e organisé par un MAB et l'entourage avec des ateliers sur l'affectivité et autres)
Encore UN PLUS POUR MOI!!
Ça m'a donné beaucoup de force... et rappelé des choses essentielles que j'avais oublié.
Quelques jours plus tard, mon homme m'a dit qu'il n'allait pas très bien, sont petit singe était là...lui disant qu'il n'aurait pas dû me dire qu'il arrètait de même qu'aux enfants... qu'au fond il n'était pas si pire...
J'étais bien outilée pour ne pas faire de gaffe et dire ce qu'il ne fallait pas. Après tout c'était évident qu'il ne s'en sortirait pas seul.
Il est donc replongé quelques jours plus tard... il y a 2 jours. C'était probablement ce qu'il lui manquait pour prendre le téléphone et appeler la bonne personne. Hier il est allé faire une réunion et pense faire un intensif ce we.
Je suis fiere de lui, même si je sais que rien n'est gagné.

A+
avatar
nat
Arrivant
Arrivant

Féminin 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  vola le 22.09.10 16:44

bonjour Nat,
Je suis contente que tu puisses enfin prendre soin de TOI. je t'invite à continuer dans ce sens. Les activités de développement personnel que tu entames va te donner de l'estime et de la confiance en TOI. Depuis deux ans, je suis suivie par un psychothérapeute et en parrallèle je fais du developpment personnel par la lecture intensif d'ouvrages sur les relations humaines, la communication. J'ai beaucoup appris et avancé depuis. Je suis satisfaite de mes progrès.
Plus tu prendras de l'initiative pour gérer ta propre vie plus, plus tu te sentiras mieux avec toi même et tu seras capable d'accepter ou refuser sans culpabilité tout ce que ton conjoint ou les autres personnes te demandent.

Continues d'avancer de ton côté sans te focaliser sur ce qu'il dit et va faire. Ton propre changement, tes prises d'initiatives vont le déstabiliser et l'inciter à chercher de l'aide par la suite.
Les choses sont en train de bouger donc persévères ma belle je suis sûre que tu y arriveras. fais toi plaisir et vis pour toi.
je t'embrasse

vola
Admin

Féminin 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  cristal le 22.09.10 22:17

tu fais exactement ce qu'il faut faire nat,tu penses a toi et tu mets en plce des outils pour t'aider a passer ce cap difficile
reprendre confiance en toi et l'element essentiel pour arriver a te sortir de cet enfer alors occupes toi de TOI,fais encore et toujours en fonction de TOi et tu verras que non seulement tu vas aller mieux mais que cela va automatiquement faire reagir ton mari.

Il y a SON combat et le TIEN,ne melange pas les deux et reste sur le TIEN comme tu le fais si bien

tiens nous au courant Nat,tu avances,c'est genial
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  nat le 06.12.10 18:40

Bonjour à vous,
Je recent aujourd'hui le besoin de vous écrire. Je lis vos témoignage de facon régulière et vous me faite beaucoup de bien. ami
J'ai le moral à zéro malgré tout les efforts que nous fessons pour nous adapter mon mari et moi.
Il s'était inscrit pour une thérapie mais elle a été annulé à la dernière minute et remis à la fin de janvier.
Ça ma donné un coup parce que j'attendais ce moment avec impatience étant certaine que je passerais un beau temps des fêtes.
Pour ma part, à deux reprises j'ai demandé une bonne discussion avec mon mari pour lui faire savoir que je n'étais pas heureuse de notre vie de couple. Je lui ai dit tout ce qui me dérangais (manque d'attention pour moi, manque de sex, manque d'implication dans la maison, xxx sur le net en cachette, mensonge, absence plus fréquente etc... etc...) et que si ça devait continuer comme ça, que je préférais y mettre un terme.
je sais qu'il est comme ça parce qu'il n'est pas dans son rétablissement et ne mets pas Dieu dans sa vie.
Dans sa maladie, il tasse de coté ses croyances et ses valeurs parce qu'elles ne sont plus compatibles avec ce qu'il a envie de faire.
Une fois, je suis partie pour réfléchir, réflexion pendant ce temps, il m'a dit au téléphone: Tu as raison, je crois qu'on devrait faire une pause de quelques semaines, ce soir, je vais discuter de tout ca avec les enfants. Il m'a rappellé avec beaucoup d'émotion dans la voix, pour me dire que c'était impossible de faire ca aux enfants qui ne se doute de rien. Qu'on est une famille forte et unie, qu'on se doit de tout faire pour ne pas se séparer. please Il me dit qu'il va se résigner à faire le nécessaire, même s'il trouve que ce n'est pas si pire, il avoue que ce n'est pas toujours facile de ce contrôler.
Il a beaucoup de difficulté à se raccrocher parce que malgré tout il a un ''certain controle'' sur sa consommation (depuis quelque temps, il ne sent plus l'alcool que très rarement lorsequ'il rentre... c'est parce qu'il fume de la drogue)
Je ne sais jamais comment je dois me comporter devant tout ca. Lorse qu'il rentre, je suis toujours suspicieuse, pas content
si je me rend compte qu'il a consommé, ca me rend malheureuse. La plupart du temps, c'est plus fort que moi, j'arrete de lui parler. Je n'aime pas cette homme qui se comporte de cette façon.
Il m'est déjà arrivé de lui dire que j'ai épousé un homme sobre et que c'est lui que j'aime.
Il fait des efforts un jour ou deux et ca recommence.
Je suis désespérée.
avatar
nat
Arrivant
Arrivant

Féminin 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  SHALE le 06.12.10 18:54

La situation que tu vis n'est pas facile. Normalement, ton conjoint devrait suivre une thérapie après les fêtes, non???? Si celle-ci a été annulé, il va en avoir une autre un peu plus tard?
Il faut que tu différencie l'homme que tu aimes du malade alcoolisé. Ne le surveille pas, ça ne sert à rien, mais si tu te rends compte qu'il n'est pas dans son état normal, tu l'évites ou, si tu le peux, tu sors. Tu lui répètes que c'est lui que tu aimes, pas sa maladie et que si ce n'est pas sa faute s'il est malade alcoolique, c'est de sa responsabilité de se faire soigner....
Il faut que les choses soient très claires, mais on va en reparler... coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  cristal le 06.12.10 21:42

bonsoir Nat,je suis ravie de te revoir mais desolée de voir que tu es toujours ds la meme detresse Crying or Very sad

sache que ton mari ne pourra pas s'en sortir seul et que toutes les promesses qu'il peut te faire ne pourront pas etre tenues Crying or Very sad ce n'est pas de sa faute si il ne les tient pas,il ne peut pas faire autrement.
Alors essaye de ne plus te bercer d'illusion nat,il ne peut pas controler sa consommation,pour un malade alcoolique CE N'EST PAS POSSIBLE

ce qui est terrible avec cette maladie,c'est que le MA croit dur comme fer ce qu'il dit parce qu'au fond de lui même,il le veut de tout son coeur Crying or Very sad mais l'alcool l'en empeche Nat et il n'est plus maitre de sa vie ,il est helas guidé par le poison Crying or Very sad

alors,si tu veux retrouver une existence paisible et sereine,si tu veux vivre enfin TA VIE et non plus la vie de l'alcool(parce que tu ne vis qu'a travers cette maladie qui te suit meme lorsqu'il n'est pas là Crying or Very sad )il te faut t'eloigner.
Si tu lis les differents temoignages,tu peux remarquer que tout le monde arrive a cette conclusion et a cette decision parce qu'on ne peut pas vivre avec un MA dans l'alcool Crying or Very sad
je sais que ce ne sont pas les mots que tu as envie d'entendre mais tu n'es pas là pour trouver des calin s ou des mots doux,tu es là pour savoir comment te comporter et comment retrouver un semblant de vie..
Fuis l'alcool nat,ou alors si tu veux rester avec ton mari,arme toi jusqu'aux dents,blindes toi,detaches toi de l'alcool et met une barrière infranchissable entre toi et l'alcool mais c'est TRES TRES dur a faire surtout lorsque l'on est dejà affaiblie.

le mieux et le plus dur est de t'éloigner le temps qu'il comprenne que l'alcool est un ennemi mortel qui lui fait tout perdre et le temps que tu te ressources et que tu retrouves un peu d'energie pour vivre.

les enfants ne sont pas idiots tu sais,ils ressentent toute cette tension et la maladie alcoolique de leur père alors rester ensemble pour eux n'est surement pas une bonne chose pour eux Rolling Eyes

on va reparler de tout cela nat,c'est bien que tu sois revenue,accroche toi
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  vola le 06.12.10 22:05

bonsoir Nat,
je suis contente que tu sois revenue sur le forum. content
Je trouve que c'est une bonne initiative de faire état de ton malaise à ton mar. Mais je ne pense pas qu'il l'ai bien entendu pour le moment.
Je t'invite à te détacher de la maladie et des autres dépendances de ton mari et surtout c'est essentiel à te concentrer sur toi même. Je peux t'assurer que cela vaille le coup. baise main
Il t'appartient de rechercher ce côté spirituel afin de te sentir mieux pour toi même. Nat, tu es impuissante admets la s'il te plait mais tu n'es pas démunie, tous les outils sont à ta disposition pour t'en sortir ma belle alors s'il te plait 'au boulot" ami
Nat, en étant codépendante, j'ai cru trop de belles paroles avant, surtout c'étaient celles que je voulais entendre, elles sont vaines si elles ne sont pas matérialisées par des actes.N'oublies pas que le MA est parfois manipulateur et a une facilité à culpabiliser ses proches, il faut s'armer contre ces comportements de contrôle.
je te souhaite bon courage laches prise sur tout le reste TOI d'abord.bonne nuit 🇨🇴

vola
Admin

Féminin 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum