Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 14 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 14 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

En détresse

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En détresse

Message  nat le 23.06.10 0:06

Salut,
Mon mari me dit qu'il voudrait recommencer à boire à l'occasion. Je sais qu'il est dans le déni total, je ne veux pas essayer de le raisonner car c'est ce que je fais depuis 10 ans. J'y arrive, mais c'est toujours temporaire. Il rechute tout les 3-4 mois mais jamais a la maison, il me dit rien et part consommer, reviens dans la nuit ou le lendemain. Parfois ce n'est pas juste de la boisson, dans le passé il a eu des probleme de cocaine. Je nai pas peur pour rien. Je sais qu'il devrait atteindre le fond du baril à nouveau avant de se résigner par lui même à se prendre en main. Je suis devant un dileme, je pense le laisser malgré qu'on s'aime beaucoup car je trouve insupportable de le savoir en rechute, je ne crois pas etre capable de faire ce qu'il me demande. Je crois que seul, sa descente au enfer sera plus rapide. Il voudrait qu'on s'amuse en famille avec une petite bière ou du vin. Il veut que je fasse abstraction du passé malgré que je n'en suis pas encore remise. Dois-je aquiesser à sa demande pour nos enfants, endurer et attendre que ça passe. Ou se séparer temporairement dans le but de lui permettre de vivre ca à fond.
merci de vos conseils
avatar
nat
Arrivant
Arrivant

Féminin 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  SHALE le 23.06.10 8:20

Il me semble que tu es à bout là.... De plus ce sera peut-être un choc salutaire pour ton mari de te voir partir à cause de son alcoolisme. Mais c'est difficile de te conseiller, je n'ai pas l'impression que tu supporteras une nouvelle rechute et pourtant il y va tout droit. De toute façon, il faut que tu te protèges toi et tes enfants, sinon tu ne vas pas tenir le coup et je ne donne pas cher de votre couple. Une séparation temporaire permettra peut-être d'éviter une véritable séparation...
Tiens nous au courant, courage à toi! petits coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  Malau le 23.06.10 8:31

jacques
Aujourd'hui à 7:46



Bonjour nat,
Pour ma part il vaut mieux vous séparer même temporairement cela va peut être le
forcer a ce remettre en cause et faire quelque chose pour se soigner.
Il faut le laisser seul face à son Pb alcool et ,ou cocaïne, il faut vous
protéger, toi et tes enfants.
D'autres vont te répondre plus
précisément que moi.
Bon Courage
avatar
Malau
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  vola le 23.06.10 10:45

bonjour Nat,
Je pense aussi que ton mari n'a pas encore admis sa maladie.
Mon mari me disait" l'alcool, j'arrête quand je veux". cela durait une semaine, deux semaines et c'etait reparti de plus belle avec une bouteille par jour.
Je te suggère un petit livret qui s'appelle "le carrousel de la négation". je l'ai obtenu dans un groupe d'entraide.

Mon conjoint avait des attentes excessives que je n'arrivais plus à satisfaire, cela m'avait beaucoup épuisé et me rendais malade(poussée d'eczéma, mal au dos, maux au ventre). Pour lui, je n'étais jamais à la hauteur, il fallait toujours plus, tout était de ma faute.

Je me suis mise à boire aussi malgré que je n'aimais cela et mon mari était satisfait, nous étions sur la même longueur d'ondes sur ce point. Nous étions tous les deux dans le manège. Ce n'était pas réellement moi mais je lui faisais plaisir.
C'est cela la codépendance.
Il y avait beaucoup de chantage affectifs, (jalousies injustifiées, tentative de suicide, tentative de m'isoler de ma famille et de mes amis )

Dès que j'ai compris cette maladie, j'ai cessé de ne plus répondre à ses attentes. j'ai changé de comportements et me suis armée psychologiquement. Il était destabilisé. bon courage à toi

vola
Admin

Féminin 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  miminne-soleil le 23.06.10 11:25

Je pense qu'une séparation temporaire est nécessaire et que tu dois de ton côté souffler un peu et surtout penser à toi !!

Nous savons très bien que c'est facile à dire mais bien plus difficile à appliquer !!

Mais nous serons là pour te soutenir Nat !!

avatar
miminne-soleil
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 18/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  cristal le 23.06.10 21:09

Je sais qu'il est dans le déni total, je ne veux pas essayer de le raisonner car c'est ce que je fais depuis 10 ans

il ne sert a rien d'essayer de raisonner un MA nat,il n'est pas "raisonnable" un MA n'a plus le controle de sa vie qui n'est dirigée que par l'alcool

alors ne perds pas ton temps a essayer de comprendre ou de le faire changer d'avis,c'est impossible et d'autant plus avec sa femme

Sa problematique est profonde et surement tres douloureuse puisqu'il n'arrive pas a l'affronter mais tu n'en fais pas partie et tu ne peux rien pour lui

en restant aupres de lui,tu entres automatiquement ds sa maladie et tu deviens partie integrante de cette pathologie alors sauve toi Nat dans tous les sens du terme parce qu'il ne peut pas t'entendre mais il peut te faire du mal meme si au fond de lui il ne le veut pas

Tant qu'il sera dans l'alcool,tu en subiras les consequences et tes enfants aussi alors eloigne toi que ce soit en partant ou en te detachant (vivre en faisant abstraction de sa maladie) mais n'eponge plus son alcool car là,tu es entrain de sombrer avec lui

bon courage Nat et reviens nous dire comment cela se passe,nous sommes là pour t'ecouter et t'aider
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  cristal le 23.06.10 21:13

Il veut que je fasse abstraction du passé malgré que je n'en suis pas
encore remise. Dois-je aquiesser à sa demande pour nos enfants, endurer
et attendre que ça passe. Ou se séparer temporairement dans le but de
lui permettre de vivre ca à fond.

pour repondre a ta question,NON,tu ne dois pas acquiesser a sa demande parce que ça peut durer tres tres longtemps avant qu'il ne se decide a se soigner (encore faut il qu'il se decide un jour )

Et OUI,une separation lui permettrait effectivement de vivre son alcoolisme jusqu'au fond de la bouteille et lui ferait alors comprendre qu'il n'a pas d'autre choix que de se soigner .
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Nat vous répond

Message  nat le 24.06.10 16:33

Bonjour,
Je vous remerci ENORMÉMENT de votre appuie ça me fait le plus grand bien de savoir que vous êtes là pour moi, même si je suis à l'autre bout du monde. Il m'est impossible de vous écrire plus en ce moment car je dois être seule pour cela et ici c'est la fin des classes pour mes enfants et en plus c'est la fête nationale. Il est 5h plus tot chez nous. je reviens ce soir ou demain matin probablement. Merci encore pour tout.
avatar
nat
Arrivant
Arrivant

Féminin 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  cristal le 24.06.10 20:56

nat,essaye de rster sur le meme post pour ne pas etre eparpillée partout.Je vais fusionner ce post a celui que tu as dejà ouvert et on restera dessus ok??

a plus tard,heureuse de te compter parmi nous
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  nat le 25.06.10 7:12

Bonsoir et désolé si je m'éparpille, je ne comprend encore tout a fait comment fonctionne ce forum.
Comme je vous disais, pour la fête nationale, mon mari me dit qu'il avait envie de fêter et ma demandé si je prendrais du vin avec lui. j'ai répondu que j'en avais pas envie. Il a invité des amis (qui ne boivent habituellement jamais en sa présence car ils connaissent sont passé). Mon mari leur a suggéré d'amener du vin ou de la bière, leur expliquant qu'il avait décidé de ce donner une autre chance d'essayer, ma copine lui à dit qu'elle était convaincue que ce n'était pas une bonne idée, pour lui, pour son couple et sa famille. Mon mari prétend que mes peurs sont dans ma tête et que je devrais essayer d'aprivoiser cette idée. Néanmoins, les amis ont passé deux jours à la maison et mon mari n'a pas osé s'approvisionner d'aucune alcool.
Nous avons passé un très beau moment ensemble mais là je sent qu'étant donné qu'il n'a pas eu se qu'il voulait, il va se prendre les pieds quelques part prochainement.
Je ne me fais d'illusion et j'ai peur. Maintenant je vais me coucher il est 1h15 am
avatar
nat
Arrivant
Arrivant

Féminin 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  SHALE le 25.06.10 8:54

De toute façon s'il a décidé de boire à nouveau tu ne pourras pas l'en empêcher, comme tu le dis, il se prendre encore une fois les pieds dans le tapis, mais ça confirmera une fois de plus qu'il ne peut plus boire, peu à peu, ça va entrer dans sa tête, je l'espère.
Pour le moment tu lui as dit ce que tu en penses, maintenant tu t'occupes de toi, tu le laisses gérer son alcoolisme comme il l'entend, car de toute façon, il n'écoutera pas. Par contre s'il voit que ton comportement change par rapport à lui, que tu prends de la distance, il va s'interroger et se poser peut-être les bonnes questions. Mais on va continuer à en parler... coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  vola le 25.06.10 10:45

bonjour,
Tu ne pourras rien faire tant qu'il n'a pas pris conscience et accepter son problème.
Tu n'y peux rien pour lui. Mais tu peux faire beaucoup de choses pour toi tel que refuser de boire avec lui, te détacher de la maladie, t'occuper de toi et de tes enfants.
Quand j'ai compris le problème, j'ai décidé de ne plus être manipulé, de ne plus participer à des soirées que je ne voulais pas au fond de moi.
Mon mari me disait aussi que c'était moi qui avait un problème dans ma tête et que lui maîtrisait sa consommation.

Si tu changes ta façon de faire, il va être destabilisé, voire agressif par moment. Mais il faudra garder le cap pour être crédible.
bonne journée et bon courage

vola
Admin

Féminin 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  miminne-soleil le 25.06.10 16:28

Nat
avatar
miminne-soleil
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 18/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  nat le 25.06.10 19:20

Merci encore de votre appui. Vous savez mon mari a quand même un cheminement spirituelle, il a fait plusieurs thérapies, désintox, et des centaines de réunion dans des mouvements anonymes. Normalement,lorsqu'il rechute( il ne fait jamais ça à la maison), le lendemain il regrette et se reprend en main. Mais là, il prétend que les quelques dernières fois, il a eu beaucoup de plaisir sans dépasser les limites. C'est d'envisager l'acceuil que j'aurai pour lui qui le fait exagérer et ne pas rentrer. (Je ne lui parle pas et je suis de mauvaise humeur) Je suis certaine que s'il buvait à la maison, il se controlerait plus longtemps mais moi je n'ai pas envie de voir ça, je ne sais pas jusqu'ou ça pourrait aller. Comment peut il avoir oublié tout ce qu'il a lu et appri sur la maladie ? Comment peut il penser que cette fois ce sera différent ? Des dixaines de fois, il est venu me confier jusqu'à quelle point il avait perdu le contrôle, qu'il n'avait pas aimé ce qu'il avait fait et qu'il avait besoin d'aide. Aujourd'hui, il ne veut pas en parler, il a toujours une explication du pourquoi. Est ce possible que ça fonctionne, que ce soit moi le problème aujourd'hui ? ou c'est le déni qui a un pouvoir si grand. J'ai peur que ça ne revienne jamais. Je ne veux plus revivre cette enfer. En plus, nos enfants ne savent rien. Si je demande une séparation, ce sera moi qui sera blamé.
Merci de m'éclairer.
avatar
nat
Arrivant
Arrivant

Féminin 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  SHALE le 25.06.10 20:07

Tu ne trouves pas que c'est un peu facile de te reprocher à toi son alcoolisation excessive???? C'est typique des MA, on reproche aux autres ce qu'on ne peut pas se reprocher.
Tu n'es pour rien dans sa maladie, maladie qui prend ses sources loin dans l'enfance. En plus pour un malade alcoolique tous les prétextes sont bons pour consommer de l'alcool, alors pourquoi pas l'humeur du conjoint.
Ne te laisse pas avoir par ce genre de procédé, c'est un symptôme de la maladie alcoolique.
Tu peux lui dire que tu l'aimes lui, mais que lorsqu'il est alcoolisé, c'est un autre et que là, tu ne le reconnais pas, tu ne veux pas le partager avec l'alcool. petits coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  nat le 27.06.10 15:10

Merci beaucoup Shale,
c'est exactement ce que je resent.
je me sent rassurée quand je lis des paroles comme les votres, merci encore.
avatar
nat
Arrivant
Arrivant

Féminin 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

je ne sais pas si je fais bien

Message  hairysleek le 27.06.10 15:33

mais interpellée par vos conversations, je me permet de me joindre à vous ( ne vous inquietez pas) je vous laisserai entre vous. Je vois en effet, que tous les couples dans cette satanée dependance , se ressemblent. c est dingue. sauf que je n ai jamais voulu boire pour faire comme lui . Je vois quand meme que beaucoup d entre nous (les co dependants) sont plus ou moins faibles dans leur guérilla contre l alcool. y en a qui veulent se battre d autres qui cedent. dans mon cas, je n ai jamais cédé. j entend par la que j ai jamais voulu me résigner, et jamais voulu entrer dans son jeu. maintenant , je ne sais pas si j ai bien fait mais le resultat est le meme. l alcool est plus fort que tout. la preuve dans mon dur combat, c est encore lui qui a gagné le droit de partir et continuer sa petite vie d alcoolique. Ok j ai gagné en revanche ma liberté, mais perdu tous les espoirs , et perdu des années. maintenant je ne suis pas la pour me plaindre mais pour encourager comme je peux,et vous dire qu il ne faut surtout pas faire comme eux ( finir dans l alcool). si je suis mal placée pour donner des conseils,car je suis encore bien affectée, je peux au moins dire que non , faut pas toucher à ce p.. de poison.
avatar
hairysleek
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 17/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  nat le 27.06.10 15:53

c'est vraiment drôle, moi aussi j'étais en train de lire ton histoire. Je me suis bien identifié dans ta crainte de ne pas vouloir paraitre soumise dans ta façon de te comporter avec lui. Le détachement c'est vraiment difficile. Paraitre heureuse quand on se sent gruger de l'intérieur, ça fait mal. Ne pas dire se qu'on pense vraiment parce qu'on sait qu'il n'est pas pret de l'entendre, ça fait mal.
Merci d'être là toi aussi, je n'ai pas encore fini ton histoire je suis rendu à la mi-juin.
A+
Nat
avatar
nat
Arrivant
Arrivant

Féminin 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  SHALE le 27.06.10 16:26

C'est bien parce que nous connaissons la puissance de l'alcool que nous conseillons aux conjoints de MA de tout faire pour ne pas tomber dans la co dépendance, car là, personne ne s'en sort indemne.
Il faut surtout ne pas oublier de vivre pour vous, vous dire que vous ne pouvez pas empêcher votre conjoint de boire, que vous pouvez juste lui explique ce qu'est la maladie alcoolique, en l'ayant appris avant, et quand il est à peu près sobre.
Ensuite c'est à lui de gérer sa maladie et à vous d'essayer de vivre malgré cette maladie et en essayant de la mettre à l'écart. En pratiquant le détachement.....
Ce n'est pas facile, je le sais...

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  nat le 28.06.10 7:52

Bonsoir,
On tient le coup, mon mari n'a pas bu, enfin je crois, peut être il y a trois jours mais j'en suis pas sur. (Il évitait de m'embrasser, était distant à la maison et s'est couché très tôt) Je sais qu'il m'aintient son idée de boire raisonnablement quand les occasions se présenteront. Le probleme c'est qu'elles sont rares c'est occasion. Nous avons une vie familliale très serré et pas beaucoup de place pour les trucs chacun de notre coté. Ça n'a jamais été dans nos habitudes de vie depuis 15 ans. Là je le sent coincé. Il n'en parle pas, mais je sent qu'il fait de gros effort pour être là. Je crois qu'il fait de l'ivresse mentale pcq je ne le reconnait plus dans sa façon de penser, il a de drôles d'idées, il pense que tout le monde cherche le trouble, est impatient, intolérant, souvent fatigué, change de projet d'avenir, ses valeurs semblent changer. Parfois amoureux, parfois distant. Il joue le role du gars bien en contrôle et il se croit. Je sent que la déscente au enfer sera longue. J'aurai préféré une falaise bien abrupte, pour que ça fasse bien mal une fois pour toute et qu'on passe à autre chose. Il est tellement merveilleux quand il est dans le rétablissement.
avatar
nat
Arrivant
Arrivant

Féminin 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  nat le 06.07.10 19:21

Bonjour,
En passant, merci Claude (Boomers) pour ton message, mon mari te ressemble beaucoup et porte le même prénom que toi !
Je constate que vous êtes capable de vous faires soufrir autant sinon plus que vous pouvez faire soufrir vos familles. C'est d'ailleur pourquoi vous arrêtez de boire pour nous, bien avant de le faire pour vous.
Je trouve dommage que mon mari est tenté de se faire croire durant tant d'années qu'il le fessait pour lui,
quant en réalité, il ne voulait qu'étirer la sauce pour ne pas nous perdre.
Je voulais vous m'entionné aussi qu'au début de notre relation, il aimait bien faire la fête à la maison, lorsqu'il buvait à la maison, il n'a jamais vraiment perdu le contrôle (être sou mort, violent, arrogant...)(il buvait quelques bières, quelques fois par semaine accompagné de quelques joints par jour)
si bien que lorsqu'il buvait ailleur, sans moi, il revenait le lendemain avec plus un sous, je ne comprenais vraiment pas pourquoi...que j'étais naive!
Un jour il m'avoue qu'il consomme de la cocaine.
Évidament, dans tout le processus, il a admis que toutes les substances qu'il consommait était relié et qu'il devait tout arrèter.
Ca fait 12 ans de ca.
Depuis, il a rechuté des centaines de fois, surtout dans l'alcool mais également dans la drogue.
Son plus long temps d'abstinence est 18 mois mais habituellement c'est de 2 à 6 mois.
Les rechutes ne se font jamais à la maison et dure moins de 24h.
Depuis presque 1 an, il ne fait plus de réunion, plus de lecture, plus d'ami de MAB
Dans sa tête, il n'a plus besoin de tout ca, c'est de la foutaise de se faire croire qu'il est malade.
Il dit qu'il voit les choses maintenant sous une autre perspective.
Le passé c'est de l'histoire ancienne, c'était à cause de la cocaine si la situation à dégénérée.
Il ne m'en parle pas beaucoup, c'est un sujet tabou parce qu'il sait que je ne serais pas d'accord avec lui.
Il n'a pas encore recommencé à boire à la maison, je sens qu'il ne se sent pas à l'aise.
Hier, il est revenu du travail à la bonne heure, il était très colleux et de bonne humeur. Il est venu m'embrassé, il sentait l'alcool. Je suis sur qu'il a fait expres que je m'en appercoive pour me montrer qu'il s'était controlé, ( il a par contre oublié qu'il n'était pas normal de boire de la bière un lundi après midi au travail !!)
J'ai réussi à ne rien laisser paraitre dans mon humeur.
Je craint qu'il réussisse cette nouvelle approche trop longtemps.
Tant qu'il ne s'avoue pas vaincu, JE SUIS LE PROBLÈME.
avatar
nat
Arrivant
Arrivant

Féminin 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  cristal le 06.07.10 20:58

ce qui est surtout important dans l'histoire Nat,c'est TOI et je ne te sens pas du tout dans cette vie a deux il est malade alcoolique OK,il a des problèmes OK mais toi,tu fais quoi de toi là dedans??

ce qu'il est important de comprendre nat,c'est que tu ne pourras pas exister tant que tu t'occuperas du pb alcool de ton mari.
Alors lorsqu'il est sobre et agreable,vous pouvez vivre votre vie de couple mais si il est alcoolisé,tu dois mettre tes barrieres et te refugier ds un autre monde,le TIEN,ou tu t'occupes non plus de sa consommation mais de TA VIE.

Il faut que tu sortes,que tu vois des amis,que tu t'achetes des choses qui te plaisent,que tu ailles au restau,faire une balade,tout ce que tu veux mais POUR TOI parce qu'a vivre a travers lui,tu ne fais que regarder la vie passer sans t'y investir,ce n'est pas ça vivre

je sais que ce n'est pas facile mais si il est dans le deni,ce n'est pas ton pb et ce n'est pas a toi de l'en faire sortir Ne t'occupe pas de son alcoolisme Nat,occupe toi de retrouver ta vie a TOI

ps: j'ai edité ton post et mis MAB(mouvement d'ancien buveur) a la place des noms que tu avais mis,nous ne nommons pas les associations ici pour eviter des debordements
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  Invité le 07.07.10 5:35

nat a écrit:Depuis presque 1 an, il ne fait plus de réunion, plus de lecture, plus d'ami de MAB
Dans sa tête, il n'a plus besoin de tout ca, c'est de la foutaise de se faire croire qu'il est malade.
Il dit qu'il voit les choses maintenant sous une autre perspective.

Bonjour nat.

Ce que tu ecris là, c'est tout moi lors de précedentes abstinences.
Tout pretexte pour reprendre le chemin de l'alcool.
Tu dis qu'il est revenu du travail en sentant l'alcool.
Cela prouve bien qu'il est bien dedant.
Alcoolo dépendant.
Perso, malgrés ma dépendance, je ne bois jamais au taf.
J'attends le soir au retour du travail.
Pour ce qui est la consommation à ta maison, oui il a peur et se sent mal à l'aise.
Il y a quelque chose qui l'empeche de boire devant toi.
Cette chose, c'est toi tout simplement.
Il sait au plus profond de lui que s'il consomme devant toi, il y aura réaction de ta part.
Tout ce que je te dis là, c'est du vécu nat.
Je sais en gros ou en est ton mari dans sa tête , tout comme les gens d'onsaide.
Maintenant je te conseil vivement d'écouter les "anciens" de ce site en ce qui te concerne TOI.

Courage nat.

Claude

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  nat le 24.07.10 4:26

Bonsoir à vous,
Vous m'avez beaucoup manqué. J'arrive de deux semaines de camping sans connexion internet. J'ai trouvé ça difficile, car je n'avais personne à qui parler de ce que je vis et j'ai encore des tas de questions pour vous. Demain, je devrais être en mesure de vous écrire plus longuement.
Merci d'être là.
A+
Nat
avatar
nat
Arrivant
Arrivant

Féminin 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  SHALE le 24.07.10 8:32

Heureuse de te voir de retour Nat, tu poses toutes les questions que tu veux!!! coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En détresse

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum