Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 31 utilisateurs en ligne :: 5 Enregistrés, 0 Invisible et 26 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chiffounette, cristal, mavieaveclui, rocle, zabou83

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Témoignage d'un MA et de sa femme....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Témoignage d'un MA et de sa femme....

Message  SHALE le 24.05.10 9:05

témoignage 3 ans après une cure au CALME


fat123
Hier à 15:53Bonjour,


Je viens de recevoir un appel d’un ancien patient du calme qui vient de me rappeler que cela faisait déjà 3 ans … 3 ans déjà. Pour lui aussi.

J’ai donc eu envie de vous faire partager mon
expérience.


Il ya 3 ans je découvrais ce site, puis j’effectuais une cure au calme.

Résultat : après 10 ans d’alcool sévère, 3 ans sans alcool.

Il n’y a pas de miracle, il y a je crois comme point de départ une vraie
envie d’arrêter de se détruire bêtement et de faire du mal à ceux qui nous aiment.


La méthode, c’est simple, c’est vraiment plus simple qu’on ne croit, en tous cas plus simple que ce que je croyais car je pensais vraiment que je ne m’en sortirais jamais et que j’étais condamné.

Rien n’est plus faux.

J’ai tout simplement suivi les conseils que j’ai lu sur ce site et ensuite j’ai suivi à la lettre tout ce qu’on m’a dit de faire pendant la cure. Puis après j’ai fait attention, même 3 ans après je suis toujours aussi prudent.

Je m’interdis le déo sauf ceux sans alcool, les fruits trop mûrs, les produits « on ne sait pas ce qu’il y a dedans », les produits « sans alcool » mais qui se présentent de la même manière « bière sans alcool, etc … ».

L’alcool pour les alcooliques, c’est quelque chose d’interdit sinon on replonge dedans encore plus fort. C’est aussi simple que ça. C’est pas la peine de se croire plus fort ou plus intelligent,ça touche tout le monde du plus bas au plus haut, hommes et femmes.
Penser qu’un petit verre de temps à autre ça changerait rien, c’est faux change tout.


Il n’existe pas de médoc pour arrêter. Ce n’est pas héréditaire. Ce n’est pas une maladie de l’esprit.

C’est physique et c’est une maladie dont on guérit.

Cela ne m’obsède en aucune manière, je n’y pense plus c’est tout mais je reste vigilant.

Mais tout cela on vous l’apprendra en cure.

Ce message se veut un message d’espoir. Pas de conseils ou de morale.

De toute façon si vous lisez ce message c’est que vous avez déjà fait la majeure partie du chemin, allez il ne reste qu’un petit bout. Vous verrez c’est beaucoup plus simple que ce que vous croyez.

Je me souviens des animateurs de ce site en lisant la liste des membres deShale,Cristal, Malau, Paco, Zalc, Hoedic et tant d’autres dont une avec un joli nom de fleur ou fleur d’ailleurs.

MERCI A VOUS.

Bon courage à toutes et à tous.



Mon prochain combat : la cigarette ! lol



fat123Arrivant



6
Localisation:
france 23/05/2010



temoignage d'une épouse de MA


femme
de fat
Hier à 23:52Bonjour,
Je suis l'épouse de Fat123, je me suis inscrite aujourd'hui car je tenais à apporter mon temoignage et peut être mon aide en expliquant ce que j'ai vécu en tant que femme d'alcoolique
Tout d'abord il faut savoir qu'il est tres difficile de voir la personne que l'on aime très fort se détruire ce que
faisait mon mari, ces nuits de dérives , cette odeur que je ne supportais plus, chaque jour je m'éloignais de lui et je ne comprenais plus pourquoi tout cela , je me demandais jusqu'ou il irait, chaque nuit ou il buvait j'avais peur qu'il ne revienne pas, j'avais peur qu'il lui arrive quelque chose je le regardai de plus en plus de loin se detruire et souffrir car la personne qui boit souffre, j'avais pensé à le quitter car je ne pouvais plus le voir ainsi, notre vie était gérée par l'alcool car il fallait cacher à l'entourage et j'étais également rentrée dans ce jeu pour le protéger car j'aime mon mari
J'étais même arrivée à ne plus le voir et un jour il m'a parlé du forum et je me
suis dit que c'etait juste pour eviter le sujet et pour gagner du temps jusqu'au prochain verre et quand je suis allé sur le forum avec lui j'ai lu les temoignages sur la cure du Calmes et j'ai été rempli d'un grand espoir enfin
J e n'y croyais plus et je me disais que ma seule solution était de me preserver et de fuir Et Fat est parti à la
cure, j'ai ressenti un grand vide le soir ou nous nous sommes quittés , j'appréhendais autant qu'il apprehendait, cela fait 3 ans jour pour jour , c'était le 22 mai 2007, cette date restera gravée en moi à jamais...
Message
a toi Fat: je savais que tu avais raté ton train cette nuit et que tu avais bu et que tu étais parti le lendemain, je ne te l'ai jamais dit car je ne voulais pas que tu ais honte ou que tu te sentes coupable, et je ne t'aurais jamais dit que je savais cette cure a été miraculeuse
et mon mari est rentré un mois après et n'a plus jamais rebu, je savais au fond de moi qu'il gagnerait la guerre contre l'alcool car il est fort et persévérant.L'alcool avait pris beaucoup de belles choses et aujourd'hui la vie est tout autre , mon mari avait oublié de m'aimer car il était occupé à aimer l'alcool , aujourdh'ui nous sommes
bien et j'ai retrouvé mon alter égo. Je suis tres fière de lui et je souhaitais par ce message donner du courage à l'entourage des personnes alcooliques, il y a une vie de après l'alcool
Je sais que c'est une souffrance pour l'entourage mais aussi pour la personne qui boit qui se
détruit et qui se sent coupable
Je vous souhaite bon courage à tous


femme
de fat
Arrivant


1
Localisation:
idf 23/05/2010




_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum